Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


J.O ; L’important c’est de Dépenser !

Publié par Georges L. Zeter sur 16 Février 2014, 14:11pm

Catégories : #Un Con-Pétant!

J.O---L-important-c-est-de-Depenser--.jpg

 

J’me pose la question ??? Comment les autres humains, ceux en général des pays chauds, tropicaux, du sud peuvent-ils bien nous voir ; NOUS, les blancs du nord qui faisons joujou avec nos jeux Zolympiques, ces 35 milliards dépensés pour 15 jours de patriotisme à la mort moi l’ski alors que pas moins de 1 milliard de nos semblables crèvent la dalle. Un extra terrestre qui viendrait faire un tour ces jours-ci sur not belle planète bleue se dirait : sont dingos ces bipèdes, j’me casse fissa !

 

Bon, d’accord, histoire qu’on ne soit pas qu’entre nous ; Trois pays africains sont présents : le Maroc, le Togo et le Zimbabwe, soit 5 athlètes au total…  ahah ! comme une petite équipe de hockey sans ses remplaçants. Pour le reste ben c’est des « biens d’cheux nous », près de 2.800 athlètes participent cette année aux 98 épreuves du programme sportif des Jeux olympiques de 2014. Des blancs sur la neige ça craint, pas beaucoup de contraste, c’est pour ça qu’ils se déguisent comme des clowns pour être vus (voir la photo), c’est pour ça que moi africain née dans la partie subsaharienne j’ai du mal à suivre un truc comme le Curling ; faut dire que je joues du balais depuis mon arrivée en France, et que pour moi c’est pas un sport, un passe temps, une distraction, mais 5 euros de l’heure payés sous la table par mon patron Roumain qui soustraite pour une administration bien française dont je tairais le nom (j’suis sans papier). J’ai bien vu une fois avant d’arriver en Gaule de la neige ; c’était sur une photo du sommet du Kilimandjaro, tout blanc en haut, mais j’savais pas que c’était tout froid et piquait les mains, le nez et le bout des oreilles. Et pis ces blancs sont cinglés ; quand il fait chaud chez moi je m’abrite du soleil, et ben eux lorsqu’il fait froid au lieu de rester au chaud dans la case, ben, ils sortent pour se rouler dans un truc glaciale qui mouille. C’est comme si nous on jouait au foot à l’heure de midi en plein cagna ; le toubab est un grand malade d’après moi !

 

Jacques Rogge, ex-président du CIO : « Un pays qui n’a pas de climat et de géographie favorables à la pratique de sport d’hiver ne devrait pas être traité sur un pied d’égalité avec les autres ». Quel mépris ; mais venant d’un tel « président » si pragmatique, cela a tout son sens. 

Une petite anecdote prise dans un article d’Agoravox : « Le multi-médaillé Bjorn Deahlie était resté plus d’une heure en bord de piste après une de ses victoires en ski de fond aux JO de Lillehammer 1994, en dépit du froid qui y régnait. Pour quelle raison ? Tout simplement pour attendre le dernier concurrent, un Kenyan, et le féliciter. »[1]Ouais, 20 ans ont passés, l’esprit est mort et il ne reste qu’un étalage de fric indécent et sale, des abrutis qui con-pètent, qui la main sur le cœur entendent l’hymne national lorsqu’ils gagnent la breloque d’or, d’argent content, de bronze ; des spectateurs qui gueulent comme des veaux, et surtout des commentateurs sportifs, qui devraient comme au moyen âge avoir la langue coupée et jetée aux chiens.

 

Les commentateurs sportifs…

Cette engeance ! Ce ramassis d’idiots, de crétins, d’anciennes stars du sport en recyclage, de ces « spécialistes » qui débitent soit en langage totalement abscond, soit qui enfilent les lieux communs, soit qui balancent des pubs pour leurs sponsors. Toute cette bêtise est d’un chauvinisme atterrant, et prête à commenter la 17ème place d’un french looser, sans s’intéresser une seule seconde au leader suédois avec un nom il est vrai imprononçable. + con, pas possible, on touche le fond de la patinoire…Tiens, en parlant de patinoire mon « préféré » : Ce demeuré de Fifi Candéloro, d’une bêtise à aiguiser les lames de patin, d’une vulgarité à foutre la honte aux caribous, d’un chauvinisme à rendre un supporteur du PSG, un aimable sportman, et enfin, des capacités oratoires entachées par des problèmes de conjugaison, d’accords, de syntaxe et de commentaires approximatifs. L’autre jour en voyant une patineuse américaine qui disait : « I am very exited by the competition », et l’autre bollos qui nous sort « ben moi j’suis excité tout court »… Suave le mec et quelle classe. Pis ya le Nelson qui n’est pas mon fort ; un snob, plein de lui-même, tête à claque, claque à tête, pis ya, l’Laurent Luya, avec sa tronche de lèche cul, et le Pat Montel qui lui coupe sans arrêt la parole, pis le Gégé Holtz, qui ferait mieux de rendre son tablier, pis un des pires, le Lionel Chamoulaud, stupide à brouter la pelouse des internationaux de Wimbledon, et pis… La Céline Géraud qu’a pas inventée le fil à couper l’eau chaude, et pis, toute une bande de bras cassés, payée par notre redevance, que nous subissons depuis des décennies ; sont, entres-eux, leur p’tite cuisine, leurs petites vannes, leur petit monde franchouillard, beauf, qui doit nous foutre la honte lorsqu’ils, qu’elles sortent des frontières nationales.

C’est une des grandes raisons pour laquelle je ne subits jamais du sport à la Télèche, car, les écouter 2 minutes, réveille mes rhumatismes et mon herpes dormant. Bref, + de 900 heures d’antenne à se farcir ces bachi-bouzouks ! A la trappe le Mali, la Centre Afrique, et tous les Syriens, Palestiniens et autres « sous hommes » qui se font dégommer comme des pigeons d’argile sur le pas de tir, le pas de saut, le pas de la ligne d’arrivée. Ha la société du spectacle ! + nous sommes proche du précipice, + les réjouissance coutent. C’est l’effet des jeux, des oublis, le peuple, la plèbe se roule dans sa fange en regardant, tout en picolant, bâfrant ; « ses » athlètes nationaux, souvent dopés comme des bœufs, qui seraient d’après certains des surhommes, des surfâmes…

 

Alors qu’il faudrait 44 milliards de Dollars pour éradiquer la faim dans le monde de manière pérenne, seulement 7 milliards ont été collectés… Alors les 35 milliards de Sotchi, semblent bien indécents, d’autant que ce raout honteux a été construit, bâti par des hommes venant du tiers monde, qui ont été exploités, non payés et que des gens du commun ont été expropriés de leur maison & de leurs terres…

 

Yes, DA ! Comme dirait l’Vlad Poutine : le show et le Sotchi must go on !

 

Georges Zeter/Février 2014

 

Ps : … et le Sotchi coule à flot (haha !)

 



[1] http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/sports/article/jo-d-hiver-faire-participer-l-7702

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents