Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


TV : BFaime... Le glauque

Publié par Georges L. Zeter sur 25 Mars 2015, 21:02pm

Catégories : #xx

TV : BFaime... Le glauque

Et que je ressasse 1 million de fois les mêmes non-news à propos du crash d'avion de la Germanwings low cost - Lufthansa. Et que je tourne autour du pot, parce que ça les démangent ceux de BFM si par "hasard" on pouvait voir ne serait ce qu'un petit infime petit bout de corps carbonisé, ou même ce petit nounours abandonné au milieu du fracas alentour qui ferait tellement chialer dans les chaumières. Mais que pouic, donc, faut meubler le temps d'antenne entre deux spots publiciterre à terre.

Pour une fois je me suis branché chez eux car j'aime les visites non guidées de zoo et depuis hier midi, ceux de BFaime personne; Je les trouve consternants et d'une indécence sans nom; d'autant, qu'ils sont désespérés de faire monter la mayo, et que malheureusement il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent. Deux ou trois hélicos de loin qui hélitreuillent des pompiers, des interviews de villageois qui savent absolument que dalle. Mais zont tout de même trouvé le bon plan: ce petit village jumelé avec une autre en Allemagne où tristement des lycéens font partis de la catastrophe. Roost-Warendin une petite ville du Nord, dans la banlieue de Douai, jumelée avec Haltern-Am-See un bled de Rhénanie. 16 ados et leurs 2 accompagnateurs feraient partie des victimes. Alors, le micro trottoir fonctionne à donf: et vas y que je demande à un croquant "vous les connaissiez?"; "non, mais j'ai bien dû surement les croiser"; un autre, un gros moustachu chiale en bafouillant des borborygmes indistincts et dans l'établissement scolaire du coin, la minute de silence obligatoire sous peine de poste de police et la cellule psychologique idoine qui triturera le trauma sans fin sans fin.

Retour sur une grosse blonde qui se les caille, qui à 2 km du site de l'accident bavasse à propos des boites noires tout ça sur fond de débris à flanc de montagne. Le soir, Vampirela intervient; la Ruth Elkrief qu'a invité un mec tout en lard qui bavasse lui aussi sur le fait que ho no-no c'est impossible que cela vienne d'un défaut de l'avion, l'A320 est indestructible patati-patatas frittas, et "de toute manière nous n'en savons pas plus, il faut attendre ce que vont dire les spécialistes " gémit-il. Elkrief, elle, on le sent a envie de lui envoyer des baffes, comme avec le pôvre mec qui présentait un journal en sa douce compagnie: cet ostrogot eu le culot de vouloir contextualiser les propos qu'avait eu Dumas (pas Alexandre hein!) mais Roland, à propos de Manuel Valls "sous influence juive" de sa femme?; la Ruth éructa en rogne et coupa le sifflet à l'impertinent, et les chèvres de Netanyahu resteront bien gardées. 

Voir l'extrait vidéo

http://droite.tv/bfm-tv-ruth-elkrief-maltraite-en-direct-un-journaliste-qui-cherche-a-comprendre/

Retour sur la grosse blonde qui là c'est pire; tous les pompiers sont rentrés à la maison, car la nuit est tombée; elle nous apprend que les enquêteurs du BA vont enquêter... Tiens, j'pensais qu'ils allaient faire des crêpes. Entre deux niaiseries, "les cadavres seront durs à identifier" sympa pour les familles; "on va chercher membres par membres, chercher tous les morceaux de cadavres"... Rien ne les arrêtent ces chacals à chacaux. Yen a un qui dit que "on met les morceaux de cadavres dans des sacs en plastique, puis, les légistes pourront faire le trie"...Je me dis que ces journaleux têtes de nœud n'auront jamais le rouge de la honte au front, mais comment lorsqu'ils rentrent chez eux peuvent ils faire bisous à bobonne et aux gamins ?

Il va sans dire que le Hollande, la mère Merkel, le mec d'Espagne Rajoy, la Royale et le ministre des transports, des sports, des deuils font coucou avé têtes adéquates, très "éplorés" par cette catastrophe. Et l'un des zozos parle du "devoir de vérité" selon le président, puis on embraye sur le blabla Hollandais qui voix d'outre tombe nous fait croire qu'il s'en bat... La compassion d'un de ces mecs... Et les poules se curent les dents. J'imagine même pas si c'avait été le Sarkozy, un vrai barnum, avec compagnies de CRS à foison, baraques à frites et joggings sous les hourras énamourés de rombières sans faux col.

Deux vols sont prévus de Düsseldorf et de Barcelone pour les familles. Une armée de psy les attendent de pied à ferme, sont pas sorti de l'auberge ces pauvres familles qui vont être charcutées par les vampires merdiatiques, avec des BFM comme si on en chiait.

Bref, après deux jours on ne sait rien, ni les noms des victimes, ni pourquoi ce zing s'est écrasé, ni les boites noires qui n'ont rien livrées au public, ni, ni... Et pourtant ceux de BFhaine continuent de bavasser sans discontinuer entre deux pubs pour vanter le Club Merd. Business as usual en sorte; période riche en news live: on saute des attentats de Paris, à ceux du Danemark, à la Tunisie, puis Crash en Argentine et l'étrange duplex de Louis Bodin devant la carcasse de l'hélicoptère encore fumante, mais qu'a été vu par des millions de mateurs et maintenant le vol vers l'Allemagne; Who's next ? L'accouchement de jumeaux par Nicolas Sarkozy ou par Carla ? Les pinces sans rire sont ouverts.

 

Georges Zeter/Mars 2015

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents