Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien... Exceptée la réalité


Castex…Comme un parfum de Raffarin

Publié par Georges L. Zeter sur 28 Août 2020, 12:47pm

Catégories : #xxx

Castex…Comme un parfum de Raffarin

Deux hommes de paille fait de pâte à modeler… Ce qui donne en mélange : Le torchis ! Le torchis est un matériau de remplissage non-porteur, c’est ce que dit Wikipedia… 

Ces deux hommes utilitaires désignés à point nommé. Pour Jean Pierre, le referendum de 2005 sur le traité établissant une constitution pour l'Europe, pour Jean, le Covid19 et sa gestion depuis juillet 2020. Ces deux premiers ministres parachutés par l’grand Jacques et l’petiot Manu, deux satrapes présidents sachant envoyer au charbon, des faire-valoir qui prennent les coups et ne les rendent pas. Ce ne sont pas des combattants garde haute, gants aux mains, mais des punching-balls replets emplis de sable ; Fort utiles ces paravents du pouvoir pour une réélection éventuelle dans les deux ans à venir n’est-ce pas… Leur mission ? Faire avaler la sousoupe à la populace bêlante. Et comme gouverner c’est anticiper, les plans de marche et les éléments de langage sont dans les tubes tortueux bien avant qu’aucun lambda n’en ait conscience.

A 15 ans d’espace temps, ce sont deux pavés envoyés dans la mare, des tests, pour voir comment le gueux d’en bas réagirait ? Et bien ça a coulé dans le bon sens non ? Que le referendum est dit NON à 55% et un peu plus de 2 ans après à Lisbonne, Sarkozy le fossoyeur remettait les pendules à l’heure de l’Europe capitaliste, compétitive et tout le saint Frusquin ; Y a-t-il eu un soulèvement ? Non ! Une grève générale ? Non ! Passé comme un coli (pas une lettre) à la poste. Entre les deux, il y a eu le ban-test grandeur nature en Grèce. Voir, observer, étudier jusqu’où on peut pousser une population européenne. Et ça a marché du tonnerre de Zeus ! Alors, remettons le couvert !

Raffarin en son temps s’occupa du service vente et après vente. Castex en fait de même en cet été 2020. Répéter la doxa infaillible jusqu’à plus soif via des médias plus qu’aux ordres et garder le rythme de stress assez élevé de façon à ce que le peuple ne pense plus. En 2005, ce traité allait contre les intérêts du pays, et avec la distance et le recul on voit les dégâts que ça a causés, pourtant le Jean Pierre en bon VRP du RPR, assaisonnait sa diatribe de « raffarinades », qui, renteront dans l’histoire de ce que fut cet exécutant : quelques bons mots bouffons, pas plus. Pour l’anecdote, ce Jean Pierre, entra en politique grâce à la famille Giscard qui avait trouvé son clown amuseur ; Il imitait si bien Johnny Hallyday, qu’Anémone s’en pissait dessus… Il devint « spécialiste de la Chine » car, il avait accompagné le faux nobliau Giscard à Pékin lors d’une visite officielle ; durant 30 ans, qualifié de « spécialiste de la Chine », il représentera la France auprès des chinois, sans en parlé un mot…Notre république a le secret de mettre en avant des baudruches…Et je sens que le Castex est du même bois dont on fait les nouilles. Une faconde méridionale appuyée par un accent rocailleux, un air bonhomme, le genre de mec appelé « tonton Jeannot » lors des mariages et qui chante en premier « il est des notre, il a bu son verre comme les autres-autres treeuuuu ! ». Sans surprise, c’est un énarque, qui a usé ses fonds de costars dans divers fauteuils de la haute administration tout en étant un élu local, c’est un exécutant, à savoir maintenant si ce sera celui des hautes œuvres ou des basses œuvres…Wait & see aurait dit Raffarin, polyglotte à ses heures. Mais quand on voit combien Castex, cast et promeut le port du masque, combien il bouge et remue de l’air pour saint macron/pliez pour nous pôvres payeurs, et pointe le bout de son masque, et non son nez à l’université du MEDEF pour dire son inverse et son contraire…Ou l’inverse en même temps ? Il faut porter les masques dans toutes les entreprises !!! Caramba ! Et d’un autre coté le Roux de Bézieux (l’est pas rouquin, c’est son nom au Geoffroy), rappelle que porter le masque (et non pas faire le…), est de la « brutalité »…Des chochottes ces boss là ! Roux ! Vas donc passer une seule journée derrière une machine outils ou monter un mur de maçonnerie, et là tu comprendras ce que veut dire « brutalité ». Alors, Jeannot pour se faire pardonner donne un pourboire de 10 milliards à ces grands patrons. Les petites et moyennes entreprises ? Mais qu’est-ce donc ? Eux, menu fretin, nous, grands gredins !

Depuis sa nomination Jean s’enterre…Car, faire plaisir au roi juché sur son jet ski, bronzé comme une pin-up, et bribri botomisée, blondifiée qui s’étale à chaque page de Paris mâche, et toute la bande des bras cassés du Gouv qu’il faut contrôler car ça parle trop, et chaque jour se faire voir partout, partout, ne pas oublier de garder sous pression les bons couillons encore à la plage, et sans en avoir l’air dans chaque medias faire dire « est ce que le vaccin devrait être obligatoire ? »… L’art de l’heur est de coller au bon moment le bon couillon au bon endroit, le bon plouc en avant, et laisser faire…Il en ressortira toujours quelque chose de sonnant pour les oligarques bien planqués dans les coulisses…Attendons que le rideau tombe sur cette pièce en deux actes et que les acteurs viennent saluer, sous les où-rats ! (le bol)

Pour ne pas en tartiner 5 pages, je trouve que ces deux lampistes jouent et rejouent une pièce de boulevard où les rires seraient absent…Ben oui, essayez donc de vous marrer sous un masque enfermé dans un théâtre surchauffé…Et si en plus il faut se fader des raffarinades en rafales, mieux avaler ce masque que son chapeau, non ?

Jean Pierre et Jean tout court sont dans un bateau, les deux Jean tombent à l’eau, qui reste-il ? Pierre…Qui roule n’amasse pas maous !   

 

Georges Zeter/août 2020

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents