Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


- La POSTE – BANQUE... Et ne riez point !

Publié par GéZé sur 27 Août 2009, 05:04am

Catégories : #Un Con-Pétant!

Par GéZé
La Banque Postale
c’est :
La 1re- La main droite qui ignore ce que fait la 2ème  - La main gauche. La 3ème  - c’est « In the Pocket » vos soussous. La 4ème  - ben elle tente de distribuer le courrier.

Et Tout ce paquet de mains, jeux de vilains, c’est la Banque Poste-Coïtale !

 
Main – 1 - Droite –

[1]  Faut pas rire hein ! Trop mignon ces de la « HUB, média de la performance client  de la Poste-Banque », si éloignés sont-ils de la réalité terrain. Mais... Ce doux message s’adressait à : (...) Nous proposons à nos clients qu’un conseiller vienne les rencontrer aux lieux et horaires dont ils conviennent ensemble, pour faire le point sur leur épargne et leurs placements. (...) Epargne, Placements, ça parle à un banquier/postier ça ! On n’est pas dans le peine-cul à compte chèque ici, on est dans « la crème de la crème ».  

Vous devriez aller sur le site, c’est croquignolet, avec la photo de la dadame Cécile Dantan-Michoulier, avé la main sous le menton, œil pensif/poncif qu’on dirait Raffarin prêt à nous en sortir une. Mais elle y croit dur-dur, à son petit discours bien appris dans une école de commerce ou autres lieux de turpitudes marketinâteuses, elle y croit à fond : d’abord le titre :

« Le lancement de Cortal Consors Select peut sembler étonnant de la part d’une banque sans guichet... »  Ouais, c’est « étonnant », surprenant, renversant même... (...) Il faut préciser que nous ne sommes pas une banque au sens classique du terme. Nous voulons être la seconde banque de nos clients, spécialisée dans la gestion de l’épargne et les placements financiers. Par ailleurs, être une banque sans guichet ne signifie pas être une banque sans relation ni accompagnement de nos clients, bien au contraire (...) J’ADORE ! Pas de guichet, pas de frais, pas de service, en plus comme ils viennent chez vous pour vous taxer, si problèmes ils y avaient, allez donc retrouver le gugusse qu’a mis les soussous chez Madox, ou essayer de téléphoner pour voir où le magot est passé. De plus, pourquoi la « seconde banque » ?  La 1ère serait mieux... Ya un manque d’ambition là ou alors ? C’est qu’on va se faire couillonner en une « seconde » ?

Donc le : « HUB, média de la performance client », avec Cortal Consors (con-sort ?), (...) Aujourd’hui, tout est dématérialisé. Tout peut se faire très facilement à distance. Et pourtant, certains clients ont envie que la relation se rematérialise. Ils ont envie de voir la personne qui s’occupe d’eux. Surtout dans le domaine financier où la relation de confiance est essentielle (...) Tu l’as dit ma Cécile, Dématérialisé... Pour ça d’ailleurs que des milliers de milliards sont partis en fumée dans le « peut se faire à distance ». J’en termine avec Madame Cortal Consors (...) C’est en montrant sa fidélité à ses clients et son engagement à leurs côtés que Cortal Consors développe leur confiance (...) C’est beau comme du Verlaine ma Consors. Trouvez pas gonflant ce mar-rackting ? Avec son blabla bien codifié, vide, mais vide... Quelques mots-maux creux balancés à la rien à foutre : notre univers,  un nouveau canal de relation et de distribution, c’est un dispositif qui s’inscrit dans la durée, relations pérennes, cette relation de proximité et de fidélité... Et y’en a et y’en a plein la papage de ce discours prêt mâché.  Avec son Bac+HEC ou autres ménageries, font quoi dans leurs zécoles ? Broutent les pâturages de Jouy en Josas pendant l’université d’été UMP ou quoi ? Bref, j’ai rien contre toi expécialement, mais quant on se dit que c’est de telles marrantes Responsable Marketing qui placent vos éconocroques, vous feriez mieux de les enterrer au fond du jardin ou de leur claquer la porte au nez à ces « la relation qui se rematérialise. » 
 

Main -  2 - Gauche -

Youpi ! Là on est chez croquant land ; et n’en croque pas bézef des Euros le croquant de pacotille. Les « comptes courant », un peu comme la diarrhée, la courante... Eux c’est : - Un chèque de 60,56E vient d’être présenté, vous n’avez que 40,34E disponible sur votre compte (...) à défaut d’approvionnement, votre chèque sera rejeté pour défaut ou insuffisance de provision et des frais forfaitaires d’un montant de 43,66 seront percus le... Sur votre compte. »[2] On dirait encore qu’une Cécile a sévie... Signé « Dominique Dupont, responsable Service Clients », faut dire qu’ils mettent toujours des noms « génériques », c’est un code au cas où vous enverriez une lettre de réclamation – Dominique Dupont sur l’enveloppe = Poubelle ! Une somme forfaitaire ; que j’aime ce doux euphémisme ; c’est une journée de boulot pour Smicard ; bonjour le forfait- ski te tombe sur la gueule. De plus, c’est La Poste, celle du courrier cette fois qui vous envoie la lettre... Bien souvent le courrier s’achemine lentement-lentement, donc, 5 ou 6 jours pour que ça arrive ; et hop ! Vous raquez parc’ que VOUS êtes à la bourre pour couvrir ce paiement de 60,56E... C’est cool non ! De tenir ses « clients » par le bout des deux bouts. Et si vous réclamez... Ben écrivez à Dominique Dupont (tiens au fait, c’est un mec ou une nana Dominique ?) Dois-je continuer la démonstration ? Non ! C’est clair que notre Poste-Service public qui en fut un est entré de plein panard, à prendre son pied à gagner du fric sur le dos des miséreux, des retraités et tout autres « sous-êtres » labélisés – improductifs, en dehors des clous et faignants ; les rentiers, investisseurs et autres « préoccupés par leur patrimoine » c’est une autre paire de manche que nous allons voir dans le prochain épisode.  Plumage de pigeons organisés très bien...

 

Main – 3 - in the Pocket !

Amusez vous pour rire de taper sur Google : « erreurs de placements financiers de la banque postale », ben, le terrain est vachement bien occupé, « ils » control le truc sur la 1ère page, c’est louanges et patins... Mais, un peu plus loin : (...) La Poste devrait rapidement changer de statut malgré la colère des syndicats et des agents. L’entreprise publique devrait en effet rapidement devenir une SA (Société Anonyme). (...)[3] Donc, y’aura des actionnaires, qui investiront, dans quoi ? ben « les placements financiers de la Banque Postale », comme ça on reste entre nous... (...) La Poste a réalisé en 2007 un bénéfice net de 943 millions (...), pas mal mon facteur, j’suis sur que t’en a palpé de tous ces bénefs ! Non ? Ah quel dommage. En plus cette « Banque » pourra distribuer des crédits à la consommation ; qui foutrons un peu plus dans la merde les surendettés, qui ne recevront pas la lettre de recouvrement en temps, qui raquerons ; Les actionnaires ventousâtes toucherons le jackpot et toi mon pote tu seras en slibard. OUAIS, trop cool ! Besancenot, à quand ta démission pour la lutte finaleuuuu?

En plus y’aura des Partners – Joint Ventures qu’ils se prénomment : (...) Pourquoi pas la Société Général ? Le scénario a déjà été évoqué et semble probable puisque les PDG respectifs de La Banque Postale et de la SG, Patrick Werner et Daniel Bouton, sont de très bons amis… De plus, la Banque Postale a comme par hasard choisi la filiale de la SG Franfinance comme partenaire pour son activité de crédit à la consommation. (...) Si ils sont potes avec Bouton, c’est un bon argument et c’est gagné mon trader ! Une Kériel de cranes d’œufs qui vont mettre en coupe réglée les clients main droite, main gauche in the Pocket vite fait, bien fait s’t’embrouille, jetons de présence, parachutes dorés, stock options...

Les bons clients investisseurs zont intérêt de mater chaque matin les fluctuations- élucubrations économiques, car, une Banque se rachète Toujours en douce ses propres actions afin de faire monter les cours, et de ne plus rester que quelques-uns, bien entre eux sur la montagne de pognon... Si j’étais vous les friqués ; investissez dans le pinard, les toiles ou la brocante, car les margoullaux de chez  margouillats vont vous plumer magoullissimo !

 

Main – 4 – La Poste – Courrier

On va faire dans la périphrase... Aux United States ya 30 ans, The Post-Office fonctionnait du feu de Dieu, puis... « Ils » se sont dit : c’est quoi ça, gagne pas assez de d’$ ! Donc, « ils » ont commencé à démanteler le système postal à la mijoter ; d’abord le courrier arrivait quant il arrivait, puis on a viré les titulaires trop chers, à la place, la sous-traitance, puis, on a commencé à facturer des services qui étaient gratuits, puis, à fermer les bureaux isolés, pas « rentables », puis... Zont crée les DHL et autres « delivery in less than 24 hours » pour le prix d’un ticket aller/retour, Paris-Tokyo... Ca ressemble à quelque chose de chez nous non ? Vous pouvez échafauder la même stratégie pour les transports en commun (pour vendre des bagnoles), les services hospitaliers (pour vendre de la clinique), l’éducation (pour vendre du système privé) etc. Voilà mes bonnes âmes ce qu’ils nous concassent les malfrats casseurs ; Un monde ou tu Banques Postale à donf les manettes ! Les Besancenot et ses petits frérots vont se retrouver avec un statu merdique, préfèreront bosser au MC Do du coin, et nos malins vous bazarderont du « Chrono Post », pour envoyer la carte de bonne année - bonne santé...

C’est dit ! La Banque Postale qui décolle au zénith... Mais sans vous les gars, la main droite au cul, la main gauche sur la gueule, la 3ème sur le pif, la 4ème  demain matin dans la culotte de ma sœur... Qu’avez-vous dit ?  Le Services Public ? Non, Non ! La Fille Public !

 

Georges ZETER - Le père-siffler - GéZé/08/09 – Les Ediles c’est  comme les Idoles... Ca va, ça vient !
(Confucius et moi)

 



[1] http://www.laposte.fr/lehub/-dossier-banque-strategie-relationnelle-

[2] Lettre type envoyé par la Poste à tout les "délinquants..."

[3] http://www.lefinancier.fr/2008/07/09/reforme-annoncee-de-la-poste-quid-de-la-banque-postale/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents