Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


Les Connards euro 2016

Publié par Georges L. Zeter sur 11 Juillet 2016, 15:58pm

Catégories : #xxx

Les Connards euro 2016

Et j'assume! Il faut que je sois à Manille, 14 milles km, pour apprendre par la presse anglaise, (car pas un mot chez nous) de l'attitude lamentable d'une partie des joueurs de l'équipe de France, suite à leur défaite justifiée en final de l'euro 2016 contre le Portugal.

French players' behavior in defeat was worse than performance in Euro 2016 final

La honte qu'ils nous mettent certains joueurs! Durant la cérémonie de remise des trophées, les joueurs français alignés devaient se pencher vers l'officiel qui suspendait à leur cou la médaille d'argent, celle du second, et celle du perdant du jour...

Et bien certains ont carrément repoussés cette attribution en refusant qu'elle pendouillasse à leur encolure, d'autres à peine suspendue, retirée comme si cela les brulaient, ou sentait la merde.

Des connards vous dis-je!

Connard d'or: Le Paul Pogba, bas du front qu'a pas inventé le fil à couper les pelouses, lui a refusé qu'elle pende à son auguste cou de multimillionnaire.

Connards d'argent: Laurent Koscielny, Samuel Umtiti, Morgan Schneiderlin et Eliaquim Mangala. Eux, à peine passée, retirée sous le nez de l'officiel qui serrait la pince.

Ces petits trous du cul, ont réagis comme ci l'équipe adverse avait volée ce trophée à la con, qui aurait du revenir de plein droit à ces endaufés du bulbe.

Avoir si peu de classe, démontre bien une mentalité qui n'a pas changée depuis le barzing de la coupe du monde 2010 où cette équipe de France s'était comportée comme une trainée de bas étage. Rien ne change en hexagone, sauf les pitres.

Alors, j'ai eu beau chercher sur les medias en langue française; pas un mot sur cet événement qui en est un: ne pas savoir avec classe reconnaitre que son adversaire a été le meilleur et mérite de plein droit de soulever la coupe ragnagna; prouve une fois si cela était nécessaire que notre pays est une fabrique de trou du cul de catégorie galactique. Dire qu'ils vont se palper 250.000 euros chacun de prime... Mais les pauvres s'ils n'avaient pas été volés par ces loosers de portos se seraient touché 350.000... Des coups de pieds au cul oui!

Les merdias, le président minable et toute la clique élyséenne et footballeuse se sont congratulés au frais de la princesse sous les lustres du palais présidentiel; ça ressemble à comme deux ballons de fou de balle, à ce geste de ce crétin de Zizou Zidane qui malgré sont attitude lors du match de final coupe du monde 2006, avait lui aussi été reçu par le président de l'époque.

Il y a aussi le match dramatique "volé" par les allemands en 1982 où depuis 35 ans on nous bassine avec l'agression subit par le très méchant goal allemand sur le gentil joueur français; alors que dans ce match Portugal-France, la star Ronaldo s'est fait dégommer sérieux au point de sortir du jeu après 25 minutes; est-ce que les portugais en ont fait un fromage? Non, mais eux doivent avoir la classe et savent perdre... devant la France éliminé par 3 ou 4 fois en phase finale coupe du monde-coupe d'Europe sans se la jouer mauvais perdant, "j'suis outragé t'as cassé mon jouet"

La dignité dans l'adversité n'est pas la panacée apparemment pour une partie d'un peuple de pleureurs qui baisse sont froc à tous les vents... Le coq chante bien les pieds dans la merde... Jusqu'au cou!

ah! récupération quand tu nous tient!

Et après, en ce pays lorsque nous essayons de transmettre certaines valeur les parents nous tombent dessus, car "ici", il n'y a jamais faute si "le connard" est du bon coté du manche; vieux reflexe monarchique faut croire?

Pour sauver ce naufrage, il y a eu tout de même un joueur classe qui doit être signalé, c'est du moins ce que la presse anglaise a fait:

"- Blaise Matuidi. He walked to the medal stand in tears, allowed the medal to be put around his neck and accepted a small hug from the official who gave it to him.

And then he walked down the stairs. He still was wearing his medal as he prepared to leave the field, having watched Portugal handed the champions trophy to lift it, dance and chant for a while."

Putain que je suis content d'être loin et de ne pas a avoir à subir ce décervelage de masse. Un seul mot: VIVE LE PORTUGAL!

Georges Zeter/Juillet 2016

http://www.sportingnews.com/soccer/news/france-euro-2016-final-portugal-pogba-cristiano-ronaldo/1snydn27t9zo81nvw3frqtlosf

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents