Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien... Exceptée la réalité


Armée française : A Raqqa y’a plus qu’à !

Publié par Georges L. Zeter sur 22 Octobre 2018, 07:10am

Catégories : #xxx

Armée française : A Raqqa y’a plus qu’à !

« La France envisage d'implanter une base militaire permanente à Raqqa où elle  a déjà déployé ses forces spéciales... »[1] Avec l’autorisation de qui ? Du parlement, non ! Du sénat, non ! Même pas certain que le ministre des affaires étrangères, le fantoche Le Drian soit au courant... Au conseil des ministres du mercredi, nada ! Seul le fait du prince Macron, qui se contente d’être le supplétif de l’armée  américaine en Syrie, et autorise l’armée française à devenir une force d’occupation sur le territoire d’un pays souverain ! Quant à l’ONU ? rien à foutre !  

Il va nous amener où ce triste sire ?

Déjà qu’il sert de faire valoir dans l’océan Indien à Trump la mort, où, Macron veut envoyer le porte avion Charles de Gaule en mer de Chine comme force de « soutien » de la flotte américaine, qui elle, attise les tensions avec le gouvernement de pékin en allant croiser du coté de Taïwan...Comme d’hab, Macron n’a consulté personne, je veux dire démocratiquement, et entraine notre pays dans un pataquès lointain où nous avons tout à perdre. Mais, comme, ce p’tit homme se veut un destin historique, la Syrie est devenue sont pré carré, où il peut jouer au jeu Stratégie à échelle réelle, tout en demandant l’avis de personne ; Ce mec est dangereux, d’autant au service d’une tête brulée telle le Trump qui, hier est sorti des accords de non prolifération nucléaire avec la Russie... Ces suppôts de l’oligarchie vont réussir à entrainer la planète entière dans un conflit d’éradication du genre humain, car à trop chatouiller les russes, les chinois ça va péter ! Ne parlons pas d’Israël qui veut absolument en découdre avec l’Iran...Des fous furieux je vous dis !!!

Dans le merdier syrien, il y a une faction qui a réussie à être pote avec tout le monde, le FDS ou Forces démocratiques syriennes. Ce groupe dominé principalement par les Kurdes syriens, sert de marchepied à toutes les coalisions, même celle des russes. Car, supporter trop ouvertement l’état islamiste, ou al Nostra, ou encore Khorasan (et bien d’autres) fait désordre et choc les populations de nos « grandes démocraties ». Donc, tout le monde a trouvé le bon idiot utile qu’est le FDS, qui lui y trouve son compte. Car, tout ce beau monde est arcbouté contre le gouvernement élu démocratiquement de Bassar al Assad il ne faut pas l’oublier. Contre vent et marée cette coalition de grands malades veut absolument éliminer le « tyran »... Élu et toujours en place.

Pour faire comprendre dans quel micmac Macron et donc le pays se met, parlons plus profondément de ce qu’est le FDS : C’est une coalition qui regroupe un tas de mouvements mais notamment ces deux suivants :

- Les Unités de protection du peuple (YPG) et les Unités de protection de la femme (YPJ), branche armée du Parti de l'union démocratique. Elles forment la majeure partie de la coalition, soit environ 35 000 des 40 000 combattants revendiqués depuis 2015. Ne riez pas, 40 milles combattants pour un pays de 20 millions d’habitants, on ne peut pas dire que ce FDS ait rassemblé les foules, mais il est tenu et maintenu à bout de bras par :

- Les États-Unis[2] qui ont impulsé leur création, aidé à la formation de ses combattants et ont fourni des équipements et des armes.(çà ressemble à al Qu’aida et ben Laden en Afghanistan non ?)

- Aidé également par la Russie,[3] notamment depuis la destruction d'un avion russe en 2015 par l'armée turque à la frontière turco-syrienne. Et aussi lors de la bataille de Nord d'Alep en février 2016, sur les rebelles syriens, le FDS appuyé par des bombardements russes.

Trois pays pour différentes raisons et alliances participent au merdier.

- La Turquie, qui elle s’oppose au FDS, car contre tous mouvements d’indépendance du peuple Kurde, mais reste alliée aux américains tout en se rapprochant des russes...

- L'Iran[4] est, avec la Russie, l'un des principaux soutiens du pouvoir du président syrien Bachar al-Assad, qu'elle aide politiquement et militairement, et les Gardiens de la révolutions sont présents sur le sol syrien en tant que « conseillers militaires » des forces loyalistes, tout en soutenant en sous main le FDS qui est opposant de al-Assad...

- Et Israël, qui elle règle ses comptes et pousse au conflit contre l’Iran, tout en soutenant les américains et tout en bombardant...On ne sait plus très bien qui ??? Une bonne nouvelle : la délégation envoyée à Moscou[5] après qu’un avion russe en septembre dernier fut abattu par les syriens, ou une frégate française ; Au bout de 21 minutes clé en main a été foutue dehors car de toute évidence sa mauvaise foi - fer de lance de la « diplomatie » israélienne ne passe pas du tout avec un Poutine : pour une fois les Netanyahou boys l’ont bouclé et sont rentrés la queue sous le bras ! C’est comme ça que la France devrait traiter ces va-t-en guerre ; Malheureusement « nous » avons des Sarkozy, Hollande et Macron à opposer... 

Et la France là dedans ? Ben, c’est un peu comme si un gamin de 12 ans voulait participer au tournoi des 6 nations comme pilier de l’équipe de France de rugby...Le ridicule ne tue pas heureusement, mais qu’est ce que ça coute cher de faire joujou à la guéguerre dont n’a pas les moyens financiers et militaires notre pays. Au cas où vous l’ignoriez, trois frégates de la flotte française croisent depuis des mois au large des cotes syriennes... Dont une soupçonnée d’avoir abattue l’avion cargo russe...

Depuis que le Sarkozy a réintégré l’OTAN, notre pauvre nation est devenue la serpillière des américains et des israéliens. Plus de « la parole de la France dans le monde », mais un petit pays, pleutre qui la boucle et suit et essuie les plâtres sanglants d’une coalition de criminels fous de guerre. Devenue aussi terre d’attentats terroristes, car, à pactiser et prendre sans arrêt parti pour le diable, fait monter dans le monde arabe un sentiment de trahison de notre pays, qui il n’y a pas si longtemps était certainement une voix entendue et écoutée dans cette partie du monde... J’en arrive à regretter Chirac, de Villepin et son discours anti guerre à l’ONU... Autres temps, autres clowns !

 

Georges Zeter/octobre 2018

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents