Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


1 Euro et se sustenter dans la 5ème Puissance Mondiale

Publié par Georges Zeter sur 7 Décembre 2011, 20:56pm

Catégories : #Un Con-Pétant!

1-Euro-et-se-sustenter-dans-la-5eme-Puissance-Mondiale-1.JPG

 

Je sais, en France c’est super mal vue d’étaler sa richesse, ça fait nouveau riche, bling bling ; mais alors, peut-on à contrario étaler sa pauvreté, comme un nouveau pauvre, blag blag?

C’est pire ! Coté français ben quand t’es pauvre limite indigent les gens se cachent, ils ont honte, faut planquer tout cette misère sous le tapis ; quel tapis ? Sauver les apparences à toutes forces ! Et honte de quoi en fait ? Ce n’est pas une maladie transmissible? Mais bon, l’apparence est en France de monts et de veaux la Ciguë du ridicule qui tue à tous coups.

Si vous êtes vraiment fauchman, et bien allez dans un marché Maghrébin à coté de chez vous, s’il vous reste un sweet home bien sûr ; les produits y sont beaucoup moins chers et de bonne qualité, de plus, vous aurez le sourire du vendeur et une petite conversation en prime… Ahalala comme disait le prophète, ces « étrangers » qui viennent nous « coloniser » et « profiter » de nous ma bonne madame Dupon-Michu !

 

Il n’empêche, si on ne les avait pas les gentils Maghrébin/Maghrébines et ben y en aurait pas mal qui crèveraient de faim ; pas les moyens d’aller chez les français, 5 fruits et légumes par jour coutent une fortune, de plus, si le commerçant vous connait il vous fera un petit crédit pour ne pas vous laisser dépérir… Pis l’est ouvert jusqu’à plus soif à pas d’heure, pas comme le 10h - 12h30 – 15h30 – 18h30 vachement pratique pour les quelques un qui ont encore un job… Ca s’appelle la solidarité, ou l’humanité sous les latitudes du grand sud ; deux choses qui ont désertées nos vertes vallées y a un bail. 

  

Menu festif où comment accompagner son frichti                                               Donc, avec 4 Knacks pur poulet hallal, 5 pommes de terre, 1/2 oignon sautés dans une poêle avec un peu d’huile d’olive et du piment et quelques feuilles de salade, et ben pour 1 Euro vous avez 3 légumes et un peu de viande. C’est bien mieux qu’à Madagascar, au Mozambique, ou au Venezuela et autres contrées, car sous ces latitudes ensoleillées mais oh combien ventre vide, le bol de riz avec rien à y mettre dedans est la norme.

 

Puis être pauvre c’est quoi en fait ?

Être pauvre de savoir ?

Etre pauvre d’empathie pour autrui ?

Etre pauvre d’amour ?

Etre pauvre de sentiment ?

Etre pauvre d’esprit de justice ?

Etre pauvre de liberté ?

Etre pauvre d’expériences ?

Etre pauvre… Okay, êtes vous riches de tous ces « items » si oui ? Vous l’êtes ; alors être fauché d’argent devient anecdotique car ça va, ca vient, le pognon est passé par ici et  repassera par là - peut être, qui sait ?

De toute manière ça va devenir la norme dans quelques temps ce qui arrive à notre frugal dineur, c’est le présent, c’est pour cela que ceux qui ont encore un peu se le planque, se le thésaurise avant le grand braoum qui est en marche et va tous nous avaler.  Je me souviens lorsque j’étais en Inde un prof m’avait dit : ce n’est pas New Delhi qui un jour ressemblera à Paris, mais Paris un jour qui ressemblera à New Delhi » Z’en pensez quoi chers lecteurs et adorables lectrices ? L’avait tord mon Indien ? 

 

Ceux qui vont être armés pour survivre seront ces joyeux drilles des pays où y a rien à bouffer, car, habitués qu’ils sont, et oh surprise, la nouvelle « noblesse »,  chez nous, les SDF et autres punks, rejetés, qui auront eu le temps s’ils sont toujours vivant de survivre avec rien, de dormir n’importe où ; quant aux autres, NOUS tous en fait, nous allons crever comme des sauterelles car inadapté aux affres et déluges qui nous guettent.

En France 100.000 personnes au moins dorment dehors qu’il pleuve, qu’il vente, sur toute l’Europe entre 1 et 2 million de gens sans maison, avec 1/10ème d’enfants qui grandissent dans ces terribles conditions.  Je tiens à vous dire que lorsqu’ils vont être grands, z avez intérêt à vous garer, car, y aura pas de cadeau à attendre d’eux. On fabrique actuellement les futures terreurs de demain, des chefs de guerre comme en ex Yougoslavie ; je sens qu’on va vraiment se bidonner dans les 20 ans à venir ; faut presque espérer que la fin du monde sera comme prévu le 21 décembre 2012…

Vous me direz, j’y vais fort, que je suis vachement Négatifeu ! Je vous l’accorde, mais en si bémol, car, ce « SI » est réel.  SI ça continu comme ça et que tout le système financier se casse la figure, et bien, faites un retour sur ce qui s’est passé en argentine entre 1998 et 2002, où le gens prenaient d’assaut les magasins, où il n’y avait plus aucune autorité pour contrôler les pillages et autres exactions, et ça c’était du pipi de chat comparé à ce qui nous attend.

Bon d’accord, Sarko va nous sauver, il va s’envoler avec sa cape bleu ciel, et avec son épée laser casser la gueule à tous ces banquiers, traders, investisseurs, et paradis fiscaux… C’est ça, et si ma tante en avait elle s’appellerait mon Uncle Sam !

Et pendant ce temps là à Marseille la roue tourne

1-Euro-et-se-sustenter-dans-la-5eme-Puissance-Mondiale-2.jpg

Les flonflons étouffent le rire des enfants, la musique lancinante donne le tournis, nous sommes peut être pour la dernier fois léger, leger, comme en apesanteur, comme, si, si près du vide…

Bon assez divaguer, mon ami le dineur frugale dois aller pratiquer ses talents maître queue, séance tenante, un diner pantagruélique ne saura l’attendre sacrebleu !

Je me dis tout de même que ce noël ressemble drôlement à celui de 1938, trouvez pas vous ?

 

Bon appétit à vous aussi !

 

Georges Zeter/ décembre 2011

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents