Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


L’iPad: Arme de décervellement massif

Publié par Georges Zeter sur 19 Mars 2012, 14:38pm

Catégories : #Un Con-Pétant!

L-iPad--arme-de-decervellement-massif-1.jpg
Haha ! Steve Jobs, un génie comme Mozart et Einstein… N’importe quoi. Un marchand oui, qui savait en bon faux-cul utiliser le génie des autres (Wozniak), faire le mec qui était dans la contre-culture, faire le hippy de chez bourge, se fabriquer un mythe durant son vivant. Au lieu d’un Mozart ; un Bernard Tapi oui !
Le petit film ci-dessous monté avec amour par mes soins, nous montre un Jobs, nous disant : « dans cette usine (Foxconn) il y a une piscine, un hôpital (pour les suicidés ?), des restaurants ; pour une usine elle est plutôt sympa » Quel pignouffe arrogant, t’as pas dû beaucoup te salir les mains de ton vivant.  Il est certain banane que lorsque tu es allé visiter cette maison de labeur, tu as eu droit à la grande mise en scène, n’oublie pas que les communistes ont toujours été très fort à ça : Kroutchev faisant visiter son pays à Montand et Signoret, les deux n’y ont vu que pouic alors que nous étions en pleine épuration et que le peuple criait famine…
Et dire que ce mec d’Apple est une icône de notre époque.  Il n’a rien inventé, c’est son pote Steve Wozniak qu’a tout fait. En plus il a pompé le concept écran, clavier, souris chez les mecs de Rank Xerox.  Ce mec était pire qu’un Bill Gates, car,  c’est clair le binoclard de Seatle est un faiseur de fric, alors que le Steve avec son égo avait besoin d’empapaouter la planète entière, mais qu’en plus il se voulait être aimé par ses clients…
 
Et c’est le cas.  Lorsque je vois ces « computor Geeks » faire la queue toute une nuit pour avoir le dernier joujou, construit au prix du sang, et que ces petits des jeunesses Hitléro/Compudoriennes s’en tapent de savoir que des ados suent sous la blouse des 80 heures par semaine, dorment dans des dortoirs, bouffent à la cantine et malades se font virer lorsque le citron bien pressé ne donne plus de jus ; non, ces petits et petites merdes s’en contre balancent, aucune conscience de rien, ma gueule et moi, na ! Sont les dignes enfants de leurs parents, ceux nés dans les années 60 et 70 et qui après s’être « révoltés » les chéris et ben ont inventés de toute pièce la société de consommation, dont maintenant leurs chers rejetons se gavent à en dégueuler.  Ca me fait gerber une telle engeance sans cœur, sans pitié, sans rien que moi, et moi et mouA !
Ne parlons pas des vendeurs habillés de bleu.  Pas de bleus de chauffe hum ! De bleu teeshirts logotés : Apple.  On dirait une secte, avec des jeunes (toujours) moins de 30 ans, surtout des mâles, l’air ébahis, rayonnant de bonheur de faire parti de cette entreprise auquel « je peux tellement m’identifier ». C’est dingue non ! L’esclave moderne se revendique de son maître. Eux de chez Apple ont le choix comparé aux pauvres Chinois et autres peuples considérés comme des larves, eux, peuvent refuser de jouer ce : « tout le monde il est beau, tout le monde il est content ». 
Ben non! ils ouvrent les deux portes en grand, et des acheteurs clonés de leur génération se précipitent pour saisir l’objet convoité depuis au moins 3 jours, et qui se dépréciera dans les 2 jours à venir… C’est une fuite en avant, iPad 1, 2 et 3 sortent en l’espace de rien, c’est pire que l’industrie automobile.
Récemment, je m’écarte un peu, je suis entré dans un magasin Nespresso… Waouh man, c’est space ! Ce n’est pas du café que tu viens acheter, mais un concept de café, ne pas confondre espèce de plouc. Les clients, je dirais les « membres » en rang comme des gros cons d’oignons attendent sagement le « conseillé » : vendeur c’est obsolète coco !  Et que ça fait des micmacs et des simagrées pour finalement te vendre 1 quart de kg de CAAAFé au prix d’un mois de salaire d’une ouvrière de l’usine Foxconn – Made in China.
L’entreprise ; après le sport, la religion est devenu se saint Graal des masses juvéniles ; faut dire que les pauvres n’ont pas eu grand-chose à rêver sauf d’acheter, d’acheter jusqu’à tomber…  (Je traduit mot à mot une expression américaine qui dit : to shop till You drope dead »
Notre monde est un billard à trois bandes (de malfrats ?)
 
En bas de la chaine alimentaire tu as l’esclave du tiers/quart monde payé en un an ce que toi touche en 1 mois, pas de syndicat (Sarko doit être Chinois car comme Dassault un autre grand Chinois il déteste ces « non travailleurs »
Au centre de la chaine alimentaire y’a deux types de poissons interchangeables : Les vendeurs et les acheteurs. Vous observerez qu’ils ont tous cette même tête de décervelés, œil torve, gueule de raie, sourire en coin, fils et fille à « moman » qui ne sortiront jamais du giron.
Et en haut de la chaine alimentaire y’a les grossiums, de l’industrie, les penseurs, les conseillés (salut Minc !), les politiciens, les danseuses du Crazy horse, les… Moi j’en suis pas je vous le répète !
 
Ce monde, cette vie me gonfle !  Je ne sais même plus où je pourrais bien émigrer ? Les Kerguelen avé les pingouins, comme ça si je fais des petits avec une pingouinte ils auront des plumes au cul mes mômes.  Lol !
Si vous avez un conseil plus judicieux, donnez le moi, car, je sèche en observant ce manège déjanté qui tourne au lit carré.
   
Georges Zeter/Mars 2012

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents