Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


Let the Shministim go! Laissez ces objecteurs de conscience libre !

Publié par GéZé Georges Zeter - Le Père-siffleur sur 10 Mars 2011, 14:36pm

Catégories : #ECOLO-Un con-patible

orbendavidName: Or Ben-David
Age: 19
Pre-Sentence:
28th Sept. 2009 (7 days of confinement to base)
First Sentence:
29th Oct. 2009 (20 days)
Second Sentence: 16th Nov. 2009 (20 days)
Third Sentence: 15th Dec. 2009 (34 days)

 

 

Quant deux jeunes femmes Israéliennes, Maya Wind et Netta Mishly eurent reçues leurs diplômes de fins d’études secondaires, elles ne sont pas allées partager une chambre d’étudiant sur un campus. Elles n’ont pas voyagées en Inde ou en Europe ou aux Philippines.  Elles n’ont pas trouvées un petit job. Elles n’ont pas commencées une carrière professionnelle. Elles sont allées directement en prison pour un mois.

En Israël, là où le service militaire est obligatoire pour tous les citoyens qui ont achevés leurs études secondaires (3 ans pour les garçons, 2 ans pour les filles), seulement quelques personnes sont exemptées ; la prison est la punition pour ceux qui refusent de servir dans les forces armées du pays.

Ces deux jeunes femmes de 19 ans font parti d’un groupe d’objecteurs de conscience, appelé  the Shministim– ce qui veut dire – ceux de terminal en référence à l’âge où les Israéliens sont incorporés – pour être clair, cela correspond à nos anciens conscrits – Donc, ces objecteurs de conscience qui s’opposent spécialement à la présence d’Israël sur les frontières du West Bank, et du traitement infligé aux Palestiniens à l’intérieur et à l’extérieur des frontières de la nation, particulièrement aux points de control (check points).  Ils objectent aussi concernant le mur de séparation, le blocus de Gaza, « la saisie » des terres et autres méthodes de défense ; comme expliqué dans la lettre ouverte écrite par les Shministim.  Une lettre qui circulait en 2008 et qui était signée par 200 jeunes Israéliens.

                             ----------------------------------------------------------------

When two Israeli girls, Maya Wind and Netta Mishly, graduated high school, they didn’t move into a college dorm room. They didn’t travel to India or Europe or the Philippines. They didn’t get a job. They didn’t start a career. They went to jail for more than a month.

In Israel, where military service is compulsory for all Jewish citizens who have completed high school, save for a few exemptions, jail time is the punishment for refusing to serve in the Israel Defense Forces.

These now 19-year-old women are among an Israeli group of conscientious objectors, called the Shministim (meaning 12th-graders, in reference to the age when Israelis are drafted), who specifically oppose the Israeli presence in the West Bank and the treatment by Israel of Palestinians within and without the nation’s borders, particularly at check points. They also object to the separation wall, the blockade of Gaza, the seizure of land and other “defence” methods, as expressed in a letter outlining the Shministim’s stance — a letter that circulated in 2008 and was signed by 200 young Israelis. [1]

                                  -------------------------------------------------------

Je vous demande donc de signer la pétition en allant sur le site: http://december18th.org/

Et de demander au premier ministre Israélien Benyamin Netanyahou d’arrêter le massacre des Palestiniens, de commencer vraiment une négociation afin que deux pays puissent vivre en bonne entente, et surtout, surtout d’arrêter de malmener et d’emprisonner ses propres citoyens qui refusent de devenir les instruments d’une politique infâme.

FREE THE SHMINISTIM – ISRAEL'S YOUNG CONSCIENTIOUS OBJECTORS. The Shministim are Israeli high school students who have been imprisoned for refusing to serve in an army that occupies the Palestinian Territories. December 18, 2008 marked the launch date of a global campaign to release them from jail. SHMINISIM 2010: A new Shministim letter has been drafted for 2010 and 88 Israeli young people have signed it. The letter, addressed to Prime Minister Netanyahu, slams the Occupation and asks, “Can military rule of a civilian population be considered anything other than a dictatorship?”

 

MERCI DE VOTRE CONTRIBUTION

 

GéZé, le père siffleur. Mars/2011

 

 



[1]http://www.jewishjournal.com/community/article/israeli_women_jailed_for_refusing_to_serve_in_the_israeli_army_tour_the_uni/

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents