Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


St Valentin = Messieurs, Alerte ROUGE !!!

Publié par Georges Zeter sur 13 Février 2012, 14:15pm

Catégories : #ECOLO-Un con-patible

 

PhotoFunia-876d90-copy.jpg

Le 14 février est un cauchemar pour :

Les hommes mariés avec maîtresse (s) ; car, vous lui avez promis tout, absolument tout, de quitter votre épouse, pour ELLE, qui a des formes au delà du généreux et 15 ans de moins que Madame, maman de vos enfants. Donc, comme votre compagne légitime est en droit et d'ailleurs l'exige que vous « fassiez quelques choses » le jour de la « fête des amoureux », et ben, vous aurez eu droit durant les 15 jours précédents à toutes les menaces, crises de larmes ou dîner aux chandelles, amour torride de la part de celle qui vous fait des trucs que madame vous refuse. Même durant le dîner vous n'aurez pas la paix, car, il se pourrait bien qu'elle vous appelle sur votre portable, ou déboule dans le resto...

 

Et là, je parle de ceux qui ont annoncés qu'ils étaient mariés, quant aux autres... Les grands volages... Allez convaincre que votre pauvre maman qui habite dans le Cantal est à l'article de la mort ce soir là pour la XXX fois... Hahaha ! Sacripant, tu vas passer une de ces St Valentin en alerte ROUGE Maxiinoubliable!

 

Y a aussi, le mec qui est polygame, nos ministres les dénoncent à longueur de temps, ces polygames qui profitent de la France et de sa générosité ; et bien ce jour là avec les 4 épouses (oui, selon toujours ces ministres ce sont principalement des Musulmans) ou alors des Africains, là le nombre d'épouses n'est pas limité, sauf qu'il faut respecter une hiérarchie - 1ère épouse, 2ème etc - Donc, entre les petits cadeaux qui entretiennent la bonne entente entre ces jolies dames, plus, les preuves de votre amour indéfectible à chacune... Ouais, ça va aller chercher dans beaucoup d'Euros ou Francs CFA, ne parlons pas de Dinars et autres billevesées. Quant au repas au resto avec bougies, petits ballons en forme de cœur... Je veux être le serveur de votre table cher étalon, car, ce soir c'est votre fête, en plus, si ça se passe bien, lors du couché, je ne vous dis pas les salamalecs, car, comme superman n'existe pas (un peu comme le père Noël aussi), contenter la même nuit toutes ces belles, qui étant un peu pompettes se verraient bien grimper aux rideaux. Hahahaha triple bancs !!!

 

Pis y a aussi le mec qui ne veut ABSOLUMENT pas ce soir là être seul. Il va draguer sur meetic ou partouze.com, mais il veut son tête à tête (et plus si...), donc, depuis début février il ratisse large ; pour finalement se retrouver avec une névrosée, sous lexo, entre comme on dit « deux ages », qui, est végétarienne, ne boit pas une goutte d'alcool et déteste les buveurs-fumeurs-cueilleurs et va vous les casser menu-menu à propos de ce salaud d'ex, qui l'a planté il y a 15 ans, que tous les hommes sont les mêmes et gnagna... Il ne vous reste plus qu'à payer l'addition (elle poussera le vice jusqu'à critiquer le montant de votre pourboire en disant que la serveuse ressemble à une pouffiasse), et vous la raccompagnerez à l'autre bout de Paris en plein embouteillage et... Au lit, branlette, et dodo !

 

Le mec aussi qui veut voir sans trop casser la cagnotte, le radin quoi. Lui, c'est sur tagada.rencontres gratuites qu'il va, mais il ne se mouille pas ; « on se voit pour prendre un pot ». La dame arrive, mais comme tous les radins, même la Bellucci ne ferait pas l'affaire, le radin a une très haute opinion de lui même, donc, rien ne l'agrée, à moins qu'il ne trouve plus radin que lui. La belle s'installe et il passe la commande ; deux cafés dont un sans sucre (il espère une ristourne). Le test ultime est que lorsque l'addition arrive c'est le « on va la partager en deux non ? ». Si la belle accepte, notre radin ira bien plus loin, car pour lui c'est un signe de faiblesse, il essayera même de se faire inviter au resto sous l'excuse qu'il a oublié sa carte bleue, et même si par dinguerie cette belle le laisse monter dans son duplex, il demandera s'il ELLE a des préservatifs... Si Monica fait la gueule, ou une remarque, ou encore pire refuse de partager l'addition de 2 cafés (4,80E), le radin repartira chez lui et plantera là, la belle Bellucci... Waouh, ça m'en rend malade !

 PhotoFunia-879257-copy.jpg

… Et oui, la st Valentin me rend malade. Pour deux raisons :

1) – En couple. Je déteste toutes ces fêtes sur commande - tout le monde il est beau, tout le monde je t'aime. Je déteste toutes formes d'embrigadement et particulièrement lorsque je vis ma vie amoureuse sans demander mon reste à personne et suis assez grand garçon pour déclarer ma flamme chaque jour sans qu'un calendrier me rappelle qu'il est bien et bon d'être romantique avec ma jolie compagne tel jour, telle heure. J'ai de la chance. Depuis que je pratique ces dames une seule fois je me suis retrouvé comme un con dans une cantine avec des bougies, ballons et tutti. C'est d'ailleurs l'année où nous-nous sommes séparés ma femme et moi... Donc , lorsque tout va bien, la st Valentin, truc de crétins, c'est tous les jours sauf celui là. C'est beauf à crever. Ayant passé la majeure partie de ma vie en Californie, c'est un jour de « big business » de 1,7 milliard, je ne vous dis pas le tintouin que c'est là bas ; voir tous ces mecs jouer au con, devant bien souvent des connes qui s'en contre-balancent, me ferait penser que la comédie humaine fut écrite par Kafka. Donc, en couple, Valentin pour moi c'est NON !

 

2) – SEUL. Bien souvent et je suis veinard, je ne suis pas resté très longtemps sur le marché des célibataires ; donc, je suis toujours entre une histoire qui se finie et une qui va certainement recommencer. Ne lisant pas l'avenir, je veux que me référer au passé récent. Car, lorsque je suis seul je fantasme sur le « beau » dîner, avec bougies et ballons et cadeaux que j'aurais pu avoir avec celle qui m'a planté récemment ; sans compter la nuit d'amour de folie à garder tout l'immeuble éveiller. Ouais, je suis un sentimental et aime enrubanner mes souvenirs et regrets de petites choses bien coconnes comme ça ; une Saint Valentin avec celle que j'aimais, mais qui elle ne m'aime plus, sniff, sniff, envoyez les mouchoirs. En plus, ça me fout les boules qu'elle, peut être passe une soirée de folie avec un super mâle qui... Et marde na ! Au lit, branlette, dodo !

 

Moralité : Accompagné ou Marié c'est complètement tocard cette fête à neuneu, c'est tournez manège sans le chevaux à gueule de bois. Célibataire, c'est de la frustration compulsive, des regrets ou le ouf de soulagement, car, aussi, ce soir là, rester chez soi seul avec un bon bouquin sans avoir à se tartir tous les poncifs... Polygame c'est plus la saint Valentin, mais la St saint-glinglin qui aura raison de votre porte monnaie et de votre santé. Quant aux hommes volages, alors là les mecs chapeau bas, se foutre dans un merdier comme ça pour souvent une gonzesse qui n'arrive même pas à la cheville de votre légitime faut vraiment être nase, ou avoir le cupidon bien accrocher au caleçon !

 

Dicton du jour concocté par votre auteur jolies lectrices, vaillants lecteurs :

 

« 14 février, cache ton pognon, ou sinon c'est ceinture pour le ski ! »

 

Georges Zeter/février 2012

 

Ps : Un site disant tout sur la St Valentin :

http://www.pyepimanla.com/saint-valentin/articles/saint-valentin-en-quatre-langues.html

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents