Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


Loi Travail : Le Rassemblement Statique ça Pique !

Publié par Georges L. Zeter sur 21 Juin 2016, 08:55am

Catégories : #xxx

Loi Travail : Le Rassemblement Statique ça Pique !

Loi travail : la préfecture demande « un rassemblement statique »[i] au lieu d’un défilé à Paris ; Ahah !!! Une manif statique ! Bientôt une en faisant le poirier ou en dansant des claquettes. Ne pas oublier que Paris reste une des grandes capitales en ce qui concerne les défilés... De mode; mais que le vilain veuille se faire mannequin? ah mazette, chassez ce thon qui me sardine!

Analysons la sémantique de ce message désopilant.

Comme la langue française est taquine... Et ses loi abracadabrantesque, arrêtons nous sur deux mots : [ii]

Dans le langage courant, les mots manifestation, attroupement... sont souvent utilisés comme synonymes.

"Or, tout régime réellement démocratique qui se respecte doit, afin de préserver l'équilibre entre l'exercice des libertés publiques et l'ordre public, cerner et discerner la manifestation -liberté collective- et l'attroupement -comportement répréhensible.

En effet, la manifestation constitue l'exercice d'un droit alors que l'attroupement constitue, lorsque les éléments constitutifs en sont réunis, une infraction."[iii]

1) Une manifestation est le fait, pour un groupe de personnes, d'user de la voie publique, soit de façon itinérante soit de façon statique ; une précision : Pour la loi il n’y a pas de distinguo entre une manifestation qui est « en marche » ou qui est immobile. Une manifestation est considérée comme telle lorsqu’elle sert à exprimer collectivement et publiquement par sa présence, son nombre, son attitude, ses banderoles, sa sonorisation, ses cris, sa volonté commune et son opinion. Cela a été défini précisément par la loi.

2) L’attroupement ou rassemblement de personnes, sur la voie publique ou dans un lieu public, est considéré par la loi comme susceptible de troubler l'ordre public (Art. 431-3 du C.P.). L'attroupement sera donc dispersé par la force publique suite aux deux sommations légales de se disperser, mais qui seront demeurées sans effet (Art. 431-3 du code pénal).[iv]

Il y a donc une différence soulignée par des articles de loi dans notre pays entre manifestation et attroupement… Mais comment manifester sans « s’attrouper ? » et l’inverse est-il possible ?

Pourtant la manifestation est avant tout une liberté fondamentale de s’exprimer. Mais par ailleurs il est indéniable qu'il s'agit d'une forme d'expression collective qui menacerait très directement l'ordre public. (D’où certains débordements)

La loi reconnaît donc l'exercice de ce droit mais organise en même temps son contrôle, et veut le réglementer.

Donc un groupe de personne qui manifeste ne fait qu’user de son droit constitutionnel, alors qu’un attroupement tombe sous le coup de la loi pour désordre public…

Alors si l’on force les manifestants à être statiques, cela rassemblera rapidement à un attroupement et donc, tombant sous le coup de la loi pour désordre public…. A moins que chacun gueule, tape sur une casserole, pousse la sono à fond et agite des banderoles ; mais sans marcher. Ca c’est légal ; aussi sec que ces éléments constitutifs d’un manif s’arrêtent, cela devient selon les textes un attroupement ou un rassemblement de personne, et là bonjour la matraque… Sauf que les manifestants vont se mettre à courir dans tous les sens et alors vont briser l’accord de manif statique ; et seront ainsi hors la loi…

Waouh, que c’est dur la France ! Et qu’est ce qui se passe lorsque un attroupement (illégal) se transforme en manifestation (légale)??? Ben oui, tout à chacun arrive au point de rencontre, et petit à petit tout se met en place, sauf que pendant un certain temps les manifestants sont là à glandouiller et pas à manifester… Quand considère t-on dans ce pays qui réglemente tout jusqu’à la taille des feuilles de pécu, lorsque un badaud qui veut manifester n’est pas un « attroupé ? ».

Et le pire : L’attroupement statique ? Ben oui, les supporters verre à la main devant le pub sont bien des attroupés statiques ; c’est totalement illégal non ? Alors pourquoi Valls et petit bonhomme ne sévissent-ils point pas en foutant en tôle tous ces personnes rassemblées…Allez zou, à la Cazeneuve bordel! Ah, oui, eux c’est pour la bonne cause, alors que les autres sacripants qui contestent la loi travail eux, c’est de la graine de « désordre public ».

Allez les bleus… Allez le bleu...Mais surtout pas celui de travail.

Georges Zeter/Juin 2016

http://www.lemonde.fr/economie-francaise/article/2016/06/20/loi-travail-apres-la-cgt-fo-maintient-l-appel-a-manifester_4953842_1656968.html [i]

[ii]http://lesindignesdetours.jimdo.com/2011/11/21/manifestation-et-attroupement/

[iii] http://lesindignesdetours.jimdo.com/2011/11/21/manifestation-et-attroupement/

[iv] http://www.lexpress.fr/actualite/societe/loi-travail-une-manif-a-haut-risque-jeudi-de-bastille-a-nation_1804103.html

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents