Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


- Ultra Gauche « victime » elle aussi ?

Publié par GéZé - le père siffleur sur 17 Octobre 2009, 07:03am

Catégories : #Un Con-Pétant!

Au même titre que les mouvements d’extrême Droite, l’extrême-ultra gauche dérange. Je parle bien sur des mouvements ou groupuscules incontrôlés...

- « En déplacement à Poitiers, lundi, le ministre de l'intérieur, Brice Hortefeux, a déclaré qu'il "n'hésiterait pas" à demander la "dissolution" des "groupuscules" »... de plus le ministre a demande aussi de « recenser les squats qui sont susceptibles d'accueillir ces militants d'ultragauche »[1] Hey ! Brice demander l’interdiction est une chose, aller fouiner dans les « squats » une autre, mais la « dissolution » c’est une vache d’affaire ; car tu ne peux rien y faire ! « Ils » se « dissolvent » s’ils le veulent bien, ou sinon « ils » entrent en clandestinité, point !

As-tu oublié la décision de dissolution de 2002 : « Le mouvement d'extrême droite, Unité Radicale devrait être dissout demain par décret lors du conseil des ministres. L'un des membres de ce mouvement, maxime Brumerie avait tenté d'assassinat le président de la République J Chirac »...[2]  L’extrême droite a-t-elle disparue pour autant ? Non !

Faut dire qu’une fois de plus l’extrême-ultra gauche a fait parler d’elle à Poitier le week end dernier, saccager un centre ville ne rentre pas tout à fait dans la dialectique Bakounienne ; pourtant manifester contre les conditions d’incarcération en France devrait être un devoir pour chacun ; la France tellement pointée du doigt par le reste de l’Europe, des prisons miteuses, entassement garanti, surpopulation et j’en passe. Les Dati, MAM, Hortefeux, Sarkozy en son temps et autres marrants n’ont pas fait grand-chose pour cet état de fait : La France a les pires taules d’Europe !

Ce que j’en dis moi, c’est qu’en notre pays les autorités veulent éradiquer toutes contestations extrêmes, (revoir mon article : Mais laissez donc parler ces Néonazis !) car de quel droit ces autorités se placent-elles au dessus de la mêlée si ce n’est pour régenter, contrôler des « incontrôlables » souvent construits et motivés par un ras le bol extrême... De Gauche, comme de Droite !

Selon Raymond Aron: « Max Weber définissait l'État par le monopole de la violence légitime. Disons que la société internationale est caractérisée par l'absence d'une instance qui détienne le monopole de la violence légitime »[3], ouais, tout ça est un problème de violence légitime. Donc, qu’un Hortefeux veuille éradiquer les extrêmes a un sens historique. En fait les pires « extrémistes » sont ceux labélisés « ministres d’état », chargés du bien pensé, du bien séant... Ceux qui donnent le tempo à des événements peu ragoutants...

- (...) Ce n'est pas en vain que depuis un demi-siècle, on prépare fiévreusement les plus formidables armements et que l'on accroît tous les jours davantage les budgets de la mort. A perfectionner constamment le matériel de guerre, à tendre continûment tous les esprits et toutes les volontés vers la meilleure organisation de la machine militaire, on ne travaille pas à la paix (...)[4] Ce petit speech fut livré par Pierre Kropotkine un anarcho-communiste à Londres le 12 février 1915... Soit il était le grand lucide de son époque, soit avec sa boule de cristal un grand visionnaire de ce qui se passe aujourd’hui ?  A vous de juger.

 

L’extrême gauche Française « officielle » et « contrôlable »

En France, trois organisations liées dépassent le millier de militants : la Ligue communiste révolutionnaire (dissoute dans le Nouveau Parti Anticapitaliste), Lutte ouvrière et le Parti ouvrier indépendant.

- Le NPA – revendique pas une adhésion formelle à un des courants du marxisme — trotskisme, guévarisme, etc. — même s'il y a dans ce parti des militants de ces courants, ainsi que des militants issus de l'anarchisme ou de l'altermondialisme.

- Lutte Ouvrière – LO, se revendique pour son héritage politique de Karl Marx et Friedrich Engels, qui ont analysé les rouages et contradictions internes du capitalisme naissant, (...) de Rosa Luxembourg, de Lénine, qui a conduit la révolution russe de 1917 et de Trosky (...)

- Le POI : Il existe quatre courants en son sein : le courant trotskyste, le courant communiste, le courant socialiste et le courant anarcho-syndicaliste.

Donc, on peut dire sans trop se fouler que ces 3 partis officiels sont issus des mouvances Marxistes, Trotskystes, Anarchistes et autres trucs en « istes ». Alors on peut considérer que « certains » ne s’y retrouvent pas trop dans ce modèle de la pensée unique – une pensée, des « directives » venant de Paris, un chef... Ca ne vous rappelle rien ?

Les « extrêmes » sont –elles cousines ?

De tout temps, le petit bourgeois a toujours pétochés devant les barbus, chevelus, encagoulés, ou les cranes rasés porteurs de « bombers » et Doc Martins ; d’ailleurs ils s’appelaient Anarchistes en des temps reculés ou Croix de feu. Ca a commencé au 19ème siècle, Bakounine, Malatesta, pour la pensée Ultra-Gauche, ou un Édouard Drumont chez les fachos...

- En France, l'apparition de l'idée d'une extrême droite remonte à la deuxième moitié du XIXe siècle et coïncide avec la fin de la monarchie. Parmi les idées des mouvements classés à l'extrême droite, ont figuré à titres divers notamment l'antiparlementarisme, l'antisémitisme ou le nationalisme.

Si on « s’amusait » à mettre en parallèle le « model collectiviste » ² ; z’étaient pas mal non plus : l’antiparlementarisme se traduisait à la Douma par écouter les grands chefs (Lénine, Staline, un temps Trosky) pendant des heures et la boucler ; les Pogroms et l’élimination du peuple juif  provoqua une immigration en masse vers l’Europe de l’Ouest ; quant au nationalisme, l’était exacerbé jusqu’à plus soif de Vodka. Lire par exemple sur http://mlr.chez.com, LE SCANDALE MORAL DU SIECLE, LA TOLERANCE VIS A VIS DU COMMUNISME. Bref, ça y ressemble mais sans le même label sur la boite à fromage... C’est pour cela que je me permets de faire observer que ces « extrêmes » sont drôlement cousines.

A chacun ses Idoles...

D’ailleurs, faisons un parallèle très osé sur la « promotion des figures emblématiques : Goebbels publicitaire officiel d’Hitler, et Castro promoteur de l’image de Che Guevara...

-         (...) Goebbels met au point le système qui sera instauré ensuite dans les pays occupés: il consiste à fermer les frontières à toutes les sources d’information étrangères et à mettre la main sur tous les organes d’information intérieure, cette mainmise s’étendant à la totalité de la vie intellectuelle et culturelle du pays : presse, édition, cinéma, théâtre et radio dont Joseph Goebbels sut admirablement utiliser l’impact sur les masses. »[5] entre autre « La flamme olympique : une excellente idée du Dr Goebbels ! » Ce fut le commentaire d'un journal grec en 1935 qui reflétait assez bien l'état d'esprit général.[6]  Et oui la flamme olympique vient de là...

-         (...) Le mythe du Che Guevara n'est qu'un leurre, une gigantesque mystification véhiculée par les castristes. La fascination morbide, le culte de l'héros, le mythe de l'internationaliste tombé au champ d'honneur... (...) Un Guevara, fumant le havane, en regardant les bourreaux œuvraient, pour une idéologie, le communisme. Une nouvelle démonstration de la facilité de manipuler les esprits  en dépeignant un boucher comme un symbole de la révolution, une icone d'une partie de la jeunesse. Fasciné par l'aura d'un personnage, qui n'était au final, que l'égal de Fidel Castro. Un monstre tyrannique, exécutant ses victimes, au son de l'Internationale...[7]

 

D’un coté la fabrication d’un führer, de l’autre la fabrication d’un myth... Jean-Paul Sartre qui ne se plantait jamais a dit : "Che Guevara est tout simplement l'homme le plus complet de notre temps"

En plus à chacun son outil de propagande : le Völkischern Beobachter chez les nazis et la Pravda chez les communistes. Ouais, à chacun son « organe » de propagande, sauf que les tees shirt estampillé Hitler sont interdits, et les « Che » fleurissent sur des poitrines bien accordes...

C’est pour cela que j’ai un peu de mal à déchiffrer leurs différences, à lire leurs spécificités, si on excepte « cette bonne volonté » de l’extrême gauche de vouloir « le plus grand bien » des masses laborieuses... Les fachos ne disaient-ils pas cela aussi ?

 

L’extrême droite française se doit d’être inexistante, on en parle, on voit de temps à autres des « images » à la tv sur les méchants néonazis, skinheads, dans les tribunes du PSG ; mais, pas le droit de l’ouvrir « officiellement ».

L’extrême gauche est dans le collimateur, les ministres de l’intérieur (salut Nico !) de toutes leurs petites forces ont voulus et voudraient bien coller tout ce ramassis anarcho-casseurs de vitrines-bruleurs de bagnoles au gnouf, pour qu’ils la ferme « officiellement ».  

Je me tue à vous dire qu’une vraie société démocratique se doit de permettre à ceux qui à l’extrême en ont marre d’exister; comme ça chacun peut juger sur pièce et se faire sa petite idée...  Faudrait-il encore que nos grands dirigeants pensent que nous sommes apte à juger, et là, ben, faut s’en remettre à ceux qui pensent, c'est-à-dire eux !

Nous allons donc vers une gentillette société, là, c’est une droite pas trop méchante (qui pourtant emprunte tellement à l’extrême droite), et là une gauche très aimable ; au centre de ça y’a le « centre », ventre mou, Bayrou.  C’est vrai qu’on « rêve » d’un monde si bien organisé, à l’Américaine, avec des Démocrates et des Républicains, chacun fait bien pipi dans le caniveau, les trottoirs sont si proprets, les fachos-anarchos en cabane et les moutons c’est le cas de la dire sont bien gardés par not Brice Hortefeux surveillé de près par Nicolas 1er, roi de France et de naze –daube...

 

Georges Zeter - Le Père Siffleur - GéZé/10/09/ - Les Ediles c’est comme les Idoles, ça va ca vient...

(Confucius et moi)

 

Photo GuevaraEl Pais - http://www.leparisien.fr/loisirs-et-spectacles/photo-che-guevara-a-retrouve-des-couleurs-29-07-2009-593624.php


[1] http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/10/13/m-hortefeux-envisage-la-dissolution-des-groupes-de-l-ultragauche_1253331_3224.html

[2]http://www.ina.fr/politique/partis-politiques/video/2080761001006/dissolution-unite-radicale-par-decret-administratif-invite-pr-bertrand-mathieu.fr.html

[3] http://fr.wikipedia.org/wiki/Anarchie_(relations_internationales)

[4] http://www.drapeaunoir.org/russie/kropot/inter.html

[6] http://assr.revues.org/index3266.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents