Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


Administration: Etre Zen avec les Zânes

Publié par Georges L. Zeter sur 27 Mai 2016, 16:58pm

Catégories : #xxx

Administration: Etre Zen avec les Zânes

Nous avons eux tous des démêlées avec l'administration; et culturellement comme nous-nous y sommes fait de génération en génération et bien, comme une fatalité, comme cette tante-célibataire-encore vierge que nous invitons à chaque pâques et écoutons plus ou moins ses conseils sur comment élever les enfants, comment avoir une vie de couple épanouie, et bien, nous avons appris à subir, stoïque. C'est un grand mystère pour les étrangers résident en France, cette capacité d'entendre de la part d'un peuple en général râleur, cette comptine: "c'est comme ça c'est l'administration, on y peut rien"; En fait la France est le pays du renoncement; du Zazen-administratif; d'ailleurs il est dit que le Zazen "pendant sa pratique, il ne faut pas chercher à atteindre quoi que ce soit."[i] D'un coté des Zazen, de l'autre coté du guichet des zânes tout court...

T'es chez toi, pénard, quand soudain!

Les foudres de l'ADMINISTRATION te tombent dessus. Recette: préparer des valium, des litres de rouge mélangés à de la vodka, des joints, et pourquoi pas du chouchen en intraveineuse... Car, ca va cabosser gravissimos!

Je vivais pénard donc-quand: Mi-avril je reçois une missive de ma banque LCL me disant que les impôts de Guyane avaient tentés de prélever sur mon compte 2.463,44 euros; comme j'avais sur mon compte que 4,34; ben, la banque me collait 115 euros pour cette opération choux blanc...

Panique à bord mille sabords!

Je téléphone en Guyane, et finalement après une douzaine de coups de fil je tombe sur une dame très sympa des impôts qui me dit que: Le rectorat, pour qui j'avais œuvré entre aout 2012 et décembre me réclamait 1400 euros de salaire trop perçu? Il avait envoyé une lettre, mais comme je ne donnais pas signe de vie, et bien le rectorat avait mis le cas dans les mains du service de recouvrement des impôts. Faut dire qu'entre temps j'avais déménagé 5 fois...

Et bien, l'administration continuant à dérouler son rouleau m'avait collé grosso modo 1.000 euros d'amende et donc je devais 2400 et des branlettes. C'est fort, ils se plantent, t'envoie une seule lettre où tu n'es plus depuis 4 ans, et te collent des amendes pour non paiement... Ah mon Courteline d'amur!

Finalement, aussi je contacte le rectorat de Guyane et une personne m'envoie le 28 avril, ceci:

--"Monsieur,
Après analyse de votre dossier, je vous informe que votre titre de perception va faire l'objet d'une annulatio
n.

En effet, vous n'êtes pas redevable de cette somme.

Cordialement,

Nina NOEL
DPCP
Gestionnaire"

Vous remarquerez chers lecteurs et adorables lectrices qu'il n'y a pas le moindre soupçon d'une seule infinitésimale excuse; à quoi donc-or-ni-car? Déjà écrire "en effet vous n'êtes pas redevable de cette somme" est certainement le summum d'une reconnaissance que ben, oups, on s'est planté. Alors des excuses, vous voulez rire! petit canaillou, pôvre larve.

... Pensais-je innocent que je suis que...

Que tout cela était derrière... Que l'erreur reconnue faisait que c'était de l'histoire ancienne.. FOU fou fou-je !!!

Ce matin, paf-grosse-baffe! 115 euros prélevé sur mon compte. Ca me fait dépasser mon découvert autorisé, me fout dans la merde. Je vais à ma banque qui m'apprend que les impôts de Guyane ont tentés de prélever sur mon compte 2463,44, et comme je n'avais pas un fifrelins, ben... 115 euros pour ma pomme!

Imaginez... Non, en fait vous savez, vous les français comme moi que je vais me tambouriner avec: le rectorat de Guyane, le service des impôts de Guyane et la banque LCL... Ils vont se passer le relais et me rendre dingue. Ben mon gars à moins de consommer tous les produits licites/illicites susnommés, t'es dans la merde pour récupérer tes thunes; mais surtout dormir pénard.

Car... Si ce "holdup up" légal avait eu lieu demain ou lundi, jour où mon salaire est viré, ben, plus un rond! Pas possible de payer mon loyer, mes factures de téléphone assurances... C'est comme une bagnole qui le matin démarre-démarre pas; t'es dans le doute, l'incertitude. Je pars en juillet à l'étranger... Peuvent bien encore essayer de "prélever" et si ça marche ben... j'suis dans la mouise à des milliers d'hectomètres de chez moi alors que j'ai sué toute l'année pour avoir ces moments là: loin de ce pays, de cette administration vampiresque, avoir du calme, de la plénitude.

Oublies! Le citoyen-payeur doit rester sous pression! Achtung!

Ce que je veux dire c'est que ces administrations nous font vivre dans un stress permanant; organisé, ou personne, mais absolument personne n'est responsable; d'ailleurs lorsque l'on gueule un tant soi peu on nous le dit "ce n'est pas moi qui fait ça!" et c'est vrai, le pauvre fonctionnaire au bout du fil n'y est pour rien, victime aussi.

Ma petite histoire

C'est du commun, du-tous les jours, en cet hexagone qui tourne en rond dans son minuscule carré. Pas étonnant qu'un pays aussi riche économiquement, historiquement se classe 1er mondial en conso de médoc pour la tétête, 2eme en ce qui concerne les suicides et 3 ou 4eme en ce qui concerne l'alcoolisme et ne parlons pas de drogue... Une maison de fou oui!

Le français passe sa vie sous pression... Et sans faux col camarade!

Georges Zeter/Mai 2016

[i] http://www.zen-deshimaru.com/fr/zen/la-pratique-de-zazen-est-le-secret-du-zen

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents