Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


Abyssus abyssum invocat - « L'abîme appelle l'abîme »

Publié par Georges Zeter sur 7 Décembre 2011, 15:39pm

Catégories : #Un Con-Pétant!

Abyssus-abyssum-invocat------L-abime-appelle-l-abime--.jpg

Il n’y a pas si longtemps, lorsque vous vouliez louer un appartement vous rencontriez le propriétaire en chair et en os et avec quelques justificatifs et une conversation « d’homme à homme » droit dans les yeux, on la topait paume contre paume, tout était dit, et vous emménagiez dans votre nouveau logement ; basta point !

 

Mais il fallut bien que quelques gros malins improductifs, profiteurs, faiseurs de fric et de frac se fassent du blé sur l’compte des usagers… Les agences immobilières, les gestionnaires de parcs immobiliers, les syndics et autres saltim-banques, se sont « glissés » entre le proprio et le loueur afin de prendre au passage : commissions, charges, entretiens surfacturés (entrainant une corruption généralisée) et autres frais de dossier qui représentent XXX % du loyer annuel ; sans compter la commission lorsque vous emménagez. En aparté : lorsque j’étais à Grenoble, les agences immobilières ne prenaient même plus la peine de se déplacer, vous laissiez votre carte d’identité, et alliez visiter l’appart par vous-même (il suffit alors de faire un double des clefs, et d’attendre que cet appartement soit loué pour faire une petite visite cambriol j’embarque tout…), mais bon, qui s’en fout direz-vous ?  L’agence prend tout de même l’équivalent d’un mois de loyer en commission et voili et voilou !

 

Donc, afin de se rendre « utile » et de « justifier » ce beau racket bien planifié, on demande aujourd’hui tellement de justificatifs, qu’il est plus simple de devenir citoyen français alors que vous êtes né en Irak et avez vécu illégalement pendant 20 ans dans ce pays de cocagne que louer un toit ; ahaah ! … Un exemple : un ami, toujours à Grenoble se faisait net 3500E par mois en CDD renouvelable chaque année, il n’avait pas la caution de ses parents (morts), il a fallu qu’il dégotte un de ses amis fonctionnaire pour obtenir la location d’un studio à 550E charges comprises… Faut rire là !

 

J’avais lu il y a deux-trois ans un rapport disant que la fraude représentait que 1% de tous les locataires, et encore la moitié devient mauvais payeur par la perte de son emploi ou autres vicissitudes… Donc, 0,5% des loueurs sont des arnaqueurs patentés.  (Pourquoi pas un fichier de plus ? Celui là au moins serait vraiment utile).  Les improductifs susnommés, ont réussit tellement bien, que chaque petit proprio est persuadé que chaque futur locataire est un squatter potentiel, donc, encore une fois bonjour l’ambiance de suspicion généralisée dans ce pays ; tout le monde se méfiant de tout le monde… C’est peut être pour cela qu’il y a tant de suicide, de dépressions et autres trucs qui clochent dans la tête ding-dong… Le soupçon comme art de vivre! De plus ces lobbies supers puissants de l’immobilier, banques et assurances contrôlent si bien les médias, que régulièrement sur TF Huns, un p’tit « reportage » aux petits zoignons d’un « pôvre » couple de retraités devant tirer le diable par la queue à cause d’une sale bête de mauvais payeur, mauvais coucheur,  fait trembler et pleurer dans les chaumières sniff sniff. ; Comme disait mon prof de latin qu’est mordicus depuis des lustres : A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto - - « Prends garde au bœuf par devant, à l'âne par derrière, à l'imbécile par tous les côtés. » J’ajouterai : LOL !

 

Dommage que TF hun, ne vienne pas me voir ; je vais être un locataire à vie, les banques ne m’aiment pas, les CDI encore moins, alors, je paye depuis toujours rubis sur l’ongle mon loyer, mes charges et autres impôts locaux… Mais, un homme sans histoire ne fait pas bonne histoire de cerveau disponible à faire pétocher le franchouille qui en général à peur de son ombre A mundo condito.

 

Et pourquoi ce laïus?

Ben ce matin je lisais dans le Parisien : Paris : le squatteur était prêt à se jeter dans le vide.[1] Avec photo à l’appui du mec qui se tient sur la corniche.

Moi, je comprends la « démarche » même si elle fait prendre quelques risques à la personne qui menace, car, rarement le mec saute, et aux pompiers, qui seraient peut être mieux utile ailleurs ; toutefois, il n’empêche que dans ce pays à la noix, de nos jours c’est l’opération coup de poing qui paye, d’ailleurs sur le même journal : Les parents d'élèves de l'école catholique Notre-Dame de Caderot, à Berre l'Etang dans les Bouches-du-Rhône, ont retenus en otages la directrice et les institutrices depuis mardi soir. Ils demandent depuis des mois le remplacement d’un enseignant un peu dérangé selon leurs dires, et comme le rectorat fait la sourde oreille…), et puis rappelez vous les « Conti » avec le PDG bouclé dans son bureau.  Bref, si vous voulez être entendu par ce gouvernement d’autistes profonds (pardon à tous les autistes), et bien faites du ramdam !!!

 

Ce qui m’a le plus intrigué, et je suis très poli c’est les « commentaires » des internautes lecteurs de cet article qui en majorité doivent penser qu’être squatteur est un choix de vie, ainsi que d’ailleurs être au RSA est une forme de rente à vitam… On est squatteur parce que l’on ne trouve pas de logement particulièrement à Paris pour les raisons indiquées plus haut, on n’a plus qu’à enfreindre la loi, qui est il faut le dire si injuste que tous devrions - TOUS désobéir à cette France Sarkokiste.

 

Je vous livre des extraits de quelques un de ces commentaires émulsifiants :

02 Manuela - Gratos. Et maintenant un logement gratuit, ça manque au catalogue des aides en tous genres. Mais pour financer tout cela, il y a des pauvres C.......... qui doivent, eux, travailler et tout payer.

09Caro squatte ils squattent, ne payent pas de loyers, dégradent le bien et se plaignent d'être délogés? La victime est le proprio.

… Et y en a un tombereau de ces « édifiantitudes » que je vous laisse aller voir si vous avez du temps à flâner dans les platitudes des vertes et des pas mures à abattre.

 

C’est là où je veux mettre le doigt, sinon le pied où je pense ; cette « France » de plus en plus petite-mesquine, ne voyant le monde qu’aux travers de ses lorgnons.  C’est le peuple qui se donne lui-même les coups de matraques.  Zont raison les zélites de nous prendre pour des truffes utiles, car nous le sommes… Du moins une large partie de la population ; qui se dit « moi j’bosse, y en a marre de payer pour les zautres  » ; alors que les vrais dépouilleurs profiteurs sont les banques, le gouvernement avec son Pentagone à la Française à 3.5 milliards d’E ; les assurances, les 10 familles, les 40 familles réfugiées en Suisse qui ne payent aucun impôt, Carrefour, Peugeot etc.  Mais non, vaut mieux regarder et condamner plus pauvre que soi… La Marine va faire un score Titanesque… Et être en seconde semaine dans le grand jeu de la démo-crétin en marche.

Nos ancêtres avaient fait la Révolution, la grande, nos grand pères-grand mères avaient obtenus des droits, des avantages, un peu plus d’humanité pour les plus démunis ; et bien, en quelques décennies, surtout depuis 5 ans, tout passe dans le siphon, font-font les petites et grosses marionnettes qui nous gouvernent, qui nous pressurent qui se gobergent en prenant des voix de stentor comme si ces insignifiants pouvaient avoir barre sur le Capital .

 

Je terminerais par une citation des commentaires sur le Parisien pleine de profondeur et tout en fraicheur de :

« 12jaipeur » le 07/12/2011 à 09h59 -  le problème c'est que beaucoup de squatteurs, trouvent normal de s'installer dans des batiments vides, et de se loger gratis!!!!!!! On ne parle pas de gens en véritable difficultés, maladie, loyers impayés, on parle de personnes qui vivent sans vouloir payer, ni impots, ni loyer, ni chauffage, ni eau!!!!!!! Et qui de toute façon ne se jetteront jamais dans le vide!!!!!! mais voilà en france il suffit de menacer de.....................

 Ouais; Acta est fabula « La pièce est jouée. » Ce sont ; nous croyons, les dernières paroles d'Auguste, quant à Rabelais sur son lit de mort,  lui aurait dit : « La farce est jouée »

Ouais !

 

Georges Zeter/Décembre 2011

 

 

 


[1]http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-le-squatteur-etait-pret-a-se-jeter-dans-le-vide-06-12-2011-1755754.php

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents