Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


Bouffons les « Fat Cats » ; Les gros chats bien gras.

Publié par GéZé Georges Zeter - Le Père-siffleur sur 10 Mars 2011, 14:43pm

Catégories : #Un Con-Pétant!

Pour la deuxième année consécutive dans le classement annuel du magazine Forbes, l'homme le plus riche du monde n'est plus un Américain mais le Mexicain Carlos Slim (74 milliards de dollars), qui devance Bill Gates (56 milliards).

mr-slim.jpg

74 milliards… Comment peut-on visualiser cette somme qui dépasse l’entendement ? 74 milliards = 7400 millions !  Ouais, Ca ne parle pas trop.  J’ai une petite démonstration à vous soumettre !

Un type a pesé 1 million de dollars en billet de 100$ ; ça pèse 50kg.  Donc si on multiplie 50kg x 7400 = 370.000kg = 370 tonnes… Si on convertit en camions ces 370t cela fait environ 10 semi-remorques plein ras la gueule de billet verts.  10 CAMIONS PLEINS !!! Mais qu’est ce qu’on peut bien foutre avec autant de cash ? C’est aussi deux fois le PIB de la Tunisie en 2009 (39,58 milliards de $) pour 10,5 millions d’habitants. 

En plus j’adore le ton de ce torche-cul de magasine Forbes : « Les Etats-Unis et la vieille Europe poursuivent leur déclin dans la liste Forbes 2011, où le Mexicain Carlos Slim reste l'homme le plus riche du monde et les pays du BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) affichent une progression insolente. » Les U.S. poursuivent leur déclin, quant au BRIC affichent une progression insolente… C’est sûr, c’est d’une insolence lorsque l’on sait dans quelle misère vit l’énorme majorité de la population de ces pays et voir de gros salopards s’en foutre plein les fouilles ; exemple le Lakshmi Mittal en Inde ; j’ai personnellement travaillé en Inde en 2006 ; plusieurs fois j’ai vu des cadavres d’enfants et de bébés morts abandonnés sur le trottoir, ces morts étaient les morts de la misère, et pendant ce temps là un Mittal loue à l’état français le château de Versailles pour le mariage de fifille.  C’est à gerber ces gros riches (fat cats en anglais). On devrait les pendre haut et court, car ils pourrissent l’humanité entière avec cette manie schizophrénique d’entasser, d’entasser. Aussi, encore heureux que les deux continents occidentaux soient en plein déclin (là nous parlons des milliardaires), cela veut dire que peut être le gâteau serait un peu mieux partager.

« En un an, le roi mexicain des télécommunications et sa famille ont accru leur patrimoine de plus de 20 milliards de dollars » Putain 20milliards ! Not Nico avec ses 170% d’augmentation eh ben il peut aller se faire voir.  Hier je regardais un documentaire sur le Mexique.  C’est devenu un pays complètement gangrené par la corruption, la violence.  Le rêve des jeunes femmes mexicaines aujourd’hui est de se marier avec un « Narco », un trafiquant de drogue ; ces jolies demoiselle ne voient rien de mal aux activités de Monsieur.  Il est vrai lorsqu’on voit Calderon et sa clique.  Donc pas étonnant que Mister Slim engrange autant de milliards.

« Chez les puissants de la planète, la crise est bien oubliée: le nombre total de milliardaires est de 1.210 en 2011, un record absolu depuis 25 ans que ce classement existe, et 214 de plus que l'an dernier. Tous ensemble, ces oligarques pèsent 4.500 milliards de dollars, plus que le produit intérieur brut (PIB) de l'Allemagne, souligne Forbes. » Youpi, olé ! Merde alors, ils ne sont « que » 1210 !  On devrait pouvoir les attraper eux et leurs progénitures, les foutre à poil et les balancer à la mer (très loin des cotes si possible). 4500 milliards ! Imaginer si on distribuait cette somme à l’humanité entière.

« Ces résultats reflètent les changements extraordinaires qui se produisent dans l'économie mondiale", a estimé au cours d'une conférence de presse Steve Forbes, rédacteur en chef du magazine. "La grosse histoire, c'est ce qui se passe dans ce qu'on appelle les BRIC. Le leadership des États-Unis se réduit, c'est une vraie tendance de fond", a-t-il souligné. »  La Russie passe de 60 à 101 (milliardaires), la Chine de 69 à 115, Hong Kong de 25 à 36, l'Inde de 49 à 55... L'économie se relève, mais pas partout de la même façon", a-t-il commenté. »  Je ne sais pas si vous avez déjà vu la tronche de Steve Forbes ?  C’est le mec qui ne cligne jamais des yeux dans le documentaire de Michael Moore ; il fait peur le mec, avec sa tronche de merlan frit.  Et c’est ça qui nous assène des obscénités comme « des changements extraordinaires » ; t’en foutrai moua des changements à coups de pieds au cul !

« Leurs richesses proviennent de l'immobilier, de l'industrie manufacturière, de la mode et du commerce de détail. » Et oui, dans des secteurs où on peut exploiter au maximum.  Ces secteurs des services spécialités des pays du BRIC.

 

Bref, voilà nos vrais ennemis à nous les gens de bon sens et de bonne volonté et bons cons par-dessus le marcher.  Je ne dirais qu’une chose : bouffons ces gros chats bien gras car si on les laisse faire ils amèneront la planète à l’implosion ; ils s’en contre foutent car en eux est inscrit l’instinct de mort. Comme ils doivent certainement se dire dans leurs grosses tronches enflées : après MOI le déluge !

 

GéZé Georges Zeter, le père siffleur. Mars/2011

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents