Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


La " de Menthon"... Mais une "tite" cervelle la Sophie

Publié par Georges L. Zeter sur 13 Février 2013, 10:02am

Catégories : #Un Con-Pétant!

La--de-Menthon-.-Mais-qu-une--tite-cervelle-la-Sophie.jpg

Cool. Chères femmes noires, si possible fauchées. Ya bien l'Loto, avec 1 seule chance sur 19 millions, ou... "Passer un mauvais moment avec DSK" et alors là, toc! 1, 5 million de Dols in the Pocket.  Cool non?  Ca, c'est ce qu'à dégoisée Andouillette de Menthon l'autre jour à la radio à propos de "l'incident" New Yorkais de Dominique de Bracmard accusé d'avoir essayé de "culbuter une soubrette" du pays Nafissatou.

Mais qui est donc cette Andouillette de Menthon, qu'à l'araignée bien pendue au plafond ?

Sophie de Menthon, née Turpin, qui rime avec turbin, est une aficionada du boulot-boulot, carrière-carriériste, bourreuse de crane pour que "l'enfant" aime le monde de l'entreprise de son papa et "aime ta boite" monde paradisiaque, là, où tu te réalises bro!

Elle peut pas saquer la Medef Parisot tête de veau et veut lui piquer sa place, et veut aussi à tous crins nous imposer ses vues libéros- liberticides entrepreneuriales.

Dire qu'un pareille hystérique se targue "d'étique"... Moi, j'm'en mords les roustons!  Elle est dans un truc : Ethic - (Entreprises de taille humaine, indépendantes et de croissance), qu'elle préside depuis 1995. "Elle a ainsi lancé la Fête des entreprises sous le slogan « J'aime ma boîte » qui a pour vocation de fédérer salariés et entrepreneurs le même jour, en partageant des moments de convivialité..." Pis, le lendemain pépère, tu vas morfler grave suite aux grosses vannes que t'as balancé à ton boss le soir d'avant à propos de sa bonne femme pendant "l'instant de convivialité"...  T'vas voir si t'aime ta boite quand j't'aurais foutu mon pied au cul minable!

Ce qui m'éclate en France c'est que tous ces branquignoles-croquignoles de capitalisgnoles hargneux ont toujours une "tite poire" pour étancher leurs soifs inextinguibles. Des fonctions honorifiques qui ne prennent pas trop de temps, mais payées gracement par le gouvernement, par nous en fait. Ces charognards non content de vouloir rendre nos vies imbuvables ont le culot de manger au râtelier de la fonction public tout en crachant dans la soupe.

Exemple de cette dame de Menthon Sophie. Elle siège comme conseillère au Conseil Economique, Social et Environnemental; un truc de + qui ne sert absolument à rien, qui permet de distribuer des postes à ne rien foutre à ses clients, potes, famille et qui nous coûte à nous les con-tribuables la somme de 38 millions par an, ouais, 38 !  La de Menthon elle émarge chaque mois à 3.787 euros brut + 893,38 euros de frais de représentation... T'en foutrais moua des "frais de représentation" sur la gueule ! Donc, une mémère des plus libérales va chaque mois récupérer son p'tit pactole de 4.680,38 et en plus elle nous crache dessus et nous traite d'assistés, de fainéants, bon à rien et zencore... Et c'est comme ça en ce pays, et c'est multiplié par des centaines de milliers de cas. Récemment  j'ai lu qu'une vague "présidente" d'un truc territorial de la Guadeloupe se faisait par an 2 millions, Oui! vous lisez bien 2 millions. Finalement ya eu un contrôle et sa réponse à été: "mais celui qui me précédait faisait pareil!"  Fermez les guillemets et mettez vous des coups de bottes au train. Pour finir de vous coller le moral dans les pompes; le président du Conseil Economique, Social et Environnemental se fait dans les 23.000 euros par mois...  A quand la sortie des guillotines et des piques?

Donc,

La ci-devant Sophie de Menthon à l'huile, ment lorsqu'elle parle "d"entreprendre". Elle est dans plein de commissions, allez donc voir sur wikipedia, on dirait le parcours d'une qu'aurait passée tous les exams pour être fonctionnaire.  En plus elle est décorée par l'état pire qu'un général Soviétique : Chevalier de l'Ordre national du Mérite en 1988, promue officier en 1996 et enfin commandeur en 2005. Chevalier de la Légion d'honneur depuis 2000, promue officier le 2 avril 2010.

Et ben mon cani! L'a dû en faire des guerres la du poil au Menthon pour avoir autant de médailles, breloques et colifichets.

Et pour en terminer avec cette Sophie là, elle écrit des bouquins édifiants: son 1er en 1975 : Mieux utiliser le téléphone et son dernier en 2007: 15 idées simples pour ruiner la France.

Elle a même osé cette perverse fielleuse d'écrire un bouquin : L'Entreprise racontée aux enfants.  Voila un morceau choisi lors d'une interviewe par le magasine Capital:

- Capital.fr : En cette période de crise, comment parler du chômage aux enfants ?

- Sophie de Menthon: Il faut l'expliquer simplement : une entreprise qui n'a plus de quoi payer ses salariés licencie. Il faut dédramatiser. Dans une vie professionnelle, nous sommes aujourd'hui appelés à changer quatre ou cinq fois d'employeur. Il faut parler de la flexibilité de manière positive. Les parents ne sont pas là pour angoisser les enfants, voire critiquer leur entreprise. Je leur conseille de positiver.

Allez les gars de Peugeot, Dunlop, Doux, faites pas les chochottes; vous pouvez être flexible et partir bosser chez TATA en inde, et en + vot ti gars pourra violer les filles de chambre là bas sans être emmerdé comme not DSK, et pis zaussi arrêtez de dire à vos gosses que le patron c'est un con, dites plutôt que c'est un gentil père noël, mais que sa hotte est vide et qu'il peut plus donner de cadeau à papa; alors papa est d'accord de bosser pour peau d'balle car, le patron c'est un mec super génial qui fait que "j'aimeu ma boiteu ! (texte valable aussi pour les patronnes)

Quand j'vois une telle gourdasse, qui entre-autre s'est fait virer de la radio pour "misogynie", ce qui est fort, balaize pour une gonzesse, et ben moi, j'ai des envies de violences irrépressible, celles qui me fait Menthon la moutarde au nez.

C'que dis moi de toi, maSoph Turpin de Menthon en galoche, c'est qu't'es qu'une vraie buse sans éthique et prête à "écrire" encore : "La bourse expliquée aux enfants de moins de 5 ans" ou "produire dans l'usine dès le berceau"...

Georges Zeter/Février 2013

le dessin en illustration pris sur :

http://scandez-le.over-blog.com/article-648855.html

Conseil Economique, Social et Environnemental :

http://www.journaldunet.com/economie/magazine/le-salaire-des-politiques-et-des-elus/conseiller-economique-et-social.shtml

Sophie de Menthon

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sophie_de_Menthon

L'entreprise expliquée aux enfants

http://www.capital.fr/carriere-management/actualites/l-entreprise-expliquee-aux-enfants-197158

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents