Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


Le Dîner de CON-CRIF

Publié par Georges L. Zeter sur 23 Février 2017, 09:38am

Catégories : #xxx

Le Dîner de CON-CRIF

Comme dans le film: Francis Kalifat, adulé président du CRIF parisien, organise chaque année avec les amis de sa paroisse un « dîner de cons » : chaque membre invite un « con » utile, qu'il a déniché pas par hasard et qui se montre intarissable sur deux sujets précis: l'antisémitisme, Israël, ou bien la glorieuse politique Israélienne. Ensuite, les organisateurs durant tout le raout et devant les cameras se moquent des « gentils cons » qui font semblant de ne pas s'en rendre compte. À l'issue du repas, on choisit le champion, celui qui a sut balancer le plus grand nombre de fois des "cher Monsieur le Président" à Fanfan Kalifat. Le vainqueur chaque année n'est pas moins que le président ou son premier ministre. Le record absolu à ce jour étant détenu par Manuel Valls, lié éternellement à la communauté juive et ses clubs de gymnastique.

On ne dit jamais 32!

Trente deuxième dîner du nom. Depuis les années 90, tout le gouvernement, tout le CAC40, tous les médias doivent venir faire leur génuflexion, et se faire morigéner par le vrai PRESIDENT, celui qui donne le parrainage, l'onction

Cette année, les "cons" utiles, Fillon, Macron et Hamon étaient en tête de gondole, comme une promo yaourt à carrefour. Le Hollande, le Valls et toute la clique suivait la queue sous le bras au rayon fromage. Rayon bidoches, des PDG, des cadres, des VIP, des Escort girls; au rayon quincaillerie, les 9 milliardaires grands patrons des medias, enfin au rayon nettoyage, lessivage/essorage et brosses à reluire/à cirer, les journaleux qui parlent dans le fenestron, et comme caution morale, notre cher intrépide Haziza Federico qui pour rien au monde manquerait cette tite bouffe entre potes. C'est con-vivial ces dîners de cons non?

La fête complète quoi! Les flonflons fonflonnaient, le CRIF crifait/crifonnait et Haziza, danse avec moi!

Toutefois...

... Monsieur, sa majesté, le Président Francis Kalifat comme son prédécesseur Monsieur, son altesse, le Président Roger Cukierman a embrayé sur son sujet de prédilection histoire de ne pas oublier: Les islamistes, l'islam, les terroristes islamiques, les terroristes musulmans, les... Musulmans terroristes?

" Nous restons lucides et savons que nous demeurons des cibles privilégiées du totalitarisme islamiste ". Tel quel qu'il balance à l'aréopage républicain et laïque, muet, soumis, républicain-Caïn.

Le Hollande comme à l'accoutumé surenchérie avec trémolos dans la voix et bedaine à tous vents: « La France sera toujours au rendez-vous de la liberté et du droit ; la France, elle ne laissera pas passer l’obscurantisme ; la France, elle ne succombera jamais à l’extrémisme »... Ah! La Franceu!

Et Le Président du CRIF, de la France et des DOM-TOM s’est aussi inquiété d’un antisémitisme présent selon lui chez « une partie croissante des Français musulmans »... On serait pas un peu dans la zone: "stigmatisation, appel à la haine non?". Non! Non! C'est moi qui doit être un antisémite qui s'ignore-signor! Ou bien un misérable frustré non invité à cet événement intergalactique qui crache sa haine aveugle.

Toi, t'auras pas d'gâteau!

Il y a aussi tous les ans les non invités, ceuce qui ont déplus à sa majesté Fanfan et qui ne pourrons gueuletonner à 900 euros par tête de pipe (prix de l'an passé); somme pris en charge en grande partie par nous, ceux qui reste dehors...

Je cite: " Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, tous deux véhiculent la haine. À l'extrême-droite, il y a un rejet de l'étranger, et à l'extrême-gauche, c'est la haine d'Israël. Donc je crois qu'ils n'ont pas leur place à ce dîner". Yannick Jadot n'est, lui-aussi, pas convié : " Les écologistes ont des positions qui ne sont pas claires, notamment à l'endroit du boycott anti-israélie ".[i]

On peut pas dire que ce mec soit pour la paix et le dialogue. Entre l'obsession contre les musulmans, la recherche effrénée du moindre signe d'antisémitisme et l'amour sans limite d'Israël, reste pas beaucoup de place pour le "vivre ensemble". D'ailleurs ce fameux diner du CRIF devrait plutôt se nommer le diner d'Israël & ses colonies; car il faut dire que Mélenchon se montre critique avec raison sur ce qui se passe là bas, quant au boycotte, à mes yeux aussi justifié que celui contre l'Afrique du sud en son temps. Magnanime le cher Président ajoute: « Je ne dis pas que tous les Français musulmans, tous les sympathisants du FN et tous les sympathisants de l’extrême gauche sont antisémites, je fais le constat que les antisémites sont surreprésentés dans ces trois groupes ».[ii] Comment sait il ça? D'où viennent ses sources? Peut être via le téléphone arabe connecté au standard de la Knesset? Va savoir, ça en sait des choses un PRESIDENT du CRIF que nous zautres pauvres blaireaux ne pouvons même pas entrapercevoir.

Pour bien en remettre deux couches Kalifat réclame une action en justice contre « le blogueur Mehdi Meklat, qui déverse depuis longtemps sa haine »... Dois avoir oublié les menées bien pires d'un internaute franco/Israélien, "Vulcan", qui lui en matière de propagation de la haine se pose là, qu'il sévit en toute quiétude depuis Israël et ce depuis des lustres sans être inquiété, ou du délicat blog de Monsieur Jean-Claude Elfassi, tout en finesses rhétoriques.

L'est presque content Fanfan

"Les autorités communautaires (?) ont cependant abordé le dîner avec un motif de « satisfaction » : un « net recul » des actes antisémites. Cependant, les faits antisémites représentent « plus de 30 % » des actes racistes – alors que les juifs constituent moins de 1 % de la population française –, a souligné le dirigeant du CRIF, pour qui « les ferments de l’antisémitisme sont toujours présents ».[iii]

Toute cette diatribe de divisons ou de support à une puissance étrangère à durée la soirée, les élites de ce pays ont trinquées, bâfrées et entendues tout cela sans broncher, sans émettre une seule critique, sans avoir le rouge de la honte montant au front... Des serpillières maniées par un balai à chiottes; voila ce que j'en dis moi! Du dîner, et j'assume, con!

Georges Zeter/Février 2017

La photo des deux zozos: mis en ligne par l'ineffable haziza:

Haziza Frédéric @frhaz Accolade entre deux "amis" au #dinerducrif : @EmmanuelMacron et @benoithamon

20:49 - 22 Févr 2017 · Paris, France

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents