Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


Des DIEUX à tailles XXL

Publié par GéZé Georges Zeter - Le Père-siffleur sur 30 Juin 2011, 10:58am

Catégories : #Un Con-Pétant!

Ca vous viendrait à l’idée vous de prier dans la rue ?

Des-DIEUX-a-tailles-XXL.jpg

Tous les vendredis dans des villes de France des rues entières sont bloquées par des barricades, sous les ordres d’une milice tout à fait non officielle, qui empêche la circulation des piétons (surtout les femmes), des voitures ; des habitants sont forcés pendant la prière de rester chez eux, des enceintes sont installées sur les trottoirs pour diffuser de grés ou de force la bonne parole, des commerçants doivent tirer le rideau. Bref, la religion prend le pas sur les lois républicaines avec l’assentiment tacite des autorités qui laissent faire.

 

Dans le 18ème arrondissement de Paris cela est encore plus flagrant. J’ai regardé la vidéoi posté sur internet d’un militant (vraiment courageux de sa part) qui voulait filmer la rue. Aussitôt une nuée de « gardes » avec brassard marqué « sécurité » lui tombe dessus en lui disant de circuler, qu’il n’a pas le droit de filmer etc. Jusqu’à preuve du contraire on peut tout filmer à partir du moment que les images ne sont pas sources de revenus. Quant à demander à un quidam de ne pas circuler sur la voie publique, il n’y a même pas à argumenter la chose… D’autant venant de membres d’une « milice » tout à fait illégale.

La grande excuse est qu’il n’y a pas assez de place dans la mosquée avoisinante. Alors il faut expliquer pourquoi tant de voitures venant d’en dehors du département se garent dans le quartier comme par hasard le vendredi après midi. (Voir une vidéo américaine tournée à Paris et qui a le courage d’appeler un chat un chat.)ii

Imaginons une société cauchemardesque : le vendredi la rue est bloquée par les musulmans, le samedi par les Juifs et le dimanche par les Cathos. En cherchant bien on trouvera certainement un jour spécifique aux Bouddhistes, et Confucius et… Autant de religions tuent les religions. Comme dit l’autre : si chacun fait son petit truc dans son petit coin en se contrebalançant des lois qui régissent notre société, alors, retournons au moyen âge, où la loi du plus fort prévalait.

 

Moi, tous ces religieux me gonflent ! Si on ose élever la voix à juste titre contre ces prières au milieu de la rue on est taxé d’être un gros raciste, si on critique la politique d’Israël on devient antisémite, si on parle avortement on est un assassin de bébés potentiel pour les cathos intégristes, si… YEN A MARRE A LA FIN ? MERDE !

Partout en occident des mouvements religieux nous pollues l’air avec leurs croyances, leurs rites et leurs coutumes.

Aux états Unis c’est le mouvement des Christian qui occupe la sphère et l’espace politique, qui a permis par deux fois l’élection de Georgy/Porky, qui squatte les mentalités, qui fait passer des loi liberticides et rétrogrades ; qui ramène le pays de plus en plus vers l’obscurantisme – essayez d’enseigner la théorie de Darwin et vous aurez aux trousses toute cette bien pensance ; il n’y a plus de cours d’éducation sexuelle mais des cours sur l’abstinence…

Qu’en est-il en France ? République soi disant bien plus « évoluée » que les States.

Pour me faire comprendre je vais vous conter une anecdote qui m’est arrivé il y a peu. Elle a valeur d’exemple dans ce que l’on peut appeler « une certaine dérive » de la pensée unique. Un comble pour une culture qui se targue d’argumenter chaque sujet en coupant les cheveux en 4.

Lors d’un déjeuné, je commence à parler de la liberté d’expression dans notre pays, particulièrement dans la presse. Et je cite la manchette d’un journal Norvégien en anglais lue le matin même : « 58% des viols en Norvège sont le fait d’hommes Musulmans »… (Vous êtes d’accord que si j’écris ça en France je vais être condamné) - A peine avais-je fini de prononcer ces mots que toute la table me tombe dessus. Je n’ai jamais pu prononcer une autre syllabe pour finir ce que je voulais dire, à savoir : Dans cet article, le journaliste développait en prenant en compte que ces Musulmans venaient de la corne d’Afrique, de pays comme le Soudan et le Yémen, que ces hommes jeunes et souvent « arriérés » car venant des hautes montagnes, de villages loin de toutes civilisations ; se retrouvaient plongés du jour au lendemain dans une société très libérale de mœurs, où les femmes lorsqu’il fait beau se promènent en mini jupes, ou la sexualité est libre et débridée. Ce journaliste terminait par une proposition d’un député local, qui voulait permettre à ces nouveaux arrivants ; un « stage » d’informations sur les us et coutumes Norvégiennes lors de leur arrivé sur le territoire national.

Quelques jours plus tard une jeune femme qui n’était pas à la table avec nous m’apostropha « alors c’est vrai que tu dis que les Musulmans sont des violeurs ? » - Je commençais à lui expliquer, mais après quelques mots, j’eu droit à une douche verbale où je ne pus en placer une. Je préférais m’éloigner afin qu’il n’y est pas un clash. Cette même personne deux jours plus tard me demanda si je lui « faisais la tête », je lui répondais que non, mais que par contre j’aurais bien aimé avoir pu m’exprimer… Er là, faut rire, elle me sort : « mais si t’as pu t’exprimer ! » et rebelote, redouche verbale, et de nouveau j’ai préféré laisser tomber.

Tout ca pour dire, que nos chers édiles n’ont plus besoin de commîtes de censure, le bon peuple est assez « adulte » aujourd’hui pour s’autocensurer. Il y a des mots en France devenus intouchables, qu’on ne prononce pas, point ! Moi au contraire je trouvais la démarche de ce journal intéressante, car, il mettait les pieds dans le plat, n’évitait aucun mots qui fâchent et surtout proposait une solution à un problème de société. Chez nous, que nenni, si on n’en parle pas ça n’existe pas. (D’ailleurs je suis curieux de savoir combien de médias vont prendre ce papier) – Il est bien meilleurs à court terme de souffler dans le sens du vent, c’est de la bonne politique de politicard suivez mon regard – Delanoë. Ce qui va se passer dans notre pays c’est qu’une vaque de fond qui va tout balayer dans quelques années ou décennies. Il y a un ras le bol général en France des exigences demandées par une minorité de Musulman. Cette prière dans les rues est un défi, un rapport de force avec nos représentants. Représentants qui n’ont pas le courage de siffler la fin du match, de dire à chacun d’aller pratiquer ses rites dans des lieus appropriés ; Mosquée, Synagogue, Eglises et Temples.

Pour en terminer. Je me traine une réputation de gros raciste obtus depuis ce déjeuner , celui qui stigmatise les Musulmans ; Musulman d’ailleurs dont ma copine fait parti ; mais ça ils ne le savent pas…

 

Georges Zeter. Juin/2011

 

PS : Je suis loin de partager les opinions du site Bivouac, mais là, chapeau pour le gars qui est allé tourner les images.

 

 

ihttp://www.bivouac-id.com/billets/videos-paris-paris-outrage-paris-voile-paris-islamise-a-quand-paris-libere/

iihttp://www.expressionlibre.net/2010/09/03/le-plafond-de-verre/

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents