Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


Ce topiMontebourg à gout d'artichaut

Publié par Georges L. Zeter sur 14 Mars 2015, 11:29am

Catégories : #xx

Ce topiMontebourg à gout d'artichaut

Yes ! Le topinambour à un gout d'artichaut tout en ressemblant à un tubercule ; C'est ça notre Arnaud Montebourg d'avocat - garni mayo et crevettes : Une apparence, mais au gout qui ne correspond pas.

Car de nos jours, de des rives, et de bordages saumâtres, accouchent régulièrement de quelques trentenaires, quadras qui, pour un temps donnent le La, lala. Puis, c'est la faillite de ces individus, qui pourtant au départ avaient tout ce qu'il fallait pour atteindre les sommets, sans trop se salir les menottes ; car, pétries de convictions sincères en apparences et clamées haut et fort car relayées par une presse qui chichiteuse et brouillonne entonnait le chant piètre des héros.

C'est pas l'silence des Arnaud chez l'Montebourg. Déjà y'a bien longtemps lorsque très jeunot et juste débarqué de sa Bourgogne natale cré vin diou la Marie ! Il s'insurgeait rouge pivoine de colère contre Clearstream et le Luxembourg et les autres paradis fiscaux ayant pignon sur rue - Europe ; Mais aussi contre le cumul des mandats, contre... Patin & couffin. Ah jeunesse insouciante, ha saucisson à l'ail... T'es un futé l'gars bogoss avec un p'tit accent plouc. J'men va te dresser une couronne, et causer de toi, sur quelle t'étagère. Comment sans en avoir l'air t'es toujours dans l'bon wagon, sans trop te créer d'ennemis sanguinaires, en passant à travers les gouttes, sourire aux lèvres et claques dans l'paletot. Allons zy.[i]

Arnaud? Son zizistoire: ben d'abord l'est à moitié beurre, coté maman, d'Oran. Bonne famille, bonnes études à sciences po, mais échec à l'ENA gnagnagna! Il se mari avec une ci-devant Hortense de Labriffe (qu'est-ce qu'ils sont mondains ces socialos purée!) En 97 élu député de Saône-et-Loire. Il anime la mission parlementaire d'information sur le blanchiment des capitaux en Europe. Opposant farouche à l'immunité du président de la République. Rapporteur de la commission d'enquête sur les tribunaux de commerce. Il  cofonde, avec ses potos Peillon, Dray et Hamon, le courant du Nouveau Parti socialiste. Bon, jusqu'à là, bon parcours sur le 110 mètres haies, not Arnaud saute-saute proute-proute cadet !

Voici maintenant le début de "comment j'me carpette la position et tapisserie la situation" - En 2005 pour le referendum il veut voter "non", mais se fait discret-discret et la boucle. Sa technique est de jouer l'électron libre, puis au final de rentrer dans le rang. C'est un gros malicieux, car, il brasse de l'air, il dénonce, on parle de lui, de ses ambitions, de sa vie privée, de ses femmes, des ses pâmes, de ses poum et pis... Psichhhht, il vote comme tous ses potes sociolos, allo dans la ligne du parti. Il renonce royalement de présenter sa candidature à l'investiture pour l'élection présidentielle de 2007... Faute des 30 signatures, appelées aussi : les 30 deniers de pujadas...

Il apporte son soutient à Martine Aubry, puis donne officiellement son soutient à Ségolène Royale. hey, le cul d'une chaise à l'autre, un vrai trapéziste mauvais trappiste. Histoire de complaire à Ségo, il fait paraitre un article dans le journal Libération : Johnny Hallyday à Gstaad et le statut de paradis fiscal qu'est la Suisse. Du coté du Léman ça fait du barouf, à la satisfaction de pépère Arnaud les charentaises.  Par contre il casse tout en balançant une vanne: «Ségolène Royal n'a qu'un seul défaut. C'est son compagnon.» (dont il deviendra un jour le ministre du "compagnon") - La royale n'apprécie pas et colle au coin avé le bonnet d'âne l'hurluberlu semi frondeur. Mais à force de courbettes il retrouve son job de porte parole, porteur d'eau en porte à porte.

En 2011, il n'assiste comme député à aucune des 29 réunions de la Commission des lois, et il choppe une sanction financière de retenue sur ses indemnités. Excuse invoquée par l'élève Montebourg? La réduction du poids politique du Parlement - Personne ne lui a balancé qu'alors, pourquoi il se présente à la députation depuis déjà 3 mandats? D'ailleurs pendant très longtemps il est le farouche supporteur du mandat unique; puis... Mais il a "consulté" sur son blog "ses électeurs", il cumule. Député, conseillé général et même président  du conseil général. Un malin j'vous dis.

Pour les primaires socialistes de l'investiture à l'élection présidentielle de 2012, il arrive tout de même 3eme derrière Hollande et Aubry; et a cette phrase savoureuse qui défini "l'archange" : "il déclare finalement qu'il votera pour François Hollande sans donner de consigne de vote ; après avoir expliqué qu'il aurait voté pour Martine Aubry si « elle avait été en tête»" Voyez braves péquenots que nous sommes comment on fait de la politique ! : jamais se mettre à dos qui que ce soit, toujours garder une porte entrouverte, et c'est la voie de l'autoroute de la réussite. Car, à peine élu, l'François, le nomme tenez vous bien: Ministre du Redressement Productif ; admettez que c'est fort pour un tel improductif qui n'a fait que se baguenauder depuis ses couches culottes en politique, d'un bureau ceci, à une commission cela, à une élection par ci, une nomination par là.

Du coté de Florange on se marre encore de ses roulements de sourcils: j'vais nationaliser Arcelor Mittal ! Qu'il clamait. Et clamait encore plus fort: Consommez Made in France !  Ouais, dans un pays qui ne fabrique plus grand chose...

Pourtant lorsque le petiot enragé de Manu Valls devient 1er ministre, ben l'Arnaud lui devient encore plus pompeux: Ministre du Redressement Productif de l'Économie, au Redressement productif et au Numérique, waouh, plus c'est long, plus c'est bon !

Il fera comme d'hab tout un chambard, des moulinets avec les bras concernant l'acquisition d'Alstom par Generel Electric ; au final, les ricains gagneront le pompon, et ainsi, la France perdra-t-elle son contrôle dans le secteur nucléaire qui place sous la coupe du groupe américain les turbines produites par Alstom et de cette manière, la maintenance des 58 centrales françaises.

Le 25 août 2014, après ses déclarations contre la politique économique du couple exécutif prononcées à la Fête de la rose de Frangy-en-Bresse, le Premier ministre remet la démission du gouvernement au président de la République, et lors de la constitution du nouveau gouvernement Valls & Veaux 2, Montebourg doit aller se faire cuire un œuf.  Poché, à la coke ?

Il claque la porte en balançant un vraie vérité vrai de vrai: «Hollande ment tout le temps. C'est pour ça qu'il est à 20% dans les sondages. Il ment. Il ment tout le temps depuis le début »[ii] Il aurait dû ajouter "et mouai j'veux plus jouer avec lui na! L'est trop méchant-méchant m'sieur l'president !"

 

Depuis, il est retourné à l'école passer son CAP de tourneur-poseur ; Oups! Dans une école de commerce et projette de créer une entreprise dans le domaine médical. Son retrait de la vie politique a été annoncé à grands renforts de roquefort... Et nous, comme des gros jean, gros ballots on sniff-sniff de gros sanglots bouillonnant en se disant: ben ça alors, on va plus l'voir l'gars de Clamecy? Marde ! J'm'en va t'envoyer un ti poème du gars Queneau pour t'faire rev'nir mon topinambour.

- espace cru entre artichauts

- entre laitues entre poireaux

- entre pois entre haricots

- s'étend à l'abri du tilleul[iii]

Mon chien-chaud d'Arnaud

 

Georges Zeter/Mars 2015

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents