Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


Et Un « Bouglou » dans le Pénis, Un !!!

Publié par Georges Zeter sur 12 Septembre 2012, 16:43pm

Catégories : #ECOLO-Un con-patible

Et-Un---Bouglou---dans-le-Penis--Un----.jpg

J’ai lu ça hier dans le journal France Guyane et ne sais pas si je dois en rire à m’en fendre la pêche ou la verge ???  Ayant un penchant pour le scabreux, je m’en vais vous conter cette histoire extraordinaire…

 

Introduction de « Bouglous » sous la peau du pénis… Mais qu’est ce qu’un « Bouglou » ? Pas un « Boulgour » ! Non ! Bouglou !

 

Ca peut être des morceaux de manche de brosse à dent, ou des morceaux de domino… Si-si, vous lisez bien !  Il « suffit » de bien serrer le pénis afin de faire gonfler les veines pour ne pas les couper, d’inciser la peau et les chaires et de glisser en dessous des morceaux de plastic ; morceaux de plastic en nombre variables qui doivent pouvoir circuler librement sous la peau, puis, laissez cicatriser et ensuite faire le malin auprès des filles. Y’en a même qui s’en mettent dans le gland… Waouh, rien que de l’écrire je souffre déjà. Apparemment ça fait un mal de chien lors de « l’installation », sans compter les risques d’infection, de nécrose.  Et en plus, ça fait aussi mal lorsqu’on veut les enlever… My god, où l’homme va-t-il chercher autant de créativité pour faire joujou avec sa bisouquette ?

 

Ce serait un rite de passage pour les habitants du Maroni, les Bushiningués. Il paraitrait que cela procurerait plus de plaisir aux femmes… A la lecture de cet article, apparemment ce n’est pas vraiment le cas.  3 jeunes femmes témoignent et à par le fait que cela leur a fait mal, ou qu’elles ont trouvées cette pratique monstrueuse et même tarée, elles ont préférées changer de mec que d’être avec un homme et sa verge bardée de bouts de domino ou de manches de brosse à dents.

 

Cette sympathique pratique serait originaire du sud est asiatique et ne me demandez pas comment cela a pris racine sur les berges du Maroni, puis, maintenant dans le milieu carcéral guyanais. Avant les taulards se faisaient tatouer, maintenant, c’est : je découpe la verge et la bourre de machin en plastic. La prison de Remire Montjoli compte 640 détenus. Le docteur About en a interrogé 450.

 

- 207 avaient des Bouglous.  Sur ces 207, 142 en portaient moins de 5, 64 en avaient entre 5 et 10, 25 en avaient entre 11 et 15, 7 en avaient entre 16 et 20 et 5 en avaient + de 20…  Plus de 20 bouts de plastic introduit dans le pénis… C’est plus une verge, mais le bonhomme Bibendum !

 

Je vous laisse chers lecteurs, chères et tendres lectrices lire l’article complet de France Guyane sur ce lien :

 lienlink 

 

Vous verrez, c’est très bien expliqué. 

 

Alors, Messieurs ? Si samedi soir prochain vous vous ennuyez at home et ben voila de quoi passer une bonne soirée. 

 

Domino ou brosse à dent ma chérie ?

 

Georges Zeter/septembre 2012

Commenter cet article

pripri 13/04/2015 05:15

Moi j'ai testé... mon copain en a 5. je trouve ça vraiment ridicule. lui accorde beaucoup d'importance à ses bouglous. Heureusement ils ne sont pas énormes comme sur la photo. je dois dire que parfois j'ai mal et ça crée des disputes .Messieurs ne faites pas ça . C'est nul. comme si ça rend plus viril . non.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents