Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


« La France vient de traverser une épreuve » selon Sarkozy

Publié par Georges Zeter sur 23 Mars 2012, 13:23pm

Catégories : #Un Con-Pétant!

--La-France-vient-de-traverser-une-epreuve---selon-Sarko.jpg

Ouais, une épreuve qui dure depuis 5 ans…

Même depuis plus ; je dirais depuis octobre 2005, avec « les racailles qu’on va vous en débarrasser » et « nettoyer la cité au karcher ».

Sarkozy a oublié ce vieil adage : qui sème le vent récolte la tempête.

Jamais un homme politique dans ce pays n’avait autant divisé en période de paix. Mai 68, était une insurrection, de Gaule avec l’OAS et ses attentats  c’était la guerre d’Algérie ; faut aller chercher Pétain, qui, quoique dans un contexte bien différent réussit à rassembler une majorité de français en temps de guerre… Allons jusqu’à l’époque de la Commune de Paris : période de division/révolution du pays : une révolution qui dura un peu plus de deux mois, du 18 mars 1871 pour s'achever par la « Semaine sanglante » du 21 au 28 mai. Sous le second empire à Paris, la mixité sociale dans les quartiers, de règle depuis le Moyen Âge, avait presque disparu suite aux transformations urbanistiques. Et oui déjà, « mixité sociale », rejet d’une classe de citoyens par une autre. En 1870, c’était « les bourgeois » contre « les ouvriers », et aujourd’hui ? C’est bien plus complexe, mais en résumant au maximum : ceux considérés comme des gaulois et ceux considérés comme des enfants d’immigrés, les Chrétiens contre les Musulmans... Ceux qui possèdent et ceux qui n’ont.

Depuis son poste de ministre de l’intérieur sous Chirac, Sarkozy n’eut de cesse de stigmatiser les populations, de diviser en catégories les citoyens, de pointer du doigt, ceux-là et ceux-ci.  La France de 2012, même en noircissant un peu le tableau est morcelée en combats fratricides de : vieux contre jeunes, ou plutôt, seniors contre juniors, hommes contre femmes, blancs contre noirs, Chrétiens contre Musulmans.

Devenu président ça ne fit qu’empirer : Les Rom, les chômeurs, les immigrés, les professeurs, les retraités, les Africains, les malades, les chercheurs, les… et les… Plombiers Polonais. C’est une manière de gouverner en soi, qui permet de toujours avoir son « ennemie intime » à porté de la main, de se sentir défait d’un fardeau, d’être irresponsabilisé, de faire parti de « la bonne catégorie », de la bonne classe et non pas de ces « assistés », de ces « parasites ».  Le fameux : « marre des Arabes qui viennent bouffer le pain des français » reste toujours d’actualité bien tristement… « Le problème majeur » c’est que ces « Arabes » là, sont français de plein droit comme vous et moi. Ce pays qui bon an mal an avait réussi à intégrer tout au long du 20ème siècle, des Arméniens, des Hongrois, des Polonais, des Russes, des Yougoslaves, des Italiens, des Espagnols, des Portugais, des Magrébins, rapidement sous l’effet de lois de plus en plus restrictives, de fichage des citoyens, et des mots (et que les mots sont importants dans ce pays), sous l’effet des petits mots devrais-je dire de Sarko et de ses ministres a vu se diviser en communautés, en clochers ; Ne regardant plus du tout dans la même direction, dans le même projet de vivre ensemble en bonne entente. Un siècle d’immigration foutu par terre en une dizaine d’années ; comment dit-on en Hongrois – BRAVO ?

 

 

 

Les assassinats de Mohamed Merah rappellent énormément dans leurs genèses ceux de l’attentat d’Oklahoma city commis par Timothy McVeigh et dans sa conclusion, la violence  de l’assaut à Waco au Texas.

 

 

McVeigh tout comme Merah étaient des hommes jeunes, faibles psychologiquement, pris dans un monde complexe qu’il ne cernait pas, influencés tout les deux par des ainés et par des théories (politiques ou religieuses) aboutissant à l’élimination physique pure et simple d’êtres humains, mis en travers de leurs recherches de « la vérité », de leurs vérités. L’un comme l’autre avaient été initialisés aux travers de parcours chaotiques comme des bombes à retardement humaines : l’armée et la campagne d’Irak, puis les milices d’extrême droite pour l’un, la prison et les stages militaires en Afghanistan et Pakistan pour l’autre. Endoctrinés par les théories du Mouvement des miliciens (mouvance d'extrême droite) et voulant se venger du gouvernement fédéral Mc Veigh ne varia pas de sa course vers l’horreur et fit exploser un immeuble du FBI en tuant 168 personnes. Merah endoctriné par les théories du Jihad, pour se venger de la présence des soldats français en Afghanistan et aussi pour venger les Palestiniens, assassinat sans hésitation 3 enfants et 4 adultes.

Ces deux monstres, car il faut les appeler ainsi à mon sens voulurent aussi se faire de la publicité et sortir de leur anonymat, aux dépends de victimes innocentes.

 

 

Quant au cafouillage de la conclusion du siège de l’appartement de Merah avec les hommes des forces spéciales, ça me rappelle toutes mesures gardées la conclusion de l’assaut de la ferme de la secte de Waco au Texas. Les forces (SWAT) avaient chargées en tirant dans le tas ; 82 personnes périrent. Dans les deux cas, il eut été possible de s’y prendre plus « intelligemment », moins à la Rambo et plus en finesse.  Mais dans ces deux forces de police d’intervention ce qui compte apparemment est la rapidité et la force d’impact que ces policiers peuvent représenter ; la psychologie sans aucun doute est laissée aux « intellectuels »… Dommage, car, à Waco d’avoir eu le leader David Koresh au banc des accusés aurait certainement mis en lumière les disfonctionnements de la société américaine, ainsi qu’un futur procès de Merah aurait aidé à faire la lumière sur les dérives d’une société qui n’assimile plus certains de ses membres, d’une police qui fut sans aucun doute assez inefficace concernant la prévention du terroriste Merah, et enfin, peut être aider les familles des victimes à se reconstruire.

 

 

 

Que fit l’Amérique après l’attentat d’Oklahoma city ? Plus de 1.000 lois dites « opportunistes » passèrent et ainsi donnèrent de plus en plus de pouvoir aux polices, et par ricochet, de moins en moins de liberté aux citoyens. L‘Amérique se vengea et mis à mort Timothy Mc Veigh, son complice Terry Nichols restera en prison jusqu’à la fin de sa vie, et… Back to business as usual… (Fin – et retour aux bonnes vielles habitudes)  Rien dans la mentalité Etat Unienne ne changea, rien ne fut appris suite à ce massacre, RIEN ! … La porte du 11 septembre s’entrouvrît, mais personne ne le vit.

En conclusion : Mc Veigh fut arrêté le jour de l’attentat, et pourtant, pendant quelques jours la rumeur colportée par les médias courra en disant « c’est des arabes, des islamistes qui ont fait sauter l’immeuble ».  A la différence de la France, lorsqu’une communauté est pointée du doigt là bas, le lynchage n’est plus très loin…

 

Que va faire Sarkozy ?

Utiliser ces assassinats à des fins politiciennes ? De réélection ? Ou au contraire élever le débat, rassembler la nation ? Ouais… J’ai un doute, car, Merah depuis le début est présenté comme "un homme d’origine algérienne" et non pas comme un français, soldat perdu à la cause Salafiste, j’ai donc des doutes sur le déroulement futur, sur comment ce pays va « digérer » ces événements terribles : soit en se disant plus jamais ! Faisons tout pour que plus jamais un français tombe dans les pattes de ces cinglés d’extrémistes, ou, crier vengeance, vouloir du sang contre du sang, plus de lois dites sécuritaires, plus de flicage sur Internet, plus de caméras dans les rues, plus, plus… De choses qui prouvé, ne servent strictement à rien, mais rassurent les pleutres, ceux aussi qui ne veulent absolument pas mettre le nez dans un système qui non content de s’essouffler, sent vraiment « les cabinets peinturlurés à l’odeur de la haine »

 

 

Me concernant, je ne voudrais pas que demain me fasse peur, je ne voudrais pas qu’une fois de plus ce qui s’est passé soi la faute de l’autre, je voudrais que toutes les personnes de bonne volonté se disent : nous et notre société portons un part de responsabilité, nous avons couvé en notre sein un Mohamed Merah, et peut être d’autres ; Alors ?

 

 

Le seul remède sera: de vouloir qu’il doit être le dernier !

J’ai une sincère pensé pour les victimes ; Toutes les victimes de crimes racistes.

 

Georges Zeter/Mars 2012

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents