Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


Putain d'camion ! Putain d'ballon !

Publié par Georges Zeter sur 1 Février 2013, 17:08pm

Catégories : #Un Con-Pétant!

2013-02-01_144326-copy.jpg

 

Putain de vie d' merde

T'as roulé dans l'herbe

Et nous, tu nous plantes là... Sur sa Bekham l'David caracole et en même temps l'Marc s'les caille ! Quoize le rapport entre la gueulante de Renault, Marc qui en écrase sous l'pont et David qui se la pète ?  Histoires de destins, pas l'Valéry hum! Mais, la vie qui défile et qui a un moment ou un autre te fout à genoux, et tu barbotes dans ton pipi, des souvenirs, yak!  On a chacun un Putain d'Camion qui un jour ou l'autre déboulera sans crier grâce, te coupera la route et t'enverra al patres au mieux misérable vermisseau pour nourrir les asticots ou, toujours vivant, et clapotant dans une mouise incommensurable. C'est incontournable !

Hier. Mais quel barouf que l'arrivé du footeux sur le retour, mais tout de même sans sa mégère liftée plus qu'un coup droit de Borg et de ses mômes à prénoms à coucher dehors avec Marc : Harper, Brooklyn, Cruz et Roméo-James...  Putain d'famille, qu'est ce qu'on doit se faire chier quant on est un People ++ et VIP de surcroit Lustucru.

Sur toute les chaines TV, l'David 37 ans, mèche (1 seule) au vent s'en va d'un plateau à un truc de signature, à une partie de bilboquet, à une sauterie de moutons dans une agitation de frénésie bordelico-médiatico ; alors que pendant ce temps là, et c'est beaucoup plus calme, à deux terrains de foot vers la Seine, un Marc de 37 ans essaye lui, de se réchauffer avant la grande caille du soir... Le Marco l'est dans les médias ce jour là: un clip de Romain Decomble pour : Les morts de la rue.  Ben oui, depuis les 6 derniers mois ya quant même eu 200 cloches qui se sont arrêtées de tinter. Mortes, raides sur le trottoir... Ouais, juste là ou Médor fait son pissou. Comme chantait Léo "et cela n'a même pas retenu une seule de vos respiration". Le Marc, l'a dû se le prendre son putain d'camion, un semi remorque recta-sûr et en pleine poire. Ca m'ait arrivé il y a quelques année d'avoir à dormir dans ma bagnole et ce, pour seulement 10 jours, en plus je vivais sous les tropiques, alors, je peux comprendre le désarroi et le désespoir de ce contemporain de Bekham, qui lui, doit ce même soir prendre une décision douloureuse : je me pieute au Crillon ou au George 5 ? Putain d'palace!

Vous allez dire que c'est vachtement duraille d'être multi plein aux AS, je vous l'accorde (en do mineur); mais aussi zont leur stress ces supers humains entasseurs de tombereaux de money.  Par exemple de se faire kidnapper.  Une bonne histoire lue hier soir.

Le milliardaire Edmond Safra est mort avec son infirmière dans l'incendie de son appartement à Monaco.  Bon, jusqu'à là rien d'extraordinaire. C'est comment ça c'est passé.

Son infirmier garde du corps voulant se faire bien voir par son maitre veut faire croire que des bandits sont rentrés dans la propriété.  Il se blesse à coups de couteau lui même et met le feu dans une poubelle. Puis il va tambouriner à la porte des appartements privés du milliardaire pour faire croire qu'il vient de sauver la mise à son boss.  Le feu s'étend et les pompiers arrivent.  Et c'est là où on voit le stress paranoïaque des supers rupins.  Les pompiers ont beau taper sur la porte blindée, mais le milliardaire refuse d'ouvrir même suite aux appels désespérés de sa femme.  Il croit que c'est une ruse des pirates pour qu'il ouvre.  Lui et son infirmière mourront asphyxiés alors qu'il aurait juste fallu déloquer la serrure... Deux petits tours de clefs sur la droite et clic clac. Moralité, c'est un bien grand malheur d'avoir toutes ces thunes, car, "ils" flippent à mort de devoir en perdre une infitissime partie; ou, peut être c'est resté dans l'inconscient collectif cette peur ancestrale de se retrouver un jour - Marc - 37 ans SDF... Ca touche tout le monde, alors, l Bekham malgré toute sa frime doit lui aussi se dire : Okeydoc lad ! l'aventura des coups de pieds dans l'ballon sent le roussi d'eau de boudin, le PSG dernière étape avant la retraite... Putain d'retraite!

Donc, Beck (ruisseau en Brit) ham (jambon) ; donc, dizeuje, mon cher Dave Ruisseau-Jambon, va rester taper la baballe à Paname pour 5 mois; un intérim quoi.  Même que ses salaires il va pas les palper, seront donnés à une assosse pour des mômes dans le caca.  Pis, lui, juillet venu, ben, se cassera à London ou Tombouctou - Putain de Mali va !

Quant à Marc sous son pont on ne peut que lui chantonner :

Tu nous laisses avec les chiens

Avec les méchants les crétins

Sous un soleil qui brille moins fort et moins loin

J' voudrais m' blottir dans un coin...

Ouais, à 37 ans si t'as pas bouffé Paris, ben, t'es qu'une vraie cloche !

Georges Zeter/1 février 2013

Merci Renaud :

http://www.parolesmania.com/paroles_renaud_9473/paroles_putain_de_camion_331535.html

Les morts de la rue : http://vimeo.com/55438452

Edmond Safra : http://fr.wikipedia.org/wiki/Edmond_Safra

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents