Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien... Exceptée la réalité


Ecoutez ce simple patron, au lieu d’un Macron

Publié par Georges L. Zeter sur 26 Août 2020, 12:45pm

Catégories : #xxx

Ecoutez ce simple patron, au lieu d’un Macron

Un témoignage percutant de François Ducrocq qui a la dent dure à propos de la pénurie des masques tout au long de la pandémie de Covid19. Je cite ce chef d’entreprise à propos de sa vidéo, car fort bien « connecté » en Chine ; Vidéo pétrie d’expériences, de gros efforts pour aller dans le sens de la santé public et de bonne volonté désintéressée :

« La pénurie des masques pendant l'épidémie du Covid 19 a été voulue, organisée et assumée. Tel est le sens de mon témoignage de chef d'entreprise à travers les nombreuses démarches, les mails reçus et échangés. La vidéo est longue, mais elle va vous permettre de comprendre ce qui s'est réellement passé. »[1]

-----------------------------------

 

VOICI LE LIEN DE CETTE VIDEO nommée, « Témoignage, La pénurie voulue des masques » : ouvrez et appréciez !

 

https://www.youtube.com/watch?v=7D-TcyCZeVk

 

-----------------------------

Suite à la visualisation de ce témoignage, chacun malgré certainement des opinions politiques différentes peut « apprécier » l’impéritie des membres en charge de ce gouvernement et de sa chaine de fonctionnement que ce soit les hauts fonctionnaires ou les médecins du conseil supérieur de la santé.

Je ne pense pas que ce Monsieur Ducrocq peut être qualifié comme c’est devenu habituel de nos jours de « comploteur-extrémiste », car à mon avis, il a la tête bien vissée sur ses deux épaules et a mieux à faire que jouer au grand marabout de l’apocalypse…

Ce qu’il transpire de jour en jour à travers les médias non autorisés, les témoignages de citoyens ou de professionnels non-vendus à l’industrie pharma, c’est que sans être paranoïaque, il apparaît de plus en plus qu’une énorme machination s’est jouée et se joue derrière tout cela et veut remodeler le monde à sa vision nihiliste. Pour ce qui a été qualifié de « la vie d’après », qui sent son pesant de gros sous, de volonté de casser tout le système qui déjà rendait l’âme et d’assujettir et soumettre toutes les populations mondiales à un model de société que chacun, si on excepte les 1% rejette.

Le témoignage de ce Monsieur François Ducrocq, est symptomatique d’une période historique qui se déroule là, sous nos yeux. Nous sommes tous devenus un peu myope car, la machine à décerveler, à propagander, à réduire toute opinion contradictoire est bien huilée depuis des lustres. Son témoignage et bien d’autres d’anonymes resteront dans l’histoire tant que des journalistes et des historiens resteront d’honnêtes observateurs. Comprendre un moment c’est mettre en comparaison, en perspective le discours officiel, la doxa et les mémoires…Un bon exemple : « A l’ouest rien de nouveau », ce roman de Erich Maria Remarque nous fait entrer de plein pied dans l’horreur des tranchées à travers la vision in vivo d’un troufion allemand : Paul Bäumer, 18 ans…. Et fout en l’air les discours guerriers et « mort au champ d’honneur » de la bande d’assassins galonnée qui envoya au casse pipe 8 millions de jeunes hommes. Et bien ce Monsieur Ducrocq à sa mesure est peut être l’un de ceux là : l’homme tout le monde tentant d’apporter sa contribution à une tache qui bien sûr le dépasse de manière himalayenne, et pourtant, il tente et essaye… Ce qui prouve que les hommes et femmes de bonne volonté existeront toujours dans cette humanité que d’autres psychopathes essayent à toute force de faire disparaitre.

------------------------------

Sans revenir en long, en large depuis le début de la pandémie, il en ressort plusieurs faits curieux qu’il faut mentionner.

Pendant la pandémie/février-avril

- La chasse, l’hallali on devrait plutôt dire, contre la chloroquine prescrite par le professeur Raoult. Médicament poison (buzyn), médicament inefficace et dangereux (Véran). Accusé de mensonges et manipulations (Hirsch)

- Tous les barrages afin que même s’il y avait eu des masques disponibles il n’y en eut point, car, il y avait l’interdiction d’importer par des chefs d’entreprises implantés pourtant en chine. Interdiction pour les pharmacies d’en vendre. Autorisation à la vente par contre pour la grande distribution. Un va et vient incessant de « ca ne sert à rien », puis, « portez en même chez vous et partout à l’extérieur » (Rappelez vous : macron au théâtre, puis 15 jours après des flics sur les plages désertes dressant des contraventions à 135 euros).

- Les tests non disponibles car non stockés avant et pendant le pic de la pandémie. Selon Monsieur Ducrocq, il aurait pu en importer de Chine à 1.10 euros pièce…

Il était aussi possible d’utiliser le réseau des cliniques vétérinaires car les tests sur animaux sont très proches de ceux sur les humains. Le ministre n’a même pas pris la peine de répondre à cette proposition…

- Les hôpitaux surchargés alors que les cliniques privées, qui ont pourtant relancées le ministère de la santé en rappelant qu’elles avaient plein de lits vides et des appareils respiratoires non utilisés.

- Hécatombe dans les HEPAD, et la solution de « piquer » à coup de Rivotril histoire d’abréger les souffrances.[2]

- Les énormes conflits d’intérêts de tous ces médecins « conseillant » l’état, tout en  protégeant les intérêts de Big pharma.

- Tous les medias subventionnés avec l’aide de « médecins » médiatiques prêchant la « sainte parole » d’un gouvernement aux abois et aux abonnés absents, à par chaque soir faire en direct le décompte macabre des morts.

- Enfin, une petite clique haut placée qui pousse l’agenda d’intérêts malfaisants et communautaires  pour la population générale. (Buzyn en tête de liste)

Après le pic épidémique : mai à aujourd’hui

- Depuis mai le nombre de mort décline, et c’est comme cela que l’on perçoit une pandémie : son nombre de victimes. Et bien malgré moins de vingt décès par jour durant le mois d’août, les consignes du port du masque, de lavage de mains n’a jamais été aussi puissant et répréhensible que pendant les mois mortels où il y avait jusqu’à 500 morts par jour.

- L’interdiction de rassemblements de plus de 5000 personnes ? Ridicule en serait-il le chiffre ?, pourquoi 5000 ? Ou plutôt ne serait-il pas ce maudit mois de septembre qui arrive et qui met de mégas chocottes à ce gouvernement inexistant dans sa tache et omniprésent médiatiquement ? (macron sur son jet-ski). Les Gilets Jaunes n’ont jamais renoncé, les syndicats non plus et surtout la montée du ras le bol d’une grande partie de la population active qui n’arrive plus à joindre les deux bouts. D’autant que le chômage va exploser de manière incontrôlable et qu’en plus sept cents milles jeunes vont arriver sur le marché du travail et commencer leur vie active et productive…

- Ca c’est le plus visible et le plus indécent : Cette compétition acharnée et non pas une volonté commune de créer un vaccin. Chaque labo y va de sa « découverte » afin de rafler la mise, on se croirait à une élection de Mister Muscle été 2020. Tous les dingues de la piquouse généralisée comme Bill Gates veulent que les 7 milliards y passent, sinon, ce sera le bannissement social des réfractaires.

- Ah oui ! Encore plus cynique ! La bourse de New York dans son habituelle indécence se félicite de ce boum financier. Les 1% se gavent. Entre le 18 mars et le 19 mai, les 600 ultra-riches américains ont ainsi vu leur fortune augmenter de 434 milliards…[3]C’était en mai, alors aujourd’hui combien ? Mille milliards ?

- Pour l’anecdote, car dans ce cloaque s’en est une : les masques pour les enfants de plus de 11 ans seront payant à l’école dès la rentrée…Air France a reçu 7 milliards d’aides, sans aucune garantie en retour, et a licencié 7500 personnes…Comme disent si martialement ceux tapis à l’Elysées et les planqués des autres palais : «il faudra que chacun se prenne en mains et se responsabilise… » Ne se doute t-ils pas, qu’en disant cela, ils remettent en doute eux même leur propre existence de gouvernant ?

Là, où la machine infernale peut coincer, c’est que de plus en plus leurs manœuvres délétères sont trop visibles…C’est comme le voleur à l’étalage : pas vu- pas pris et donc, on s’enhardie, on s’enhardie de plus en plus…Jusqu’au jour où on se fait prendre. Tout est question de temps : eux ou nous?

----------------------

Je pourrais en écrire des pages et des pages, mais ce que j’ai voulu mettre en lumière c’est que ces grandes manœuvres sont mises en place afin cette fois ci de nous passer le garrot autour du cou et ne plus jamais le relâcher. Il en va de chacun d’ouvrir les yeux, de devenir un citoyen conscient, de résister par tous les moyens légaux et illégaux à cette pieuvre machiavélique qui déjà nous étouffe…Ou, alors, sinon, accepter le jouc…

La vie n’est pas comme une boite de chocolat (Forest Gump) mais, « comme une valise, qu’on dirait que c'est la liberté qu'on a dans la main. » (Albert Londres)…J’aime ça, la vie, est comme une valise…De farces et attrapes ?

 

Georges Zeter/août 2020

 

Merci Francois Ducrocq!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents