Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


Trip à la Maud Fontenoy

Publié par Georges L. Zeter sur 3 Juin 2015, 06:36am

Catégories : #xx

Trip à la Maud Fontenoy

Pourquoi notre époque nous inflige t-elle de ces calamiteuses? Cette Fontenoy qui nous casse les noix! Une écolo pro CAC 40; Une "femme indépendante" accoquinée à un Sarko, roi de la libre pensée; Un femme qui veut préserver sa vie privée, pourtant étalée dans Closer la parution exclusive des water-Closer; Une femme "engagée", à mon avis par ces grands industriels et qui ne fréquente que le gratin, le parrain de sa fondation étant un milliardaire et PDG qui fait dans le luxe.

C'est la star des grands médias pour qui la croissance, le productivisme, le consumérisme, la pub et le capitalisme ne sont pas le problème mais la solution pour sauver la planète.

Une nébuleuse de pétroleuses

C'est La Najat Vallaud Belkacem, qui après avoir fait rentrer le CRIF, dans l'éducation nationale avec son 100 mots pour se comprendre contre le racisme et l’antisémitisme afin d'enseigner la tolérance et le vivre ensemble, et bien c'est reparti pour un tour avec " les "kits pédagogiques" pour découvrir et comprendre les enjeux relatifs à la protection des océans et de notre planète. Ces kits pédagogiques sont destinés aux classes de l'école élémentaire et du collège," et fournis par la fondation de la Maud. C'est ce que l'on peut lire sur le site de l'éducation nationale... Une présidente de fondation qui promeut, et tenez ferme la barre matelots et matelotes:

- l'utilisation du diesel

- la recherche sur le gaz de schiste  

- le nucléaire,

- les OGM  

- la croissance à touts crins

... Et tout en fustigeant les « extrémistes » c'est à dire les écolos, pourtant son meilleur pote est le Nic Hulot... Cherchez l'erreur. Et enfin, afin de bien cerner le personnage, selon elle "ne fait pas de politique", mais a tout de même pris sa carte dimanche dernier à l'UMP (ne jamais dire les républicains, histoire de faire râler le Nico), et était sur la liste de Copé-UMP aux élections régionales de 2004... Plus c'est gros, plus ça passe; son maitre étalon restant Sarkozy, qui en connait un rayon question lanternes et couleuvres.

Boursouflures, bouffitude et bourrage de crane

Il va falloir bientôt retirer nos mômes de l'éducation nationale, tellement c'est devenue une machine à décerveler, et à formater nos enfants, à aller contre les propres croyances et préceptes des parents. Nous sommes parvenu à:

 " NOUS, ceux responsables au niveau national savons bien mieux que vous, misérables parents ce qui est bon ou mauvais pour votre progéniture ", "Nous vous rendrons heureux malgré vous", achtung et fermez le banc !

La solution? Et bien, Eduquons tous nos descendants à la maison, et faisons d'eux des êtres capables de penser par eux même. Car, c'est effrayant ces incursions sournoises, des grands groupes agroalimentaires fournissant les cantines, trustant les distributeurs de boissons, alors que bien souvent à la maison beaucoup de parents tente tant bien que mal de combattre, d'endiguer cette malbouffe, ce mal boire; puis, plus largement, la transmission de la tolérance, du vivre ensemble adoubée par une association venant d'une minorité religieuse, le CRIF, qui veut imposer par le biais des enseignants ses "visions" en ce qui concerne le racisme et l'antisémitisme, tout en faisant sa petite campagne pro Israélienne... Ne parlons pas des futures reformes des collèges pour l'an prochain.

Quant à La Maud Fontenoy? Ayant de l'entregent à imposée sa fondation depuis 2008 comme étant "d'utilité publique, et s’engage en France comme à l’international pour préserver nos océans. Elle mène des actions d’éducation auprès de la jeune génération et du grand public avec le soutien de son comité scientifique, du ministère de l'éducation nationale et du ministère de l'écologie ainsi que de la Commission Océanographique Intergouvernementale de l'Unesco. Son objectif est à la fois écologique et social : "Sauver les océans c'est sauver l'Homme". Waouh, et bé, si avec tout cet aréopage et ces messages creux nous ne sommes pas sauvés, je n'y comprends que pouic ma Maud! Alors une fois de plus les enseignants sont utilisés comme commissaires du peuple histoire d'imprégner nos têtes blondes, crépues et portant foulards. Encore sur le site de l'éducation Na "Ce kit pédagogique est destiné à accompagner les enseignants dans leur approche du développement durable. Pour cela, deux axes ont été développés : mettre en évidence les liens entre la terre et la mer et des thématiques communes aux deux grands ensembles de notre planète et apprendre à la jeune génération que protéger la biodiversité commence près de chez nous." Ce bréviaire s'adresse plus particulièrement aux élèves de 4eme, qui sont invités d'ailleurs à participer à un Grand Concours National; sous peine de 2 heures de colle en récitant en verlan "100 mots pour se comprendre contre le racisme et l’antisémitisme".[i] J'encourage les parents à signer un billet d'absence lors de ce laïus; Excuse invoquée? "Indigestion dut à un élément qui passe mal!"

Parlons Maud !

Cette dame fut championne de rame, de voile et de water polo, elle monte très bien à chevaux.

Puis, le temps qui passe, elle se transforma en "pétroleuse écolo, qui a le pot d'échappement près de bonnet"... Ou l'inverse? Et donc, depuis, elle passe sa vie au fenestron, à la radio et à être interviewée par des journaleux poil aux nœuds.

Tout d'elle transparait dans la presse à scandale, de caniveau ou mainstream. Son moindre état éclairé, son moindre accouchement, et hop, que l'on bavasse sur cette Maud qui se demaude pas.

Comme il faut bien vivre, et ben, elle fait parti du Conseil économique, social et environnemental[ii] qui lui verse 3700 euros à ne rien ramer.

Comme présidente de sa fondation portant modestement son nom, elle doit percevoir un salaire assez confortable, car, cette fondation comme bien d'autres récupère des soussous chez des milliardaires, contre paroles allant dans le bon sens sonnantes et trébuchantes, et bien sur des subventions versées généreusement par ce con de contribuable. Ensuite, sa fondation est basée aux pays bas, paradis fiscal en ce qui concerne ce genre de business...

Le Green ça paye cocos cocottes, suffit d'avoir le bon profil, la bonne tronche, les bonnes connections appelées réseaux; comme un Hulot vendeur chez Ushuaia, ou la Maud, démonstratrice chez grenelle de la mer et autres foutaises nécessitant de réunir tous les prouts-prouts de la galaxie, qui, sous les flashs participeront à la protection de la planète durant ces fêtes de charité ou, si notre monde avait un tant soi peu d'humour, on balancerait du vermifuge dans le champagne rosé histoire qu'ils aillent tous se faire caguer... Mais c'est un rêve.

Putain, qu'est ce que c'est pénible de vivre en ce monde de rats! Pardon les rats, mes amis rongeurs, mais de deux Maud, choisissons le moindre!

 

Georges Zeter/Juin 2015

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents