Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


Pierre Menès: Le JiPé Coffe du Ballon Rond

Publié par Georges Zeter sur 31 Mars 2012, 09:18am

Catégories : #Un Con-Pétant!

Pierre-Menes-le-JiPe-Coffe-du-Ballon-Rond-1.jpg

Un samedi matin… Un bon moment pour aborder des sujets comme : Je tartuffe, tu tartuffes, et nous tartuffons à blog… Cette semaine j’en ai un qui me gratouille. Car marre de ces pseudos consciences morales, qui « parlent vraies », en disant tout haut ce qui se dit tout bas, Marre ! Tout en promotionnant son contraire, son inverse et versé versa…

Sa rondeur - Pierre Menès, le’messieur  football de Canal. Menès… Le Jean Pierre Coffe du fou de balle : « c’est d’la merde », comme dirait l’homme gourmet et gourmé des affiches de Leader Price mais… En participant à la promo de cette vente de merde ! Ben chez l’Menès pareil au même.  Ca se veut parler franc, et franc du collier en plus, ne pas tourner autour des mots, dire les « choses » même les clamer sur le site Bakchich « je dois être un gros con de droite » ce que je veux bien croire, et de nous balancer : « Je n’irai pas me palucher parce que je fais une émission tous les dimanche alors qu’il y a seulement trois pékins qui la regardent. » Si, si, va te palucher mon Pierrot gourmant t’en as besoin, car ta fausse franchise, pas encore franchisée est toujours sous-jacente ; d’un coté ménager Canal, de l’autre, « faire » le mec qui « balance »… C’est vachement skizo ton truc me rappelant le vendeur de lave vaisselle faisant la démonstration des qualités du produit, puis lors de la signature du crédit sur 24 mois, démolir le même produit pour vendre l’assurance au cas, où, cette saloperie de lave vaisselle péterait… C’est du funambulisme à contorsions rembourrées multiples.

Pis y a ce sens inné de l’analyse économique :

«Le riche n'est pas forcément un salaud de riche»

C’est un des titres de l’interview de Pierrot sur Bakchich.[1] Pourtant moi je dirais : Presque tout le temps de nos jours, le riche est un gros salopard de riche.  Et pourquoi ?  Depuis une bonne vingtaine d’années ce n’est plus le fruit du travail, du savoir, des connaissances qui rapportent, mais, la spéculation, la finance. Construire des fortunes colossales en 15 ans, alors, qu’il est démontré que par le fruit d’un travail honnête il faut au bas mot 2 générations… Ouais ! Menès, t’es un gros con de droite Sarkozyte!  D’ailleurs lisez la suite (à croire que Bakchich n’a vraiment rien d’autre à foutre que d’inviter de telles nullités) : « Déjà quand le mec gagne un million par an, il en file 500 000 à l’Etat, si il en gagne 2, il file encore 750 000, faut arrêter quoi. Mais ca intéresse qui, le football, au fond? Qui va être pénalisé si demain on a le championnat du Kosovo parce que les mecs se seront fait la malle ? Les grandes villes de foot, ce sont des villes ouvrières comme Lens ou St Etienne. Si demain, on perd 90 de ces 130 footeux, il y aura moins de droit télés, moins de monde dans les stades, moins de marchandising, moins de mecs qui iront bouffer à la taverne de Maitre Kanter après le match. Et tout ca, c’est de la TVA ! » Et voili-voilou le monde enchanté de la baufitude éléphantesque. Je ne vais pas décortiquer mais ; un mec qui paye sur 2 million 750.000… Il lui reste tout de même 1, 25 million pour sa petite pomme ! Il faut ajouter que ces footeux sont souvent conseillés par d’anciens agents des impôts entrés dans le business juteux du conseil fiscal, et que bien des primes et contrats publicitaires passent à la trappe ; pardon, à la niche fiscale, à la défiscalisation dans les dom tom, et ne rapportent que des clopinettes à l’état. Ensuite : « championnat du Kosovo », pauvre bille, si déjà il y a un championnat c’est bien après toutes les atrocités de la guerre de Yougoslavie qui en a estropiée des jeunes !

Et oui, y’aura moins de consommation, moins de dépenses qui entourent ce sport d’abrutis, moins de marchandising, moins de mecs bourrés à la taverne machin, moins de femmes qui s’en prennent plein les dents suite à la défaite de … en coupe des nazes ; + de moins ! YES !

Pierre-Menes-le-JiPe-Coffe-du-Ballon-Rond-2.jpg

 

Autre pensée forte de l’homme fort :

« En matière de Stades en France on est à la rue»

« L’un des problèmes majeurs, c’est qu’en matière de stades en France, on est totalement à la rue. Il faut comprendre ce que c’est qu’un vrai stade, aujourd’hui, un stade ultra moderne. C’est un lieu de vie avec des boutiques, des restaurants, des hôtels, des pelouses rétractables pour faire des spectacles. Alors, c’est de l’emploi assuré à tous les niveaux, mais en France on a toujours une association de riverains à la con qui vont te faire tout un boudin parce que ca va déplacer un cours d’eau de 20 centimètres. A Valenciennes, une association avait objecté que si il y avait un nouveau stade, ca allait créer des bouchons, alors qu’il s’agit de 19 matches par an, 24 si tu vas loin dans les coupes. »

Chers lecteurs, ne voyez vous pas une grosse contradiction dans la « pensée » Menèsihaine ? Une partie du paragraphe nous dit que un Stade c’est de la vie, donc, toute l’année, puis en dessous l’exemple de Valencienne et ses 24 matchs grand maxi par an, donc, un stade fermé… Quant aux « associations à la con », si elles n’étaient pas là, ce pays ressemblerait au sud de l’Espagne, du béton, du béton.  Quant aux « créations d’emploi », ce sont des jobs, non qualifiés, payés au Smic et à mi-temps… Pour en finir, j’ai l’exemple de Grenoble où j’ai eu le plaisir d’habiter.  Le stade contre l’avis de la majorité de la population a été construit à l’entrée de la ville sur le terrain d’un parc public.  Desto, le maire « socialiste » voulu que Foot 38 soit une vitrine pour la ville (et pour son égo démesuré de maire).  L’équipe pro n’est restée qu’une ou deux saisons en D1, puis le sponsor Japonais s’est barré, et descente.  Lors de l’époque glorieuse de ces saisons, c’était (et j’y étais), des heures d’embouteillage.  Le lendemain sans faute on avait droit aux limitations de vitesse sur l’autoroute menant à Chambéry pour cause de trop forte pollution de l’air…  Pour la ville de Grenoble, ce stade (de merde) fut une cata, et payé par qui ?  Moi, vous ! Le grand stade aujourd’hui ne sert plus à grand-chose…

Et pour finir cette fine analyse,

« Ce que je peux dire, et sans aucune arrière pensée politique, c’est qu’en général, les municipalités socialistes ne sont pas très brillantes avec leurs clubs de foot. L’alsace étant la 2e région de France en termes de niveau de vie, on se retrouve avec un club de Strasbourg qui a déposé le bilan et qui est en CFA2. Pour le coup, c’est un dossier que je connais sur le bout des doigts. Pour schématiser, quand un socialo prend une ville, il y construit un tramway. »  Oui, parce que le club de Strasbourg a vécu au dessus de ses moyens en achetant des joueurs dont il n’avait pas la surface financière pour. Donc, descente, en suivant les règlements de la FFF. Et heureusement, et c’est rassurant que les maires socialistes s’intéressent aux infrastructures de la cité, et non pas à une bande de joueurs pros surpayés mais avec des clubs subventionnés par l’impôt. Et le final du gros finaud : « Moi je suis d’origine brestoise, ils construisent un tram qui a couté plusieurs centaines de millions d’euros alors qu’il s’agit d’une ville où il n’y a aucun problème de trafic. Pour le foot, les socialistes n’ont pas l’air d’être les plus doués… » Hey, messer Menès t’es complètement foot ou quoi ?  Lorsque tu descends la rue Jean Jaurès, puis la rue de Siam, et traverser le pont de l’Arteloire, va te garer tient ! Tu dois avoir ton chauffeur non ?  Moi aussi, je connais Brest.  Et puis, transport en commun veut dire, moins de bagnoles, moins de pollution, de stress, de marche à pied qui rend svelte…

 

Cet individu est ce que j’exècre le plus en not joli monde merdiatique : tout en gueule, avec une forme de pensée si embryonnaire que cela ressemble à une merde de mouche posée sur un Atlas.

« J’ai voté pour Sarkozy aux deux tours en 2007. Rien que l’idée de voter pour l’autre cruche me paraissait impensable. » Il parle, plutôt il cause de Ségolène Royale, qui Science Po, qui Enarque, qui ex Ministre, qui Présidente de conseil général, qui… Il est certain qu’un gros relou, ex animateur du club Med  comme toi cher Pierrot est un gage de qualité lorsqu’il en vient à donner dans l’analyse… « Mélenchon, je ne m’explique pas du tout le capital sympathie qu’il génère. Tu l’as déjà entendu parler aux journalistes ? Moi, un mec me parle comme ca, je lui mets ma main dans la tronche direct. »  Ouais, tu ne comprends pas le capital sympathie ; faut te dire qu’il y a plein, plein de gens, non membres du club Med, du club Canal qui en ont marre du style de société dans laquelle nous vivons, et d’ailleurs toi, en étant la meilleure bouffitude d’illustration rendant Thierry Roland, le nec le plus ultra question  matière grise ;  Si tu n’existais pas Pierre, on’ pourrait pas t’inventer !

 

Salut Menès, s’te laisse avec Sarko et Depardieu pousser la baballe et bon gros vent quant même !

 

Georges Zeter/Mars 2012


[1]http://www.bakchich.info/sport/2012/03/29/pierre-menes-je-dois-etre-un-gros-con-de-droite-61259

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents