Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien... Exceptée la réalité


Si mon enfant n’a pas d’école... J’en construis une !

Publié par Georges L. Zeter sur 10 Octobre 2020, 08:03am

Si mon enfant n’a pas d’école... J’en construis une !

Original non ? Construire son école lorsqu’elle fait défaut !!! Combien de maman se retrouvant dans une telle situation auraient eu l’idée de créer une école afin que sa progéniture en ait une ? Madame Soukaina de Mauritanie l’a fait ! A l’époque mère d’un petit garçon de 6 ans et d’une petite fille de trois ans qui se retrouvaient sans école.

Cette « odyssée » prend place dans la ville de Nouadhibou. Comme « le grand » aurait dû être en CP et sa petite sœur en petite section, sans hésiter, Madame Soukaina ouvrit 4 classes de 4 niveaux différents pour bien débuter le premier septembre 2017... Comme qui dirait : à nulle maman chalenges sont impossible !

Dès novembre déjà une soixantaine d'élèves s’étaient inscrits à l'école Les Elites.. Il faut dire que la ville de 120.000 habitants du nord de la Mauritanie est sous-représentée concernant les lieux  on enseigne en lange française. Il n’empêche, sans jamais avoir dirigé une entreprise, ni même vraiment travaillée, cette citoyenne marocaine décrochait dès ses débuts la timbale des vainqueurs.

Créer une école de toute pièce pour une néophyte, c’est se frotter à l’administration et ses méandres. D’abord trouver le local idoine avec un potentiel d’agrandissement au cas de succès, ce qui fut fait, car, dès la seconde année un étage supplémentaire était ajouté à l’immeuble existant. Mais aussi suite à ce succès : plus de classes, plus d’élèves. Recruter des maitres formé à l’enseignement en français (rares dans le nord), s’entourer d’un personnel administratif qualifié, apprendre à négocier avec les parents d’élèves, superviser les programmes, la teneur des leçons... Donc, du jour au lendemain devenir un chef d’orchestre qui dirigerait en même temps un philarmonique, une fanfare municipale et un quatuor de musique de chambre; Ah oui, sans oublier ! De 7h45 à 14h15 la marche de l'établissement, puis, la journée finie? S’occuper une fois rentré à la maison de trois enfants en bas âges.

Cette maman intrépide a l’ambition ferme de mener ses enfants/élèves jusqu’au bac et donc, chaque année suivre la montée des classes de son fils ainé : l’an prochain ce sera l’ouverture du CM2 et dans deux ans l'ouverture du collège

Le poète ne disait-il pas : « la femme est l’avenir de l’homme »...En oubliant peut être de dire que « la femme peut être aussi l’avenir de l’école ! »

Il y a de ces héros du quotidien dont on ne parle guère et pourtant cette directrice Madame Soukaina et son école Les Elites sont bien là, implantées, formant et instruisant et ce, pour très longtemps ! Bravo chère amie, vous m’avez conquis !  

Georges Zeter/octobre 2020

Nouadhibou est la capitale de la wilaya de Dakhlet Nouadhibou qui se situe dans le nord-ouest de la Mauritanie. La ville est située sur le cap Blanc. C'est la capitale économique du pays et sa deuxième grande ville, alors que Nouakchott en est la capitale politique et administrative

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents