Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


Ile de la Réunion - Nchi ya miujiza

Publié par Georges ZETER - GéZé Le Père-siffleur sur 19 Novembre 2010, 09:42am

Catégories : #ECOLO-Un con-patible

- En Swahili – La terre des miracles - D’abord pourquoi une partie du titre en Swahili?  Et ben par ce que les petits malins de google earth (ou peut etre des indicatifs téléphoniques), bref, je sais que j’ai lu ça quelque part; à la Réunionnous parlons seulement P1000750-bis.JPGle Swahili... Je n’ai rien contre, sauf que personne à ma connaissance ne baragouinne cet idiome.  Ici c’est un peu français et créole.

Le titre est par contre exact par son libélé “miracles”  J’assume le “S” il ne se passe pas 6 mois sans qu’un pékin voit une image du christ...  A croire que l’homme de Nazareth a élu domicile sur le rocher?

Ce qui suit vous dresse une liste non exhaustive des miracles et autres visions perlinpimpim.  Ce qui est certain c’est que ça provoque des emboutaillages du diable (fallait bien qu’il soit là celui là), et provoque pas mal d’hystérie.  En plus, ça donne à causer devant la machine à café; pardon, la machine à Rhum blanc.

 Entre le 16 mars 2009 et le 29 septembre 2010 pas moins de 5 situations que j’ai pu répertorier – Des visites « miraculeuses » avec apparition ou du moins signes de vie de notre cher J. Christ.  La Réunion, est pas une terre d’Eldorado, par contre une terre de Miraculo !

 Publié : mercredi 29 septembre 2010

 La famille Mahot était hier soir invitée à une fête d’anniversaire. Aux alentours de 20h, tandis que Philippe et sa famille regagnent leur domicile situé dans les hauteurs de Saint-Paul au Guillaume, une voisine les interpelle. La jeune femme assure avoir vu le visage du Christ.

Intrigués, les Mahot se précipitent chez eux pour observer l’étrange forme. Pour Philippe et sa famille, aucun doute, il s’agit bien du visage du Christ. L’annonce de cette apparition miraculeuse se répand alors dans le quartier comme une traînée de poudre. 

Les voisins dont la curiosité a été attisée, inondent la rue pour scruter de leurs propres yeux le poteau qui soutient le portail des Mahot et sur lequel se seraient dessinés les traits du fils de Dieu.

Publié : lundi 5 avril 2010

Un fidèle aurait vu le Christ sur une porte en bois près de l’autel dans l’église Les Saints Anges Gardiens des Makes. Dès l’annonce de ce "signe", la foule des grands jours s’est précipitée sur les lieux. Est-ce un "miracle" ou tout simplement une illusion ? Ou une Coïncidence ? Que le Christ montre son visage le lundi de Pâques, autrement dit le lendemain où il aurait ressuscité tient-il du hasard ?

Publié : mardi 2 juin 2009

Selon Radio Freedom, un nouveau signe représentant le visage du Christ a fait son apparition dans l’église de Bras Panon. L’église a été momentanément fermée au public. Dés l’annonce de ce nouveau phénomène, les curieux ont commencé à affluer devant le lieu de culte.

Le signe est apparu sur un rideau de couleur rouge situé derrière le crucifix de l’église. Une forme qui ressemble au visage du Christ est visible sur le tissu.


Publié : vendredi 1er mai 2009

Depuis la fin de la matinée, à l’église de Trois-Bassins, plusieurs catholiques sont en colère. Le Curé a enlevé de la nef, un coussin sur lequel des personnes affirment avoir vu ce matin, le visage du Christ. Des témoins ont eu le temps de prendre des photos. Plusieurs dizaines de curieux sont sur place. « Oui nous l’avons vu ! Oui plusieurs personnes ont fait des photos ! ». Les témoignages se succèdent. Les coups de colère également. Plusieurs personnes soutiennent mordicus, qu’ils ont aperçu le visage du Christ, sur un coussin dans l’église.

Depuis l’annonce de l’apparition d’un signe à l’église de Trois-Bassins, plusieurs dizaines de fidèles se sont déjà rendus, à l’intérieur du lieu de culte. Une affluence qui continue de grandir au fil des heures, même si au final, il n’y a rien à voir. «  Il y a des gens qui sont à genoux, d’autres qui chantent  », selon notre journaliste sur place, les fidèles viennent constater par eux-mêmes que le Christ « n’est plus là  ». Une bonne centaine de catholiques est massée devant l’autel, dans un véritable brouhaha. « Moi, j’arrive quand même à voir quelque chose, et croyez-moi j’ai de véritables frissons  », cette dame est intimement persuadée de voir les traits du Christ dans le coussin. Pourtant selon Marion Vigreux de Linfo.re « on ne voit rien de spécial... ». Ce propos est immédiatement relayé par un homme qui lui aussi, est dubitatif : « ben moi je ne vois que du tissu… ». À peine cette phrase terminée, que le désordre des voix, fait place à un chant religieux. Certains fidèles se mettent à genoux. Les mains en position de prière, la ferveur gagne toute la nef…

Publié : vendredi 15 mars 2009

Des milliers de personnes affluent à l’église de Cambuston pour le voir : un visage qui ressemble à celui du Christ, apparu sur un dossier de siège, le siège "de la présidence" du curé de la paroisse de Quartier Français. Des milliers de personnes qui affluent et se bousculentmême à l’église de Cambuston où est apparu un visage qui rappelle celui du Christ. En fait, ce sont les plis formés par le tissu du coussin qui dessinent un visage plutôt familier, qui ressemble à celui du Christ tel qu’il apparaît par exemple sur le Saint Suaire : un visage d’homme, européen, aux traits assez fins ; on devine des cheveux plutôt longs... Pour tous ces fidèles, la ressemblance ne fait pas de doute : c’est un signe. Ou une apparition ? Des embouteillagessur les routes qui mènent à Cambuston. Les intempéries ne sont pas en cause. Pas d’accident non plus, mais l’apparition d’un visage ressemblant à celui du Christ à l’église "Jésus Miséricordieux" de Cambuston. C’est ce jour là pendant le chemin de croix que vers 18h les fidèles ont remarqué cette forme particulière que formaient les plis du coussin du curé : un visage qui ressemble à celui du Christ.

Publié : samedi 16 mars 2009

Samedi ils étaient des centaines à l’intérieur de l’église, et finalement des milliers à affluer de toute l’île, y compris des personnes handicapées. Alors apparition ou signe ? Pour tous ces fidèles, pas de doute, c’est un signe. La Mairie a du improviser un dispositif de sécurité pour faire face à l’affluence grandissante. Et après la messe qui s’est déroulée à 17h, le dispositif a du encore être adapté pour éviter les bousculades.

Les curés ne sont pas en reste…

Publié : samedi 14 mars 2009

 Comment expliquer ce dessin formé par les plis ? Oeuvre humaine, hasard ou signe divin ? Le père Glénac, curé de la paroisse du Chaudron, a donné son éclairage sur le plateau d’Antenne Réunion.

Embouteillages, bousculades, la foule est venue en nombre à l’église de Cambuston pour voir un visage, étrangement ressemblant à celui du Christ, apparu dans les plis d’un coussin. Alors apparition ou signe ? "Ce n’est pas une apparition, c’est un signe, qui ressemble fortement à des images du Christ" explique le père Glénac, tout de même frappé par le dessin : "ce qui m’a marqué c’est la ressemblance entre ce tissu et le linceul de Turin... Avec les cheveux longs, avec les yeux, c’est impressionnant". Alors comment expliquer ce dessin formé par les plis ? Pour le père, ce n’est ni l’effet de l’homme, ni du hasard : "ça ne semble pas être une réalisation humaine (...) S’il n’y a pas d’origine humaine, il y a bien quelqu’un qui l’a fait". 

Publié : lundi 16 mars 2009

Un précédent en France: L’apparition du visage du Christ a déjà été constatée à plusieurs endroits dans le monde. Il n’y a pas que Cambuston qui ait suscité l’affluence, mais surtout pareille interrogation. Il y a plus de 24 ans dans un petit village du Nord-Est de la France. Plusprécisément à Saint-Sierk les Bains un soir d’Août 1985. Le faciès du Christ est apparu sur le mur d’une maison. La presse locale réunionnaise s’en était fait l’écho. Suscitant déjà un émoi dans la population de l’époque.

Cependant, un quart de siècle plus tard, la manifestation a fini par trouver son explication scientifique :
L’apparition était due à une fuite d’eau survenue des années plus tôt dans l’appartement juste derrière la façade : Le propriétaire des lieux ayant pêché une carpe dans la Moselletoute roche, il l’avait mise dans sa baignoire.
Le poisson a fini par obstruer le tuyau d’évacuation. La salle de bain du pêcheur a été inondée.L’eau s’est s’infiltrée au travers du mur. La tache donnant sur l’extérieur s’est peu à peu modifiée au fil du temps. Jusqu’à représenter l’image de Jésus.Depuis, l’immeuble a été repeint. Plus aucune trace du Jésus, faite par un pêcheur ...

ET AUSSI…

Miracle à la Mecque : les noms d’Allah et de Mahomet écrits dans le ciel

clip_image001.jpg

Publié dimanche 25 janvier 2019

 *******************************************************************************

Bon ya pas que des miracles, ya des trucs salaces…

Le gourou du Tampon nie les agressions sexuelles

Publié : vendredi 19 novembre 2010

Agé de 57 ans, le gourou de la "Sainte Famille" - Louis Vitry - était confronté à ses victimes hier, lors de sa comparution devant le tribunal correctionnel de Saint Pierre. Le chef de file de ce groupe de prières est poursuivi pour dix agressions sexuelles mais sa ligne de défense reste la même : il reconnaît avoir touché les victimes "pour les guérir". Déclaré impuissant par un médecin, le gourou du Tampon se positionne en tant que victime tout en reconnaissant avoir "touché les fesses, les seins et les parties génitales"de ses adeptes, "pour les guérir". Du côté des victimes, le gourou usait de son pouvoir de persuasion en expliquant avoir reçu ce don "des mains de Dieu" et en menaçant ses adeptes quant à des représailles émanant de " la justice divine". Il nie les accusations d’agressions sexuelles. Son avocat Georges André Hoarau a donc plaidé la relaxe au nom de la laïcité.

 

Pour conclure rapidement car ya pas vraiment à blablater concernant les « miracles », ils sont comme ça, et font parti de l’inconscient collectif… Alors une bonne vanne s’impose. U

Une vannes de mon Jean François Cavanna :

 Dites voir, s'ils l'avaient empalé leur Jésus-Christ, où les porteraient-il les stigmates, les élus de Dieu? –

 

Georges Zeter dit GéZé le père siffleur/ novembre 2010

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents