Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


Patrick Drahi: Qui aime bien, Drahi bien...

Publié par Georges L. Zeter sur 22 Juin 2015, 12:17pm

Catégories : #xx

Patrick Drahi: Qui aime bien, Drahi bien...

C'est l'histoire d'un mec, l'Pat Drahi qu'est vraiment d'aujourd'hui, très très connecté: Née au Maroc, possédant deux nationalités: franco/israélienne, résident en Suisse, possédant un consortium au Luxembourg, coté à la bourse d'Amsterdam, propriétaire d'une holding domiciliée à Guernesey; ses milliards viennent des télécoms et des médias. Faut dire que sa fortune n'est QUE virtuelle, il est même un surendetté, mais pas comme vous, qui devrez raquer jusqu'à la fin de vos jours; LUI! L'est tellement loin profond dans le surendettement qu'en cas de faillite, ben, ce sera l'état, comme pour les banques prendra le relais; Yes! à un certain niveau en milliards, le trou est si grand, qu'un humain ne peut le boucher, donc, pour soutenir le système il faut bien combler...

C'est l'histoire d'Un mec qui saute d'un paradis fiscal à un autre, qui joue sur les fuseaux horaire, et pour couronner le tout, un grand ami qui ne demande qu'à prouver sa toute nouvelle citoyenneté israélienne: et qui, pour (Kippour?), que la voix d'Israël soit bien entendue (si c'était possible encore plus), crée et ouvre «une chaîne multilingue internationale avec un regard israélien » appelée i24News, ex - Guysen TV; tout ça pour complaire à Benyamin Netanyahou qui souhaitait depuis 2010, la création d’une telle chaîne d’informations en continu. Afin de mettre la cerise en haut du cake selon son avocat: « M. Drahi a pris la nationalité israélienne et renoncé à la nationalité française. La perte de la nationalité lui est définitivement acquise. Il ne s’agit pas d’une double nationalité franco-israélienne », d'un autre coté quand ça l'arrange il se déclare franco/israélien, ben oui, le monde sourit aux opportunistes qui savent se "laver" tôt, non? Dire que ce mec ayant poursuivit sa scolarité au Maroc, vint en France au début des années 80 et fut couvé dans le giron d'une de nos grandes écoles républicaines, l'école polytechnique, à nos frais, il y développa son premier réseau, comme tous ces mecs des grandes écoles, dans sa promo il y avait: Éric Dénoyer, un futur PDG de Numéricâble, Olivier Huart, un futur PDG de Télé Diffusion de France (TDF) ou encore Jacques Veyrat un futur président de Neuf Cegetel.

C'est l'histoire d'un mec, qu'a les papattes dans Libé, L’Express, L’Expansion et d'autres parutions plus confidentielles, l'est un "patron de presse", d'autant que pour ne pas déchoir c'est aussi le patron le mieux payé de France en 2014 - 17 millions d'euros de gains et de dividendes de ses actions... Et comme l'argent attire le pognon et bien un an et demi seulement après son entrée en Bourse à Amsterdam, l'action Altice a plus que quadruplée de valeur. Introduite à 28,25 euros, elle atteint désormais 118,50 euros (le 1er juin). Une bonne nouvelle pour son président qui détient 60% des parts de sa société.[i]

En plus d'être Big boss de Numéricâble-SFR, il ambitionne cet insatiable d'acheter pour 10 milliards Bouygues télécom, ce qui ferait de lui le numéro uno des télécoms françaises et pourrait torpiller son ennemi intime, le sieur Niels de chez Free: n'oublions pas que c'est cette dernière société qui cassa l'entente très cordiale des 3 autres opérateurs. Les gens l'on peut être oubliés, mais ces 3 escrocs pouvaient faire payer à n'importe quel tarifs leurs services et prestations; car, concurrence il n'y en avait point; donc, que le Drahi, sorte du bois et veuille un jour revenir à des services beaucoup plus rémunérateurs...D'ailleurs, ils se gavent encore, mais seulement dans les dom tom, ces "colonies" économiques: un abonnement internet/TV/Téléphone c'est 54,99 chez IZIBOX,[ii] soit, Altice, soit, Drahi... Et c'est pareil là où Free est absent du marcher, Orange, Canal... SFR = Encore Drahi, à 49,90[iii]... Qu'est ce qu'on est bien quand on est dans son bain, on fait des petites bulles, on joue au sous marin...

Histoire de doucher toute cette agitation un vrai expert avoue à propos du grand homme: " je vois le propriétaire de Numéricâble, comme un investisseur, par là qu'il se développe à coup de rachat et dans son cas en s'endettent fortement."[iv] dixit Niels. En fait le terme est un peu vieillot mais ça s'appelle être un "Raider", ou si vous préférez un rapace qui tombe sur sa proie, puis, à coup de LBO - s’endetter fortement pour racheter une entreprise cible, avant de la restructurer pour en maximiser les profits financiers, et rembourser les emprunts contractés par ponction sur leur propre trésorerie, et bref, se démerder à faire payer les dettes par cette même société qui a été "raidée". Et comme tout est opaque entre Israël, les iles anglo-normande, Amsterdam, et le Luxembourg, allez donc y retrouver quelques choses...Voudrais bien connaitre la feuille d'impôt de ce coco? Qui parait-il ne paierait rien dans notre pays, mais il y a tellement de mauvaise langues antisémites en cette terre de France...

Un visionnaire:[v]

Faut dire qu'il a commencé à Cavaillon avec son câble, il proposa même au maire de la ville de créer une bourse du melon sur la TV câblée, qui selon lui, il fut "le 1er câblo-opérateur à distribuer des chaines en Arabe dans les HLM". Puis après certaines voltiges, il passa même dans l'immobilier, ce futé/visionnaire en 2002 par le biais de son fond d'investissement Altice s'empara de 99% du câble français - Numéricâble, Noos, France Télécom Câble, TDF Câble et UPC France. Ce, pour deux milliards d’euros au total grâce entre autre au soutien du fond d’investissement du complexe militaro-industriel américain, Carlyle.

En revenant aux HLM. La construction du réseau câblé français, véritable désastre financier, a été en totalité financée par des fonds publics. Mais, en raison de son coût peu avantageux par rapport au satellite ou l’ADSL, le câble n’a longtemps fonctionné que grâce aux clients captifs qu'étaient les locataires d’HLM. C’est donc avec une certaine complicité des collectivités territoriales qui équipèrent les logements sociaux que l'on peut considérer qu’Altice s'est s’enrichie, et que Drahi devint milliardaire.

L'aventure Israélienne

En mai 2009 il rachète les parts du premier câblo-opérateur du pays, Hot (nom de la plus importante chaîne de films pornographiques israélienne). Dans sa gestion il divise par deux les effectifs à coups d’externalisation et de sous-traitance et s’attire les foudres des salariés locaux, ce qui entrainera grèves et manifestations : « C’est avant tout un as de la finance et c’est vrai que la dimension humaine est secondaire, seul compte le cash »[vi], confiait un proche de Drahi au « Canard Enchainé » (sympa les proches).

Aujourd'hui, "Bouygues a confirmé, lundi 22 juin, avoir reçu du groupe Altice, propriété de l'homme d'affaires Patrick Drahi, une "offre non sollicitée d'entrée en négociations pour la cession de Bouygues Telecom" et prévoit de réunir son conseil d'administration mardi pour en discuter. "Aucune négociation n'est en cours", a précisé Bouygues dans un communiqué."[vii]

Ouais, c'était bien l'histoire d'un mec, aux vents tournants, et comme eu dit Jean François Ancelot: "Je hais la "Drahison", je méprise un transfuge."[viii]

Georges Zeter/Juin 2015

[i] http://www.lefigaro.fr/societes/2015/06/01/20005-20150601ARTFIG00140-patrick-drahi-patron-le-mieux-remunere-en-2014.php

[ii] http://www.domtom-adsl.com/comparatifs/internet/reunion.html

[iii] idem

[iv] http://www.bestforfait.com/actualite-127-titre-ce-que-pensait-xavier-niels-avant-le-choix-de-numericable-par-sfr--aura-t-il-raison.html

[v]https://fr.wikipedia.org/wiki/Patrick_Drahi

[vi]http://ecoaustral.com/patrick-drahi-ce-milliardaire-inconnu-fait-sensation

[vii] http://www.challenges.fr/entreprise/20150622.CHA7177/l-offre-de-sfr-examinee-mardi-au-conseil-d-administration-de-bouygues.html

[viii] Jean-François Ancelot ; Louis IX, III, 2 (1819)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents