Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


France: Vers Deux Visions d'un Monde

Publié par Georges L. Zeter sur 21 Février 2017, 11:19am

Catégories : #xxx

France: Vers Deux Visions d'un Monde

Ca va se jouer dans 3 mois; Nous les citoyens du pays devrons soit élire: un chef-chef, soit un mec qui fait table rase, et bien sûr, la ribambelle de tous les employés du grand capital,

Cornélien s'il en estoit?

Les extrêmes

Mettons des noms sur ces extrêmes: Le Pen - Mélenchon.

D'aucuns diront qu'il y a des ressemblances...

- Sur l'Europe: D'un coté c'est un referendum pour en sortir, de l'autre, c'est renégocier les traités, et menacer d'en sortir au cas où ca ne marche pas.

- Les deux sont d'accord pour sortir de l'OTAN, l'abrogation de la loi Travail, la retraite à 60 ans.

Quant au reste.

- Les uns veulent "assouplir" les 35 heures, les autres aller vers les 32 heures. Quant à l'immigration, le vote des étrangers, le cannabis, le serrage de vis policier, le sécuritaire, la fermeture des frontières, la défense, le nucléaire etc.; Là se situe le fossé, je dirais l'abyssale abyme de deux mondes qui se télescopent.

La Ribambelle

Eux, les Fillon, Macron, Hamon, et tant d'autres, ne proposent que des vieux chevaux sur le retour, des projets éculés, des idées recyclées, des... On joue aux chaises musicales, on se redistribue les bonnes places. Tous ces serviteurs, employés, redevables à différents niveaux du grand capitalisme, de l'Europe, des banques et autres carabistouilles ne sont qu'une continuité de ce que nous vivons depuis deux septennats et qui ne fonctionne pas. Donc, ils devraient être hors jeux avant même de pointer leurs sales binettes au fenestron tous ces éculés!

Se projeter vers demain!

Le choix en fin de compte est simple:

- en me référent à travers de reportages, documentaires, émissions débat, des rencontres; Il semblerait bien que les électeurs FN aient en premier lieu besoin d'un CHEF-Tous derrière, doigt sur la couture, pas une mèche qui dépasse. Cela correspond bien à cette partie de l'humanité qui a besoin de ça: Un guide qui prend des décisions irrévocables qui permet de se mettre sous son parapluie protecteur; bien sûre ça a un prix: la liberté, mais là n'est pas la préoccupation première pour ce type de psychologie; La première étant LA SECURITE! Mais surtout sans oublier aussi de voir ses petits intérêts perso se réaliser, son quant à soi, son pré carré... Le fond de toute cette mentalité est de se fermer à "l'autre", se replier en des frontières rassurantes, sous un drapeau, et que je marche au pas vers l'oriflamme, en braillant des "je suis chez moi!".

De l'autre, et c'est ma vision, un monde de meilleure répartition, un monde d'ouverture vers l'autre, un monde où le citoyen enfin sera traité en adulte intelligent, conscient, capable de vivre en bonne entente avec ses voisins. Un monde sans un chef omniprésent qui ordonne, châtie, récompense. Je fais partie de cette humanité qui n'a pas besoin d'un charismatique pour me gouverner, mais plutôt être dans un monde de bon sens, de bonne volonté. Tout cela pourra se réaliser, si Mélenchon, comme il le prétend se retire après son élection comme président en convoquant une assemblée constituante pour fonder la VIe République; assemblée selon la promesse constituée de non professionnels, d'inconnus.

C'est un pari. Voter Mélenchon c'est voter pour un désir de société; voter le Pen c'est aussi voter pour un projet de société.

Alors, ces deux là serait-ils ce qui autrefois se nommait: Les Mamelles de la France?

 

Quant aux autres zozos, tirons la chasse d'eau et fasse qu'ils disparaissent tous dans les oubliettes de l'histoire!

En avril/mai nous allons définir notre monde pour les deux ou trois générations à venir. La vie est un pari, la politique aussi. Amen!

Georges Zeter/Février 2017

dans "Les Echos", si vous cliquer sur le bandeau du haut où il y a le nom de chaque candidat, cela vous donnera les propositions de chacun.

http://www.lesechos.fr/elections/marine-le-pen/0211690187842-presidentielle-2017-marine-le-pen-son-projet-sa-campagne-20581

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents