Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


Pour le POUTINOMAN ça Gaze !

Publié par Georges Zeter sur 6 Mars 2012, 17:02pm

Pour-le-POUTINOMAN-ca-Gaze---1.jpg

Poutine, c’est Sarko qui en aurait.

Poutine, c’est un Kgb, Alors que Berlu c’est un Cas tout court.

Poutine, c’est une mère Merkel torse poil, fusil à lunette en bandoulière.

Bref, Poutine pète la santé en bon Poutinomane qu’il est !

Mais qu’est-ce qu’un Poutinomane me direz vous ?

Souvenez-vous ? Nous français peuple de culture et de finesse, notre Pétomane du début du 20ème siècle qui sur les planches des scènes de cabaret était capable avec son anus de péter en interprétant la Marseillaise, très chic non ? Mais sans douleur, il amusait un public bon-enfant.  Ben Poutine qu’à déjà pourtant un nom qui prédispose lui c’est pas avec l’anus qu’il fait chanter et amuse son bon peuple de moujiks, mais à coup de pompe dans l’anus horribilis qui risque d’aller jusqu’en 2024, et ça faire mal, dawaï, dawaï !!! Et que ça saute !

En Russie deux sons de cloche se Kremlin le chignon; mais seule une vérité

La « vérité, la Pravda », c’est que Vlad l’empaler – Poutinomane à ses heures a été élu au premier tour comme dans un fauteuil crapaud.

L’autre son de cloche, c’est qu’il est démontré qu’il y a eu fraude (massive).

Résultats : plusieurs milliers d'opposants sont descendus en ce lundi dans la rue pour exprimer leur mécontentement et contester la victoire de l'ex-Premier ministre russe. A Moscou et à Saint-Pétersbourg, ces rassemblements se sont soldés par plus de 550 interpellations, dont l'écrivain Edouard Limonov.

Des conservateurs, des fachos et même des criminelles bien avant le résultat final dimanche de cette élection à la Russe ont félicités Poutine ; font toujours bloc ces « gens là »

Félicitations des pays Européens

- A Paris - En tête not Sarkozy qui ne veut jamais rater un bon plan (mais qui loupe tout des révolutions Arabes), félicite dès dimanche après midi.  Jupé, son chiourme des gnaf-étrangères je cite : « Je constate que le président Poutine est notre interlocuteur pour les années à venir » « On peut estimer que globalement, malgré ces critiques (les tricheries) (...), la réélection du président Poutine n'est pas en cause », précisa t-il, tout en reconnaissant que « l'élection n'avait pas été exemplaire »… Quel faux-derche, l’est pas frenchy pour rien celui là tient!

- A Berlin, le porte parole d'Angela Merkel a indiqué que cette dernière allait « parler (...) avec Monsieur Poutine pour lui souhaiter du succès dans son prochain mandat, du succès avant tout dans les défis que la Russie doit relever ».

- A Londres, un porte parole du Premier ministre britannique a estimé lundi « décisif » le résultat de l'élection présidentielle en Russie. Le rapport de l'OSCE a «clairement identifié des problèmes et nous aimerions voir ces questions résolues ultérieurement, mais il est clair que cette élection a débouché sur un résultat décisif ».

Les fraudes aux élections, appelées par Jupé « critiques » sont ouvertement reconnues ; mais, on verra plus tard, donc, félicitations moulées en Acétite de baryte pour le camarade Vladimir. 

Allez ensuite comme prof d’histoire raconter à vos élèves que ce n’est pas beau de tricher… S’ils ne sont pas cons ils vous enverront « ben m’sieur, regardez pour Poutine !!! » Et vous n’aurez plus qu’à la bouclaver grave à donf.

Félicitations des pays « socialo-communistes »

- A Pékin, Hu Jintao a envoyé un message de félicitations à M. Poutine, a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Liu Weimin, jugeant que « l'élection s'est déroulée avec succès » tout en ajoutant qu'il s'agissait d'« une affaire intérieure russe (concernant les fraudes) »

- A Caracas, Hugo Chavez a félicité Poutine, lui souhaitant « le plus grand succès » et manifestant sa volonté d'approfondir les relations déjà étroites entre les deux pays.

 Félicitations des « copains », qu’on préférerait rester discrets.

 - A Téhéran, Mahmoud Ahmadinejad a félicité Vladimir Poutine, soulignant que Téhéran souhaitait la poursuite des bonnes relations entre leurs deux pays.

- A Damas, Bachar al-Assad, a transmis à Poutine, par lettre, « en son nom et au nom du peuple syrien, ses plus sincères félicitations pour sa remarquable élection ».[1]

Manque plus que : Mister Corée du Snord et Cuba pour terminer ce touchant tableau de félicitations de début et redébut de règne…  Et dire que nous la franchouille ont fait la gueule d’avoir supporté pendant « seulement » 5 ans Monsieur Talonnettes. Son trop fort les Ruskoffs !

« L'usage de la force et les arrestations d'opposants auraient pu être évités », a estimé lundi soir sur Twister un des candidats à la présidentielle, Mikhaïl Prokhorov. « C'était un rassemblement pacifique. Je suis indigné qu'on ait utilisé la force contre des gens qui étaient venus exprimer leur opinion », a ajouté le milliardaire russe. « Les événements d'aujourd'hui (lundi) sur la place Pouchkine marquent une rupture dans le mouvement de contestation pacifique. »[2] 

Au moins les Russes connaissent assez tardivement les coups de matraques pour disperser les foules pacifiques. Chez nous, depuis 2002 ben ça cogne sec, quant à la Grèce, c’est un vrai jeu de massacre ; nos belles démocratie depuis lustres-moultes ont entrainées des troupes de chocs afin de casser toutes oppositions et voix discordantes, montantes de la rue. Un de ces jours ça va se terminer dans un de ces bains de sang qu’on appellera ça révolution…

Nous avons des « leaders » qui le soir doivent avoir les neurones en capilottes ; car, d’un coté féliciter l’élection d’un 1er ministre qui redevient président, tout en condamnant « énergiquement » le soutient à la Syrie ; c’est ce qui s’appelle faire le funambule le cul entre trois chaises.

Une chose est certaine c’est que les pays européens ont besoin des livraisons de gaz. Si Poutine coupait le robinet, c’est d’ailleurs ce qu’il fit en Ukraine, afin de nous faire voir de visu ce qu’il pourrait nous arriver, s’il coupait le robinet, et bien en moins d’une semaine ce serait le vrai foutoir en nos belles contrées. Donc, mollo avec l’ours Russe, mieux vaut le cajoler dans le sens à poil laineux. Quant aux Syriens rien à cirer ; zont pas d’pétrole, pas d’gaz, juste des tribus, des chameaux et des loukoums. Kadhafi c’était plus banklable, avec en prime une démonstration en « réel » des fameux Étendards invendables et même Moubarak c’était bonnard, ne parlons pas de Saddam, là oui, ça valait le coup de s’mouiller le burnous… « Moscou qui, malgré la répression sanglante de la contestation, soutient toujours le régime de Bachar al-Assad au grand dam des pays occidentaux et arabes, a annoncé que son chef de la diplomatie discuterait avec ses homologues arabes de la crise le 10 mars au Caire. »[3] ; Pas Poutine qui s’abaissera à de telles billevesées, mais son chef de la diplomatie… Et la Croix-Rouge est toujours interdite d'accès. Youpi ça baigne mon Kremlin!

Pour-le-POUTINOMAN-ca-Gaze---2.jpg

Y’a un « axe » qui est en train de voir le jour en Europe ; c’est l’axe des conservateurs, un peu remugles axe du mal : le terrorisme d’état contre sa propre population.  Le meilleur exemple est François Hollande, invité (et ça ne s’est jamais vu au paravent) par aucun des leaders de pays emmenés par un président ou 1er ministre de droite.  L’axe, Berlin, Rome, Madrid et Londres, ne l’admettent pas, « ce n’est pas vrai, on adore Hollande », pourtant tout porte à croire qu’ils le craignent ; car, si un des pays majeur de l’Europe va à gauche, peut-être montrera – t –il la voix à d’autres.  Le soutien ouvert de Merkel venant en France pour Sarko en d’autres temps se serait appelé « ingérence » ; mais bon, sommes moderne, avec un président « pour gagner plus gnagna… »  Alors si en plus on se met l’Poutine dans la poche, qu’est lui un vrai de vrai conservateur, ben ça donne du poids non ?  Dites moi si je dis des conneries ? Mais cet axe de la droite sent quelques peu les nostalgies d’antan, partagées entre le pouvoir pour le pouvoir et le pouvoir de l’argent.

L’Europe des gouvernants est devenue une pétaudière, s’allier avec le géant Russe ne pourra à moyen terme qu’être profitable pour les affaires. Quant aux peuples ? On s’en tape Tovaritch !

Donc, à nous de nous démerder !!!

Georges Zeter/Mars 2012

Sources : Le Parisien. Publié le 05.03.2012 – Le Point – L’express - Libé


[1]http://www.leparisien.fr/international/russie-l-osce-indique-d-importantes-irregularites-lors-du-decompte-des-voix-05-03-2012-1890752.php

[2]http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/l-opposition-russe-accuse-poutine-d-employer-la-maniere-forte-06-03-2012-1438357_240.php

[3]http://www.lexpress.fr/actualites/1/actualite/syrie-prochaine-reunion-russo-arabe-la-croix-rouge-toujours-interdite-d-acces_1089615.html

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents