Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien... Exceptée la réalité


Etienne Chouard : On l’a laissé choir… Et il chut !

Publié par Georges L. Zeter sur 9 Août 2020, 10:27am

Catégories : #xxx

Etienne Chouard : On l’a laissé choir… Et il chut !

Invention du monde LICRAnien-Macronien : Le crime d’arrière pensée.

6 août 2020 – convocation de la police[1]

La figure démocrate et porteuse des doléances des Gilets Jaunes, avait eu à faire face à une vacharde question à laquelle il ne s’attendait pas : « Est-ce que tu as un doute sur l'existence des chambres à gaz ? » Un an plus tard, Étienne Chouard se voit convoqué par la Police Judiciaire pour « contestation de crime contre l’humanité ». Son crime ? Avoir répondu du tac au tac : « Mais qu’est ce que c’est que cette question ? Ce n’est pas mon sujet. J'y connais rien moi ! »

Apres la sainte l’inquisition, les procès staliniens, la chasse aux sorcières de l’ère McCarthy, les procès sous Mao et Pol Pot, et bien Jupiter le petiot, dictateur aux petits pieds comparé à ces « grandes pointures historiques », veut imprimer sa marque par ce qui est, le crime d’arrière pensée, qui consiste à celui à qui une question est posée, se doit de répondre : pas d’une certaine façon, mais d’une façon certaine ou bien sinon… La makina infernale se met en branle, et broie, casse et descend en flamme tout individu ayant osé sortir de la doxa.    

Pour le cas Chouard, c’est un peu plus complexe car, ce gars là d’un calme serein depuis des années agace fortement le microcosme LICRAno/parisien par ses appels à la démocratie selon les grecs et autres fariboles : référendum d'initiative citoyenne (RIC) et il ose lancer sur les plateaux TV : Les élections ne servent à rien, il faut un contrôle très serré des représentants par les représentés…De plus, énormément populaire auprès des Gilets Jaunes, et fortement entendu par la masse qui se tait. Alors, comment déboulonner ce trouble fête ? En envoyant des « missiles » appuyés par des médias aux ordres et des officines ad-hoc telle la LICRA et l’UEJF. Les « missiles » en question, les Enthoven père et fils, soutenus par un Denis Robert, qui en son temps dénonça Clearstream et qui aujourd’hui, dénonce et abat un honnête homme…

Un véritable guet-apens échafaudé! C’est certain, lui et la famille Enthoven ne partiront pas en vacances ensemble.

Cela commence en décembre 2018. Raphaël Enthoven se plaint sur Twitter du soutien qu'apporte François Ruffin à Étienne Chouard, qui comme « erreur » aurait cité Alain Soral. Il y voit un rapprochement entre La France Insoumise et la mouvance « rouge-brun ». Oui, c’est sa marotte à Rafifi, voir du rouge-brun partout, et ça, sous l’anathème généraliste de l’antisémitisme…Du BHL mit au goût du jour quoi…L’accusé Chouard demande donc un débat contradictoire, et son accusateur accepte.

Ca se passera en janvier 2019 sur Sud Radio[2]. Enthoven explique lors de ce débat avoir initialement analysé Chouard comme un « rouge-brun » à cause de ses louanges envers Alain Soral, envers Eustace Mullins, de sa défense de Thierry Meyssan et des thèses de Frédéric Lordon sur l'anti-complotisme. Donc, ce petit marquis, de par son entregent et ses appuis devient LA voix de la censure qui lance ses oukases pour mauvaises fréquentations ou du moins pour  ses  supposées « louanges/support/défense » à l’intention de « gens jugés infréquentables », par lui, et une petite clique malfaisante qui casse l’ambiance dans ce pays depuis deux générations. Le pêché par ricochet est institué. Il y a surtout qu’Etienne Chouard est une des voix qui émerge comme référence incontestée du mouvement des Gilets Jaunes. Ça, Enthoven en parfait bobo parigot ne le supporte pas. Il hait de manière irrationnelle cette masse informe, mal embouchée, mal fringuée, carnivore, bouffant MC do, roulant diesel, provinciale, non connectée, plouc quoi. Et comme Chouard est intouchable sur le sujet du RIP, il va être attaqué sous l’angle : « si vous parler à Soral vous devez bien être un peu soralien avouez le ? » Ca remugle le bon vieux procès de nazitude non !

Grosse erreur : Etienne Chouard en avril 2019[3] retourne sur la même station de radio pour y rencontrer ce même contradicteur. Ce jour là pour faire le point autour du mouvement des Gilets jaunes et pour débattre du principe des élections. Lors de cette rencontre, Raphaël Enthoven évoque la vidéo dans laquelle Étienne Chouard qualifie Alain Soral de « résistant », et dit qu'il ne pense pas que Chouard soit antisémite, mais que des antisémites peuvent trouver dans ses propos la confirmation de leurs idées. Ce qui voudrait dire que ce pauvre Etienne aurait cet incroyable pouvoir qu’à la suite d’une émission d’une heure, de braves types sans aucune once d’antisémitisme le deviendraient…[4] Faut être un Enthoven pour sortir des trucs aussi tordus. Tout du long de cette pantomime, le philosophe n’a fait que montrer une nouvelle fois son mépris total pour cette valetaille hurlante et remuante déguisée en jaune. Ce que Chouard pas très roué n’a vu, c’est qu’en habitué des émissions grand public, l’Enthoven a décrypté la psychologie de ce brave Etienne, qui a tendance à bégayer lorsque désarçonné, a du mal avec ceux qui l’interrompent et surtout, il est d’une rigueur et droiture intellectuelle qui frôlerait la psychorigidité. Son opposé lui sait maintenant où amener « la bête » pour la mise à mort ; qui aura lieu le 21 mai 2020…

Le traquenard

Ils sont trois dans le studio de l’émission Le Média :[5] Etienne Chouard, Denis Robert et Mathias Enthoven, rassemblés pour que l’invité revienne sur certaines de ses prises de position.

Ca commence par un Denis Robert plus mielleux qu’un essaim d’abeilles « on a eu envie de faire cette émission parce que je suis à coté de Mathias Enthoven ; D’abord Mathias a plus préparé que moi cette émission car il a regardé beaucoup de vidéos »…Bon, déjà qu’un journaliste disent qu’il veut faire une émission parce qu’il est à coté de Enthoven ? C’est quoi cet argument bidon pour attendrir la viande? De plus, ce n’est pas un hasard si Enthoven junior est là, coaché par papa quant à Etienne ? Lui, il les écoute tout souriant et sans méfiance… Et il se sent en confiance le pauvre alors que le Denis Robert lui dit comme un bon pote : « on se tutoie Etienne ? », et blabla la brosse. Et Etienne le remercie de lui permettre de se défendre…Bref, il avance en terrain découvert avec les deux gants de sa garde bien trop basse. Pendant un moment il bataille gentil à propos de ses accointances lointaines avec Soral, puis…L’uppercut ! PAF ! Pleine face. A la minute 41,52 de la vidéo jointe, sur un ton badin, Robert demande : « Est-ce que tu as un doute sur l’existence des chambres à gaz ? » Et lui qui s’enfonce abyssale « mais c’est quoi cette question ? »… Ce n’est pas mon sujet. J'y connais rien moi ! » Puis il se marre tellement ça lui parait grossier…Ce sera l’hallali. Enthoven, en embuscade a certainement briefé son acolyte : « si tu lui poses cette question, à coup sur il ne répondra pas ce qu’il doit répondre », car c’est la loi d’airain, il fait dire : « oui, bien sur je crois à l’existence des chambres à gaz, c’est un fait historique indiscutable qui ne peut être remis en question ! ». C’est cette unique réponse qui doit être donnée et rien d’autre !!! Je ne vais pas reprendre tout l’argumentaire de cette vidéo, mais, il est bien tombé dans un piège ce jour là. En bon naïf après coup, il a fait l’erreur de venir s’excuser dans les médias qui l’attendaient de pieds fermes. Alors qu’il n’a rien à se reprocher, vu que sa réponse spontanée éclot de son esprit qui n’est pas subordonné à l’à peu-près, mais à la précision en toute réponse ; n’étant pas prof pour rien… De toute façon, Il a eu raison de dire qu’il n’est pas un spécialiste ; mais a eu tord de ne pas ânonner la réponse prémâchée…Grosse erreur face au commissaire du peuple Enthoven et de son sbire basses besognes Robert. Les goulags ont fermé, mais les prisons mentales jouent  portes ouvertes, grâce à ces suppos de la pensée unique qui veillent au grain...De folie quotidien.

Depuis et aujourd’hui

Banni partout, trainé dans la gadoue la tête dans les égouts du prêt à penser. Pour les commanditaires, mission accomplie ! Il ne faut plus que ce type d’histrion soit trop écouté et suivit par cette masse prolétarienne en ébullition, qui commence à entrevoir l’éveil d’un autre monde. Il doit être jugé, condamné et exclu de l’univers médiatique, il est marqué du signe de ceux qui sont des polémistes, complotistes notoires devant se taire, se terrer, s’enferrer, s’enterrer…

C’est comme une chute vers l’infini

Depuis, on a fait pire. Pierre-Yves Chalençon le weekend du 21 juin 2020 s’est laissé prendre en photo en compagnie de Dieudonné, ce qui a eu pour conséquence qu’il a dû donner sa démission de son émission TV. Il a eu beau se trainer par terre en excuses, en des mea culpa longs comme le bras, que nenni, rien à faire, si tu es en photo avec « le diable » désigné, tu es le diable aussi !

Puis, on s’est mis à déboulonner les statues, Soral et Dieudonné sont tricards sur les réseaux sociaux, sur Utube… Bientôt il ne restera plus que Drucker et Enthoven…Et Morandini, Hanouna seront les voix du peuple… Ainsi, la télévision devenue l'autel de la pensée unique, nous fera, être cathodique ou pas ?

Pasolini avait écrit juste après l’époque du fascisme triomphant : « le fascisme se fera dorénavant sous le nom de l’antifascisme. » L’était visionnaire ce cher Pier Paolo…

 

Georges Zeter/ août 2020

 

Vidéo : ÉTIENNE CHOUARD CONVOQUÉ PAR LA POLICE – Les Reportages de Vincent Lapierre

https://www.youtube.com/watch?v=AbhlNO-H8Hs

 

Vidéo : CARTES SUR TABLE AVEC ÉTIENNE CHOUARD

https://www.youtube.com/watch?v=zMtmZQ4lb2g

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents