Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


U.S. = L'Empire du pire empire

Publié par Georges L. Zeter sur 3 Juillet 2016, 11:30am

Catégories : #xxx

U.S. = L'Empire du pire empire

C'est la fuite en avant de cette administration Obama qui: Serait comme un particulier acculé par des dettes pharaoniques et n'aurait que deux solutions; le hold-up ou le suicide. Après le déluge, de toutes les manières "in god we trust".

Gouvernement

"Le 1er février 2016, la dette américaine a passée le cap des dix-neuf mille milliards de dollars (19.000.000000000) - Les seuls intérêts de cette dette se montent à 430 milliards de dollars chaque année et le gouvernement américain est contraint d’emprunter pour payer ces intérêts... C'est le second budget (comme en France); Le premier poste budgétaire est bien sûr la Défense avec ses 600 milliards, soit 40% du budget militaro de toute la planète...[i]

Dans les années 2000, l’administration Bush avait laissée filer les déficits, au nom de la guerre contre le terrorisme. De sorte qu’à l’entrée de Barak Obama à la Maison Blanche en janvier 2009, la dette nationale américaine venait de franchir la barre symbolique des dix milles milliards.

Elle a quasiment doublée depuis. En huit années de présidence "Obamastèque". Le cap des vingt milles milliards sera sans doute atteint avant la fin de son mandat en janvier 2017."[ii]

Population

D'abord les chiffres de la pauvreté:

"Il y a deux façons différentes de mesurer la pauvreté : de manière absolue (en définissant un seuil de revenus nécessaire à la satisfaction des besoins fondamentaux) ou de manière relative (en fixant un seuil en proportion du revenu médian, par exemple 50%).

Donc, c'est toujours des chiffres à la louche, car, le bazar est assez confus pour masquer la vraie réalité.

- en 2014 il était "estimé" que 47 millions d'habitant recevaient des bons d'aide alimentaire. Ce sont des pauvres de manière absolue (on ouvre le frigo, il est vide).

- toujours cette même année, on estima qu'il y aurait eu six cents milles SDF, et trois millions et demi de prisonniers dans les geôles.

- D'un point de vue international, les États-Unis se placent en 16e position pour l'indicateur de pauvreté sur les 18 pays les plus développés..."[iii]

Mais comme tout ces chiffres sont des estimations; On devrait plutôt dire qu'un habitant sur 3 (soit cent millions) est comptabilisable dans la section "pauvreté de manière relative" et donc, plus ou moins dans la mouise à survivre au jour le jour: Souvent 2 jobs payés au salaire minimum, pas de crèche, des écoles publics ou l'on devient plus facilement dealer qu'autre chose, pas de vacances payées, pas de médecine, pas d'assurance, pas de retraite, pas, pas...

Avec un tel passif comment se sortir du merdier?

Comme dit plus haut, le hold-up ou le suicide.

Le Holdup: Mettre la main sur les toutes ressources naturelles et plus particulièrement pétrolières. Avoir comme money mondiale le dollars. Coloniser militairement nombre de pays par le biais de l'OTAN. Implanter ou maintenir des bases militaires disséminées un peu partout. Imposer par le chantage des accords tels que TAFTA, ou ALENA. Renverser des gouvernements élus démocratiquement, mais qui ne feraient pas allégeance à l'Empire. A l'ONU faire la pluie et le beau temps en bloquant des résolutions qui iraient dans le bon sens, à savoir: moins de guerres, moins de famines. Maintenir à bout de bras Israël le flic du moyen orient. et cette petite énumération est n'est que succincte mais oh combien révélatrice d'un stratégie globale hégémonique à tout prix.

Le Suicide: Et là, hélas, c'est une option pour les têtes pensantes et agissantes de cette administration qui fricote depuis des lustres avec l'industrie de l'armement, le nucléaire, l'armée, la police, les services secret et certainement des mouvements extrémistes religieux ou politiques. Depuis la seconde guerre mondiale toutes les administrations n'ont hésitées à faire péter la bombe nucléaire, à fomenter des coups d'état, des coups tordus, des assassinats; et à pervertir certains pays en sous-traitant la torture et l'emprisonnement, "ILS" nomment ça "a conspiration".

Le malheur pour l'humanité c'est que ces visées ne sont pas seulement américano/américaine, car, oui, pourquoi pas, suicidez vous les gringos! Mais "ILS" entraîneront avec eux toute la planète vers un retour à l'âge de pierre. "ILS" ne reculeront pas, l'axe du mal c'est eux.

Le meilleur ennemie

- Optique holdup: Après le guerre froide, l'a fallu trouver celui qui aurait ce rôle.

Le 11 septembre a été en tout point un effet opportuniste. LE TERRORISME! Était crée, une bête hybride, avec des têtes qui repoussent lorsqu'on les coupent. En plus, grand avantage, les musulmans; chacun sait qu'il n'y a pas mieux qu'un bonne guerre de religion doublée d'une guerre de civilisation, d'autant que c'est là où dorment presque toutes les réserves pétrolières. Budgets militaires qui explosent, ventes d'armes à foison, lois sécuritaires, surveillance etc. Ça a permis aussi d'installer des bases militaires permanentes dans les pays du golf, puis autour du Pakistan et tous les pays se terminant en ""istan".

Pourtant malgré cela, la situation du pays continua de s'effondrer. Alors, il fallu passer à l'acte deux, d'autant que leur meilleur allié, les européens se faisaient tirer l'oreille en chichitant sur les accords TAFTA, les pays de l'est européens, l'Otan etc.

- Optique suicide: Simple: provoquer la Russie d'un coté, avec un Poutine qui n'a pas les pétoches, et d'un autre coté la chine qui entre parenthèse détient 25% de la dette américaine (et 25% pour le japon).

Ouvrir les hostilités en cherchant des noises, en provoquant sur deux fronts.

- En Asie, le soutient à Taïwan pour faire la nique aux Chinois.

- La porte d'ouverture fut l'Ukraine, comme ça, en cas de conflit, c'est les européens qui trinqueraient.

Et là dans cette option nous parlons conflit nucléaire!!!

C'est pour cela qu'en regardant les deux cartes au dessus, vous-vous apercevrez qu'en Asie, l'Amérique renforce sa capacité nucléaire, et donc pousse la Chine à la course à plus d'armement de ce genre ainsi que l'inde et le Pakistan.

En Europe, c'est le bouclier anti nucléaire qui est installé à la barbe des russes; un peu comme le chiffon rouge sous le nez du taureau... Pardon, de l'ours!

Peste ou choléra? Ainsi dit l'expression

C'est bien pire: Ebola ou Sida... Pour l'instant il n'y a pas de vaccin disponible cher docteur Mabuse-Obama qui s'en va casser toute la Barak! Et si Donald Trump passe??? Mieux vaut un aller simple Gap-Planète Mars.

Georges Zeter/Juillet 2016

ps: Un Proverbe américain néoconservateurs:

"unless you are making half million dollars a years, you cannot call yourself a human been"

[i] https://fr.wikipedia.org/wiki/Budget_de_la_D%C3%A9fense

[ii] http://www.atlantico.fr/decryptage/19-trillions-dollars-montant-astronomique-dette-americaine-mais-qui-en-soucie-gerald-olivier-2577191.html

[iii] https://fr.wikipedia.org/wiki/Pauvret%C3%A9_aux_%C3%89tats-Unis

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents