Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


Un Mégalo + Un Séguéla = Le tout à l’Ego !

Publié par Georges Zeter sur 21 Octobre 2011, 11:29am

Catégories : #Un Con-Pétant!


 
seguala1.jpg
 
« L’ambition, l’envie, l’orgueil sont des caractéristiques humaines réfléchies dans les divers genres et registres de la littérature depuis toujours : Mais elles trouvent leur apothéose au 19ème siècle avec le grand cycle de « La Comédie humaine » : après avoir goûté la cruauté et l’amertume de la société parisienne, et, désormais aguerri par l’abandon filial dont fut victime le père Goriot,  Rastignac surplombant la « ruche » de la capitale, tout ambitieux et combatif, s’exclame : « A nous deux maintenant ! » L’arriviste avancera dès lors sans fard et ne portera un masque mystérieux que s’il sert sa politique ambitieuse et narcissique. Ainsi, Balzac accrédite l’ambition égoïste comme prétexte à peinture sociale d’une époque et ce  topique romanesque deviendra une figure dominante de la littérature réaliste. Et de la littérature réaliste du 19ème »[i] à la TV réalité pubeuse du 21ème
 
Sautons le pas zapette en main
Mon Rastignac à moi c’est : Jacques Séguéla. Je le nomme « Rastignac le petit », car, l’autre LE Rastignac, le vrai, ben la place était prise : François Mitterrand. L’a même œuvré pour lui notre Jacques ; « la force tranquille ». 
Y’a aussi (un peu) du Georges Duroy, dans Bel Ami de Maupassant chez Séguéla ; l'arriviste absolu, qui devient le maître de la presse.
Séguéla… Je l’ai (modestement) croisé en 1980, juste après la sortie de son « chef d’œuvre » impérissable : « Ne dites pas à ma mère que je suis dans la publicité… elle me croit pianiste dans un bordel » ; Moi, à l’époque petit chef de pub chez Dupuis/Compton, dans un cocktail entre agence en fin d’année lors de la remise des récompenses entre pubeux au théâtre de l’empire… Il m’a balancé 3 mots, car déjà à l’époque c’était un grand homme… Je ne me souviens plus, peut être cette campagne de lancement de la Citroën BX, Bref, je me rappelle d’un type qui en plein mois de décembre était bronzé comme s’il s’en revenait des iles Sandwich. Ce fut tout. Quelques temps après je filais ma démission et ne remis jamais plus les pieds dans une agence sous peine de poussée violentes d’urticaire. Car faut dire que c’est un sacré marigot, peuplé de sauriens à la mode saupiquet, et vous le méritez bien, sinon j’enlève le bas, disait le chausseur sachant chausser un Garbi, qu’est bon comme là-bas!
Pourquoi LUI, le Jacques ?
D’abord depuis au moins 40 ans ces Séguéla, BHL, Tapi et autres saltimbankables nous pollues l’atmosphère gravissimal.  Ya pas une semaine où on ne voit l’un ou l’autre (j’ai oublie Allègre, sorry), pas une semaine que ces « pointures », ces pontes d’enfonceur de porte à porte, du savoir tout terrain ne nous assomment pas de leurs vérités « arts premiers ».  Ce parisianisme que personne, mais alors personne ne nous envie, ben ces gugusses là nous balancent LEURS sciences qui infusent, même les terrains vagues et autres décharges clandestines.  Un BHL et la Lybie en dernière lubie, un Tapi qui tire la couverture ; qui veut, puis ne veut plus faire de la politique, mais qui ramasse des 200 millions le pauvre chéri pour toutes les misères que le sale peuple ingrat… Un Allègre, qui s’assied de son énorme postérieur sur le trou de la couche d’ozone l’air bovidé heureux de voir passer les trains et enfin, LE meilleur pour la bonne bouche ; Jacques Séguéla.
Car lui, ben c’est le résumé, la synthèse des trois autres : la suffisance et les certitudes de …. ; Le coté nouveau riche, bronzé UV Rolex de… Et le talent d’ânonner des énormités d’un ….
C’est pour cela qu’il est si intéressant notre fils de pub.  Quant on parle de lui, ben, c’est comme les 3 mousquetaires qui étaient 4 en 1 ; comme les packs de yaourt bifidus en promo !
 
Séguéla, Saga Africa !
Il bosse notre pubeux.  A l’international, plein-plein de bons clients, qui payent rubis, en rubis sur l’ongle et en diamants de sang :
-       Le président camerounais Paul Biya en 1992 
-       le président Omar Bongo au Gabon en 1997
-       Le président Gnassingbé Eyadema au Togo en 1997
-       Le président sénégalais Abdou Diouf en 2000
-       Le président Ricardo Lagos du Chili (politique libérale alignée sur Washington)
-       Le 1er ministre Israélien Ehud Barack, citation : « Les Palestiniens ressemblent à des crocodiles, plus vous leur donnez à manger, plus ils en veulent. » (The Jérusalem Post, 30 août 2000),[ii] bref, un ami de la paix…
Une jolie brochette non ?  Le rayonnement de la France dans le monde, la patrie des « droits de l’homme » ou plutôt, la patrie « des droit dans ses bottes de l’homme pressé ».
Comme ses autres potes, les BHL s’occupent de « l’humanitaire », les Tapi ?  Lui on ne sait pas trop, mais doit certainement être dans le marigot ; et l’Allègre, ben c’est la caution scientifique. Notre Séguéla Saga Africa n’a plus qu’à regarder sa Rolex et se dire « Il est minuit Docteur Sweitzer, Alka Seltzer… Alcatel… Vinci, voici, Non, je n’ai pas loupé ma vie !
 
Comme c’est un mec qui voit loin, un visionnaire quoi, et bien en mai 2010 il crée Havas Tunisie, en s'associant avec Ghazoua Ben Ali, une des filles du président Ben Ali.  ahahaha, MDR ! je me tête de gondole devant le produit d’appel !  Un an après, un coup de pied au derrière !  Ben Ali, c’est fini ! Capri c’est fini et dire que c’était le cri de mon premier Boursin!
 
Notre « homme » est Officier de la Légion d'honneur depuis 2008… Merci qui ?
En suivant le dicton de Pierre Dac « j’ai voulu être un chêne et je ne suis qu’un gland », toi, c’est « je ne me chêne de rien, car vous êtes tous des glands ! »
Enfin : pourtant, dans la vidéo ci-jointe tu dis bien : « je me suis tout de même aperçue avec l’âge que la mégalomanie n’était tolérable que lorsqu’on a 20 ans »… OUAIS, à 77 balais, ben t’as encore tes 20 ans mon pubeux, là, tu touches le jacques spot… Publicitaire.
Adieu mon Séguélo.
Georges Zeter/octobre 2011


[i]Objet d'étude : parcours de personnages
lettres-histoire.ac-rouen.fr/.../doc_Parcours_de_personnages_-_L_arr...
[ii] http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_S%C3%A9gu%C3%A9la

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents