Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


Et Vlan! Pour 5 Ans!

Publié par Georges L. Zeter sur 24 Avril 2017, 11:09am

Catégories : #xxx

Et Vlan! Pour 5 Ans!

Ce second tour propose deux versions du capitalisme, deux patchworks différents, mais deux logiciels somme toute similaires.

Je comprends que ça sera compliqué de manifester contre le capitalisme de l’un, pour laisser la place au capitalisme de l’autre. Aucun des deux n'est concerné par l'écologie, ne reversera ses richesses aux habitants, aucun des deux ne remettra en cause la dette ou les écarts de fortunes ou ne revalorisera l’emploi et ne l’inscrira dans aucun effort commun: Nous serons toujours en compétition les uns contres les autres; où nous n’hésiterons pas à traiter le chômeur de profiteur jusqu’à que nous le devenions et que nos belles certitudes basculent. Fiers, car nous y voyons du mérite à être un « honnête travailleur » et pensons que nous créons des richesses qui font prospérer notre petit monde... Et puis, marde! dégouté, j'suis allé me coucher en ce 23 avril, jour de la saint Georges, ma fête; ahah!

Une réflexion au saut du lit en ce 24 avril en re-constatant les résultats du premier tour : Le citoyen serait censé avoir une croyance absolu dans le vote, comme si rien ne pouvais être piraté, comme si il était impossible qu’il soit contrôlé.

Je me souviens subrepticement que les instituts de sondage sont propriétés de puissances économiques:

- Opinion-Way = accointances de l'institut avec le pouvoir = son président, Hugues Cazenave en 86 au cabinet de Gérard Longuet, un ancien de l'extrême droite.

- SOFRES a pour actionnaire le fond d’investissement américain Fidelity.

- CSA est contrôlé par le milliardaire Vincent Bolloré également propriétaire du Groupe Havas, d’une télé, de plusieurs quotidiens gratuits.

- IPSOS est contrôlé par ses deux fondateurs après avoir attiré des riches financiers comme le milliardaire Pinault ou Fidelity.

- BVA a pour actionnaires le fond d’investissement Rothschild et le milliardaire Vincent Bolloré

- IFOP a pour propriétaire Laurence Parisot, ex-présidente du MEDEF

Je me souviens aussi que les médias télé, papier, radio à + de 80% sont la propriété de 9 milliardaires que nous retrouvons dans les instituts de sondages.

Enfin, en sirotant mon café con letché, je me souviens que l’information à la moindre recherche sur Google est accaparée par des groupes d'ultra-riches, dont les milliardaires déjà sus nommés et ainsi, ces "informations" sont recrachées en des vérités subjectives-partialisées, manipulées allant dans un seul sens.

Le leur, le leurre.

En réfléchissant à cela, je me dis que c’est surement une manière de rendre la réalité moins cruel : en vérité, nous sommes des lobotomisés sans cervelle, ce qui en soit est une gageure (éliminer le vide), car, de génération en génération, les puissances occultes de l'argent ont toujours données le LA du glas. Fiers, sommes nous de vivre dans un "pays développé", une 6ème puissance mondiale, une économie mondialisée... Mais du capitalisme galopant nous ne captons QUE des miettes microscopiques, alors que le plat principal nous échappe. ; Nous sommes le maillon interchangeable, l'ajustement d'une variable, qu’une paire de bras corvéable et à terme remplaçable par une paire de bras d’un pays plus "capitalist friendly" terre d'accueil des entrepreneurs et autres faiseurs de miracles voyageant jets priver-jet set - 6 à 0.

En fait, "Ils", les prédateurs infiniment minoritaires, ne sont que le reflet de nos esprits dégénérés, de nos esprits n'ayant pas avancés depuis l'ère glaciaire. Ce système orchestré crée l’opinion et l'opinion c'est le pognon; car l’essentiel pour eux étant la conservation du pouvoir et des privilèges hérités de pleins droits; et NOUS? Bein, nous n’avons pas su résister, nous-nous sommes avachis devant le veau d'or, et il dort bien fort!

Nous avons accepté de les regarder prononcer des discours vides de sens sur tous les médias possibles et souscris à l’idée que possiblement ils pourraient représenter NOTRE opinion sur ce qu’est l’avenir du pays, en leur donnant NOTRE consentement et appuies enthousiastes pour un petit mec fabriqué; un Macron de la macronnade généralisée. Ainsi, "ils" ont le contrôle total, et le pays est en coupe réglée, seulement départagé par deux comparses pré-décidés, adoubés

De fait Macron nous correspond bien : Nous avons besoin d’un maître, nous sommes le dominé fier de sa position, pensant qu’il est le meilleur compromis possible, l'homme "anti système", le "renouveau", voir même qu’il représente l’avenir radieux, cependant irradié (mais on fera avec).

De fait, Le Pen nous correspond bien : Nous pensons que le voisin est un soumis, un dominé, mais que Vous, vous avez tout compris. Nous serions donc l’esprit Français par excellence, ce petit village gaulois qui résiste si vaillamment en gueulant des "on est chez nous!" haineux

Vous me direz... Que penser à tout ce ratafia dès potron minet c'est un coup à attraper des coliques politiques frénétiques, mais juste à l'idée mon Johnny, de me dire que la loi el khomri à de beaux jours à venir, que les accords CETA & TAFTA n'aurons plus de bâton en travers de la gorge et...

Ils t´ont pelé comme un mouton
Avec un ciseau à surtaxe
Progressivement contumax
Tu bêles à tout va la chanson
Et tu n´achètes plus que du vent
Encore que la nuit venue
Y a ta cavale dans la rue
Qui hennit en te klaxonnant

Merci Léo, pour ce "pas sage" de ta cantique "le chien": Les temps meilleurs sont de sortie, je suis un homme vivant chez les "benoitements" et qui klaxonne bien tristement de ma guimbarde vermoulue garée en double file en une rue de noyés; Oui! Les noyés en deuxième tour.

Abstenez vous!

Georges Zeter/avril 2017

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents