Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


P’tite balade à la Réunion...

Publié par GéZé sur 17 Août 2009, 11:43am

Catégories : #Un Con-Pétant!

Par GéZé: Lundi 17 août 2009 - Faut dire d’abord ya deux Réunion (non pas l’même jour !) – celle des « Hauts », celle des « Bas ».

Je m’en explique :

Si tu vas à Cilaos, comme dit la chanson « n’oublie pas de monter là-haut » ; sont vachement sympas, ouverts, hospitaliers, courtois et pleins de compliments comme ça. Un vrai bonheur-plaisir ceuces d’en « Haut ».

 

Par contre si tu vas en « Bas » (très-très bas)... Par exemple Entre Deux... Ben là mon gars tu vas en chier. D’abord tout est fermé le dimanche ; ha si ! J’ai trouvé deux trucs ouverts : le Chocas, un restau qui sert jusqu’à 14 heures, nous on arrive à 14h 15, les clients zétaient bouclés à l’intérieur au cas où des emmerders viennent quémander à becter... « Peuvent pas bouffer à not heure, merdealors ! Ces débiles de touristes ! Une autre cantine, j’connais pas le nom : J’arrive au comptoir, j’attends, personne ; puis un petit mec me fait signe qu’il y a quelqu’une derrière ; un toc-toc sur le comptoir, et une zoreil blonde se dresse, la bouche pleine ; je lui demande si par hasard il y aurait à manger, j’obtiens un NON ! Massif, franc, définitif ; elle se rassoit.  On se dit tiens... Allons à la piscine.... Là, une charmante (vraiment) hôtesse (je me demande comment les mecs de Miss Réunion laissent passer des canons pareils), bref, nous demandons 2 tickets... On s’installe à même le béton (ya pas de chaise, rien) le Béton bien rugueux, on ouvre un sac avec des bananes... Le maître nageur nous dit : « d’aller dehors pour consommer, Interdit de manger », « Interdit aussi de fumer », et  « Interdit de baigner, si pas de bonnet de bain, pas possible de faire trempette »... On s’est cassé de ce bled, très beau d’ailleurs, où, chaque parking est occupé par des gens grignotant des sandwichs pris dans le coffre de la bagnole... Quand je vous dis que plein de Maires de cette île transpirent le dynamisme, le développement et tout ça... On construit une piscine, d’accord, mais faut pas l’user hein !... Il y avait au moins... 8 personnes, un bel après midi de 15 aout...

 

Plus loin... La Saline les Bains, même topo ; c’est soi fermé (il est 15h30) soi, on sert une bouffe que même mon chien refuserait en portant plainte à la SPA... Puis c’est St Leu, avec ses jolis camions-bars au bord de la plage ; ça grâllionne, ça pu, c’est sale comme une porcherie... Bon, je vais pas continuer comme ça tout le long hein ! On est allé jusqu’à St Denis... J’ose croire que vous avez capté.

 

Sur les « Bas » côtés de la côte, laissez tomber, les zoreils sont passés par là en apportant leurs sens de l’hospitalité, accueil, sourire et  – casse toi connard ! (J’suis zoreil, donc j’ai l’droit de critiquer mes « semblables » non ?)

 

Si je peux donner un conseil a ceux qui par inadvertance viendraient chez nous... Dès l’aéroport de St Denis, montez dans le bus (les taxis sont de vrais gangsters), et demandez Cilaos, Le Maido ou Salazie... Parcequ’en « Bas », y vous attendent machettes en main - ça craint vraiment-dément !  En plus, dans les offices de tourisme, quand elles sont ouvertes (la semaine, le week end, faut oublier), et ben, savent pas grand-chose les de la « dynamisation du tourisme » qui parle pas anglais et s’en tape comme leur 1er Rougail...

 

Voilà, quant à moi j’ai pris ma décision : plus jamais les gougnafiers de la cote ne m’estoquerons un Euro ; ça JAMAIS ! Préfère crever !

 

Le Père Siffleur - GéZé/08/09/ - Les Ediles c’est comme les Idoles, ça va ca vient...

(Confucius et moi)

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents