Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


- Recette des 3 Andouilles au Parfum...

Publié par GéZé sur 30 Août 2009, 03:23am

Catégories : #Un Con-Pétant!

Par GéZé: Dans ma petite cuisine perso, ma recette « Tarte aux 3 andouilles ». Je vous la donne bien volontiers... Trois grosses andouillettes bien copieuses Parisiennes rive-gauche tient... Je demande pardon par avance d’associer nos belles Andouilles Bretonnes à de telles malotrutes... Mille pardons Madame de Vires !
D’abord utilisez par ordre alphabétique trois pignoufs en chef :

1 Allègre Claude  -  Les zautres tous des cons ! –  çaTourneallègre

2 Levy Bernard-Henry  -  Les z’Otres que de la merde !  Le PhiloLevytation

3 Séguéla Jacques – MOI-MOI et ces connards de consommateurs !  - Séguélarnaqueur

 

Vous me direz, font quoi là ensemble... Rien à voir ? Ah que si ! Ce trio andouillard symbolise tellement, jusqu’à la caricature ce que notre terroir peut produire en recettes  dérisoires de rigolos gonflés ; dans leurs préséances, leurs magnificences, leurs bouffitudes en peaux... D’andouille de banane, et se prendre tellement au super sérieux, de suffisance, de je sais tout et de savez vous qui je suis ! ET... La honte à l’etranger lorsque ces trois là « s’expriment », « s’exportent » et malheureusement qu’est ce qu’ils blablatent dans nos médias énamourés par ces zozos détenteurs d’un seul hémisphère cervical... Le bouffi-bouffon, celui qui est invisible au scanneur, mais si présent lors des colloques, conférences de presse et autres campagnes publicitaires...

Monsieur Claude (çaTourneallègre)

Commençons par Claudius-énormités ; T’es couvert de récompenses mérités, mais la dernière en date est ta médaille d’or du CRNS en 94... Que s’est-il passé entre temps, t’as un trou dans ton CV mon Cloclo? Depuis... Ben, d’un ministre de l’Educ Na, où t’as pas fait des étincelles sinon dire des oizeries, t’as mis un certain temps pour retourner ta blouse, et faire frotti-frotta au Sarko, grand scientifique dans « si ce n’est pas du lard c’est du cochon » pour entourbiller son prochain.  Bref, même en votant UMP aux dernières « élections », taux de participation ras des pâquerettes, not Nobel Président ne t’a pas donné ce petit strapontin minisculos attendu par toi depuis des lustres... Je sais mon Allègre, la vie de « scientifique » est injuste, mais pour te consoler dis toi qu’Einstein comparé à ta Grandossium-élévationum était un amateur de changement climatique au carbone NUL ! Et pis si tu rentres au Gouv, tu devras causer avec FIDO Lefebvre... Non ! Pas ça mon éminence scientifique, pas du FidoAllègre !

 

Monsieur B –Henry (Le Philodindon)

Mon Bel-Henry, j’ai deux anecdotes tout à fait TOUAT !

(...) Le monde du cinéma peut remercier Bernard-Henri Lévy. Sans la nullité du Jour et la nuit, l'inénarrable navet de notre intellectuel à chemise blanche, Emir Kusturica aurait selon ses dires arrêté de filmer. Lassé de la polémique autour de son film Underground, fatigué de devoir porter le fardeau d'une nationalité devenue préjudiciable, le poète des Balkans avait songé à mettre un terme à sa carrière cinématographique pour se consacrer à ses deux grandes passions, la musique et le football (...)[1] Merci Nanar-Riton ! J’aime et respecte Enormément Emir Kusturica pour son  œuvre, sa musique et sa personnalité... T’es juste l’opposé pour moi, merci donc ! En plus...T’étais en Yougoslavie pendant la guerre, tu sors du tank ONU, casque bleu stroumffette jusqu’aux dents sous les caméras TF1/A2 et autres merdias ; alors que la zone était sur-sécurisée, et t’interpelle Emir en lui faisant la leçon sur la barbarie des Serbes... Kusturica, Serbe de son état (l’a pas choisi) s’en marre encore du nombre de conneries que t’as débité ce jour là ; avec 7 « arts » que t’as de parler pour parler sans y connaître que pouic à un conflit qu’encore aujourd’hui les historiens analysent... Toi, en deux coups les gros au pif tu fais ta grande boulette philosophale !

L’autre anecdote, c’est ton bouquin sur l’Amérique... « American vertigo », paru en anglais, sous-titré « Sur les pas de Tocqueville » Ahan ! Je dirais, car t’as bien fait rire les Gringos avec ton enflitude Gauloisonne-Connissonne mon BH ! Tiens au hasard une « critique » (oui, ya des mecs qui osent te faire des trucs comme ça)

- (...) Michael O’Donnell, un écrivain de Chicago, ne mâche pas ses mots : « Quand BHL prend la précaution de se démarquer, dans l’introduction de son livre « American Vertigo », de « Démocratie en Amérique » de Tocqueville, il ne saurait avoir plus raison. Le livre de Tocqueville est un chef d’œuvre, celui de BHL est insipide et raconte ses tribulations lors de son voyage entrecoupé de rendez-vous sans intérêt (...)[2] Ben t’es habillé BHL recta pour quelques saisons ! Oui, je sais, ça te glisse dessus, t’es bien trop haut en train de planer, que ces minuscules zoizeaux ne peuvent atteindre un tel phénix de ces POUAH !

 

Monsieur Jacques (Séguélarnaqueur)

Séguéla faut s’en méfier (ces gays là faut s’en méfier)... La force tranquille... Ouais, Mitterrand qu’était pas un con avait bien compris que des minus comme toi, faut les presser comme le balai à chiot pour en sortir le jus.

Avec Chirac même, c’est connu, les « Jacques » entre « Médecin » font bombance... Pis ya eu ta trahison, une de plus tu me diras, avec Publicis-Havas, sur ce coup là t’étais à gerber un 7 d’or-dur... Ce qui est bien avec toi, c’est que tu m’as donné, et il y a bien longtemps (j’ai travaillé en agence moi aussi), la ligne, l’exemple de ce que je ne veux pas être... Un mec prêt à tout pour bouffer au premier râtelier, et voir sa binette dans Stratégie-zizi.  Rien n’a de prix pour toi coco, t’es un vrai fils de pub de sa mère, et tu l’assumes fort bien d’ailleurs. Au moins c’est cool, comparé aux deux satrapes décrient plus haut ; eux « font » dans la « science », la « philosophie », toi c’est marketing, je baise ! Merci mon mégalo pour ces galetas là !

 

Madame Andouille (De Vires)

Toi tu es respectable et fréquentable ; Désolé Madame de Vires, car si ya bien un truc que not beau pays a sut inventer c’est l’Andouille avec un A majuscule ; une fourchetée et t’en a plein les papilles ; Donc, désolé encore Ma Belle de t’avoir impliqué sur ce terrain.

Donc, les andouillettes utilisées today, ont toutes leurs saveurs avec ces ingrédients de « masses », et croyez moi, ça a du mass-média nos trois bouffis dans les dents ! J’en deviens même Sarko-Sympathisant... (Hey, je blague !)

Se font même des compliments entre eux ces malpropres. Ce matin, en parcourant la « presse », je marchasse sur ce caca là ; le Séguéla faisant du pied à grossium Allègre Allègro écolo - et t’en rajoutais Jacquot (...) apporte donc un soutien enthousiaste à l’ancien ministre de l’Education, nouveau héraut de l’« écologie productive » et adversaire revendiqué des Grenelle et autre taxe carbone (...) Et quand Séguéla aime, il ne fait pas semblant : Allègre « est à la science ce que Prévert est à la littérature, Gainsbourg à la chanson, Coluche à l’humour. L’empêcheur de penser en rond »[3] ... Ben voyons, arrête d’insulter les morts sale chacal pubeux, t’as honte de rien avec ta binette bronzite marronne !

A quand ? Une hagiographie de BHL pour Séguéla, je vois bien Tocqueville citant not Jacques : Si à 50 ans on n’a pas sa Rolex... Pas la peine de foutre les anglais dehors ! Ouais, et G. Washington ainsi eu vendu la nouvelle Twingo... Et un Allègre scientifisant le BH du genre : C’est un méga-neutron en gravitation... T’en foutrais des nœuds dans l’tronc oui !

 

... Et l’Andouille Chef d’Escadrille est ?

... Et ben, si je regarde les longueurs de paragraphe... C’est toi mon Bernard-Henry en Levytation qu’est en haut de la marche. Bravo, t’as gagné et facile encore ! T’es le plus creux que le vide d’un trou noir dans un tunnel de train en pleine nuit de nos trois lascars ! Et commence pas à me dire que je suis « antisémite », ça marche pas hein !  Je sais, c’est ton argument, alors que tu fais honte à tout le monde chaque fois que tu l’ouvres, ta machine à débiter des conneries par avions cargos. Regarde plutôt du coté de Primo Levi, par son nom ça sonne comme toi, mais... Mais t’es loin galopin-Henry ; Pas son talent, ni la profondeur de pensée, toi, tu moulines dans le pot de philo à la Rhubarbe – savon à barbe...

 

P’tit touche finale du chef !

Vous avez compris que ces tristes Sirs-cire-pompes avec gonflage incorporé sont si nombreux qu’on ne peu pas les dénombrer tous... Se dire que « ça », représente not pays, me fout dans une rage dingue que j’en bouffe mon C02 par hecto-quintaux et pête la couche de mes ozones.

 

Voilà, les gars du Trio Inferno, si je pouvais vous assener le coup de masse (mais êtes vous massable?) je vous dirais : Que la vieillesse est un véritable naufrage pour certains ; alors, prenez une retraite pas mérité, n’importe où on s’en fout, Mais cassez vous et fermer là !

 

Georges ZETER Le Père-Siffleur – GéZé – 08/09 – Les Ediles c’est comme les Idoles, ça va, ça vient...

(Confucius et moi)

 

PS : Pour ceux qui n’auraient pas aimés cet article, je vous donne la recette de la Tarte à L’andouille comme ça au moins vous n’aurez pas perdu vot temps : Dans une tourtière étaler la pâte feuilletée. Recouvrir de gruyère râpé.  Déposer les rondelles d'andouille en les chevauchant légèrement (débarrassées de la peau). Recouvrir de gruyère. Mettre la seconde pâte feuilletée et badigeonner de jaune d'œuf.  Cuire 40 mn et servir accompagné d'une salade verte.[4]

Merci au site « Le Marmiton », t’es utile toi, mais tu dois bien te demander ce que tu fous dans cette tambouille à trois pattes non ? Moi aussi pour te dire...

 


[1] http://archive.filmdeculte.com/portrait/portrait.php?id=103

[2] http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article2184

[3] http://www.liberation.fr/economie/0101587464-jacques-seguela-compose-une-ode-a-claude-allegre

[4] http://www.marmiton.org/recettes/recette_tarte-a-l-andouille_24864.aspx

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents