Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


- Et Huit, 11 septembres plus tard...

Publié par GéZé sur 12 Septembre 2009, 04:03am

Catégories : #Un Con-Pétant!

11 septembre 2001, entre 8 et 9 heures du matin, la planète Terre reçoit un choc de magnitude max !

11 septembre 2009, des soldats occidentaux continuent de se faire tuer en Afghanistan.

 

Cet « anniversaire » n’est même pas mentionné dans nos quotidiens nationaux du matin sur Internet ; trop occupés qu’ils sont à lécher la taxe carbone, les mots racistes d’Hortefeux, les jappements de Lefebvre, le tournoi de tennis et les états d’âme de l’équipe de France... La France médiatique tournée en elle-même s’hexagone en oubliant qu’autour d’elle y un truc qui se nomme « le reste du Monde ».

 

Une question ? Que faisiez-vous le 11 septembre 2001, vous en souvenez vous ?

Moi ce jour là j’étais à Marrakech, j’y travaillais. Ce qui m’avais marqué c’était bien sur ces avions venant s’exploser contre les tours, mais surtout les réactions de mes amis Marocains de l’époque qui je me souviens disaient : « les Américains n’ont que ce qu’ils méritent, ils n’avaient pas à soutenir comme ça Israël contre les Palestiniens » c’est ce que je me souviens le plus, ces paroles... Je me suis dit : nous allons droit dans le mur et la division des mondes... Alors ? La situation a-t-elle changée dans cette partie du monde ? NON ! Elle s’est durcie, deux guerres, Arafat out, Sharon plongé dans un grand sommeil... Point !

 

Le Ground Zero est visité par des milliers de touristes, on prévoit des grattes ciel encore plus haut, plus mégalo, les américains n’ont jamais coincé Ben Laden, la soldatesque continue en cette minute où je vous écris de se faire tuer en Afghanistan, les familles des victimes, des soldats, des civils pleurent leurs disparus... Et nous, continuons à regarder secrète story sur TF1. Vous me direz qu’on va pas porter sur nos épaules toutes les misères du monde, mais, juste une petite seconde, penser qu’à un instant la trajectoire terrestre a variée d’un iota, pourrait certainement nous faire prendre conscience combien ce 11 septembre fut et est important dans notre histoire commune et là je ne parle pas « d’émotions », mais de l’utilisation de l’émotion...

SI, le 11 sept n’avait pas eu lieu
, Bush n’aurait eu aucune chance d’être réélu, pas de guerre en Afghanistan, en Irak, peut être que le processus de paix au moyen orient eu put aboutir, la bande de gangsters qui gouverna pendant 8 ans les States serait retournée bosser pour l’industrie pétrolière, les fonds de pension n’auraient pas eu ce pouvoir d’injecter des centaines de Milliards gagnés par le biais du lobby militaro dans l’économie mondiale ; il n’y aurait pas eu ces « excédents de liquidités », donc, pas de supprimes, donc pas de crise financière, donc, donc... Et peut être Sarkozy n’aurait pas été élu sur le tapis pavé de « l’insécurité », de la « crise », des soldats français envoyés à Kaboul... On peut rêver.

Je suis en train d’écouter France inter, ils, les journaleux blablatent sur ce que je cite plus haut ; aucun recul, sont dans « au jour le jour », sans donner un soupçon d’analyse des conséquence de pourquoi un Hortefeux puisse comme ministre de l’intérieur se permettre de « faire » des blagues de bistrot du coin, en disant pour se justifier « on fait bien des vannes sur les auvergnats, » alors, pourquoi pas sur les bougnoules... Sans ce 11 sept, pourrait-on risquer de telles plaisanteries ? Où les cinglés pilotes de Boeing ont gagnés, c’est qu’ils ont banalisés, foutu dans le crane des « masses », que tout ce qui pouvait de près ou de loin être basané, Musulman, Arabe, n’était en fait que du terrorisme potentiel ou en devenir sujet à Gross Plaisanteries. Ce 11 là nous a donné notre bouc émissaire, avant c’était le méchant ours Soviétique, pourquoi notre civilisation a-t-elle besoin de ça ? A qui profite le « crime » ?

Si on regarde bien, en Europe, les nouveaux « leaders » sont en général de droite ou sinon plus à droite, notre petit monde blanc se replie sur lui-même comme l’escargot rentre ses antennes pour portables, l’administration américaine a put faire passer un tas de lois liberticides sous couvert d’alertes terroristes éminentes, chez nous ya pas un jour sans qu’on ne trouve pas un réseau d’Al-Qaïda en développement ; créer la psychose c’est payant, et plus on redescend l’échelle, plus le voisin a peur du voisin, les citoyens de la police, les civils des soldats et je pourrais vous en fourguer comme ça des pages... Notre monde est anxiogène à souhait, et des Sarko plume au vent, le voit tourner dans la bonne direction ; la leur !

 

Ya une chose sur laquelle je suis resté scotché, c’est pourquoi des pères de familles, souvent avec un bon niveau d’études ont put se transformer en bombes volantes ? Pendant des mois se former à acquérir les bases du pilotage pour faire flamber leurs passagers ? Que s’est-il passé dans leurs têtes ? Car ce n’était pas des réactions soudaines et épidermiques, mais planifiées, digérées ; essayez d’avoir la « haine » pendant je ne sais pas moi, 6 mois ? Pour un être « normal », c’est du domaine de l’impossible, les passions retombent et tout redevient lisse ; eux, non, l’on sacrément remâché leur détestation de l’occident jusqu’à aller faire cramer des milliers d’êtres humains dans un feu infernal.

Le jour suivant, le 12 septembre, aurions-nous pas dut nous asseoir et réfléchir un peu. Notre civilisation aurait eu l’opportunité de comprendre que pousser certains peuples à bout suite à nos politiques intrusives, colonialistes ne pouvait générer que de la casse, échauffer des esprits, et en pousser certains à des dingueries exterminatrices... Ben, non ! Le Bush, en grand opportuniste a sorti les flingues, les dirigeants tous en cœur on reprit le refrain : faisons leur la peau ! Et paf ! 8 ans plus tard nous sommes encore en Afghanistan, 6 ans plus tard nous sommes encore en Irak et rien, mais rien n’a bougé... Si ! Voyager en avion est devenu une séance de striptease, faire des blagues limite-limite dans les zings peut vous conduire tout droit à Guantanamo.  Tient parlons en de Guatanamo.  Le DROIT, celui qui doit régir chaque humain a été bafoué, Obama nouvel élu doit se démerder avec, et quand on se dit que cette île fait parti de Cuba... Faut rire !

 

Bref, à mon petit niveau, ce que j’en ai conclu de ce 11 septembre, c’est que nous les « gens » sommes coincés entre deux pôles vachements volants : 1) nos gouvernements souvent prennent des décisions si débiles, que les autochtones n’ont plus comme solutions de faire péter nos grattes ciel à la con – 2) Comme nous sommes les occupants de ces grattes ciel, et ben c’est nous les gens qui flambons sans avoir eu le choix de la ramener.

L’occident aurait du faire son analyse de conscience à cet instant là, le ground Zero n’aurait jamais du exister, mais une fois creusé, il fallait le reboucher en se disant  « vous les terroristes on vous aura, mais à partir de ce jour, nous allons essayer d’être plus tolérants, plus partageurs, plus... Humain quoi ! Alors que ces salopards avaient détruit un des vrais symboles de notre belle civilisation... Oui, s’eut été classe de notre part...

 

Pas gagné ! Pendant ce temps là, Hortefeux se défend d’être raciste, Sarko va nous causer dans le poste pour nous vendre sa sauce carbone, les connards de secret story continuent dans le bocal, et moi je vous écris... Et je me dis : putain, la vie est belle... Est es ce le cas pour tout le monde ?  Ouais « quand ya beaucoup d’Arabes ya des problèmes » qu’il nous dit le Brice... Wait and see pour le prochain 11 septembre qui nous pend au nez ?

 

Georges ZETER - Le Père Siffleur - GéZé/09/09/ - Les Ediles c’est comme les Idoles, ça va ca vient...

(Confucius et moi) - 

 

PS: Téléchargez le documentaire des frères Nolaud, c'est instructif...

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents