Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


Un Estrosi - Des, est-ce trop ça ?

Publié par Georges L. Zeter sur 28 Avril 2015, 11:23am

Catégories : #xx

Un Estrosi - Des, est-ce trop ça ?

Ah, LUI ? KriKri fromage de tête - Moto et didacte - Homme d'une pensée en deux casques - Coureur prenant ses virages qu'à droite - Maire voulant sa station de ski juste sur la promenade des rosbifs, quoi d'autre? Qui défonce les portes vitrées d'Orly, car pressé, l'a les boules, quies? Une bonne tronche de bourrin, un bon cheval de sot; Sarcocyste à tout crin, l'œillères à la boutonnière; Voici l'Estrosi, l'Estrosa !

Tout commence par la Fac de Médecin:

Pas eu l'temps pour le lycée, car, sur la Kawa dès 17 ans en championnat de bécane, pis, élu au conseil municipal, rentre en 1ere ânée de Médecin, option service des sports: Son maitre de manège un nommé Jacques lui apprend: comment descendre d'une motocrottes et enfourcher l'canasson électoral, puis, c'est au tour du sot d'obstacle et enfin la pirouette sans sel - anchois sauce niçoise. Il nous avoue d'ailleurs que “Je dois mon entrée en politique à Jacques Médecin. A l'époque, si vous étiez RPR à Nice, vous n'aviez pas d'autre choix. Cet homme, en dépit des affaires qui l'ont entouré, avait d'immenses qualités. Il a été caricaturé”  Caricaturé jusqu'à Punta del Este en Uruguay c'est peu dire!

Comme son maitre Sarko à grandi à l'ombre d'un Pasqua, Estrosi, a eu Jacquot doigts crochus Médecin... Ca forme son homme non?

Il y a des foultitude d'autodidactes brillants, mais je ne me commettrais pas à y inclure ce niçois, car, niveau sortir des perles et les enfiler, il se pose là: l'intelligence ce serait de proposer un vrai projet et non pas du coup par coup à la Sarko: style: Angelina Jolie accouche dans une clinique niçoise, il fonce la voir avec le registre d'état-civil pour enregistrer les jumeaux de Brad Pitt. Et il se retrouve en photo dans les gazettes.  C'est de l'esbroufe, qui dans une ville où le clinquant, le bling bling sert de monnaie d'échange; l'a toute sa place au milieu des rombière à bouchons de carafe aux oreilles et de vieux smocks nostalgiques de Pétain. Il est décri par l'opposition comme «un homme agité et pressé plutôt qu'un homme qui a une vision cohérente à long terme», logique pour un ex coureur d'être pressé... Du citron?.

Toutefois, malgré ça, ben, il grimpe, comme un grand, il grimpe, grimpe... Toujours plus haut vers... C'est effrayant, qu'avec un si petit QI et un moteur 2 temps, on puisse atteindre de tels sommets, j'en suis baba mon bobo!

A parcourir sa fiche sur Wiki, les énarques et autres péripatéticiennes peuvent aller se rhabiller; depuis 1983, le pilote à la tête dans le guidon sans interruption, il brasse tous les postes électifs, se fait élire à chaque coup, et devient plusieurs fois ministre... Me fait penser à George Bush fils, qui se vantait d'être un inculte à peine sachant lire, mais tout de même président de la 1ere puissance mondiale; ya du Bush chez Christian; d'autant que son prénom en anglais veut dire "chrétien"... Et comme Georgio d'Amérique pouvait pas s'empêcher de prêchi prêcha dans tous les coin de la turne blanche; zont vraiment quelque chose en commun les darons du fond de la classe, trouvez point? Y'aurait même une tite ressemblance...Oui, le facteur sonne toujours deux fois on dit...

Ne pas dresser le panégyrique, mais voir le tas des lieux

Ce qui distingue, cet élu, c'est sa componction à en balancer des plus grosses que lui: je parle de conneries bien sure! Sa dernière pas plus tard que le weekend dernier : « la carte d’identité ne fait pas un Français »...[i] Ouais, que dire, queue d'âne ? Et la cuisse de grenouille fait elle le batracien? Il parle aussi de "5ème colonne", et "d'islamo-fasciste"... "D'islam et démocratie incompatibles". Doit avoir un sacré bon dealer de beu pour sortir de telles ratonnades, faudra qu'il me refile l'adresse lorsque je le croiserai pour demander un autographe, car, en le suivant sur cette pente, on va droit dans le réacs-achtung: LE Bon Français, avec famille, patrie, travail, laïcité, blanquette de veau i cannelloni con brocheta. 

Maire heureux!

« Je suis très satisfait de l’action conduite depuis dix-huit mois dans la ville de Nice. » Se félicite à lui même le Christian. Suite à la fermeture du dernier squat,160 personnes ont été expulsées, et se sont éparpillées, égaillées dans la nature... Aux dernières nouvelles elles traineraient vers la gare et le restau Flunch... Nice fait partie de 30 villes paradisiaques à avoir mis en place un Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD), auquel concourent police, justice, services de l’Etat et collectivités territoriales. Un dispositif qui vise notamment « la délinquance générée par la population itinérante, les groupes violents, les squats, ainsi que l’insécurité routière ». Sont donc visés les pauvres, et les encore plus fauchés, jusqu'à aller jusqu'aux Rom qui selon Estrosi "J'en ai maté d'autres, je vous materai"
... Logique dans une ville où le mètre carré se négocie à des 7 milles euros; ces lépreux sont juste bons à faire dévaluer notre patrimoine durement gagné à la sueur de courageuses magouilles, et de pots de vin, estampillés: rosé de Provence con!

Retour vers les tutures

C'est en 1992, déjà, pour dire aux électeurs tentés par Jean Mary Le Pen dans les Alpes-Maritimes: "nous avons des valeurs partagées sur la sécurité, l'identité et le travail, ne vous tournez pas vers les extrêmes!” - Et ben en 2015, c'est avec la tiote Marechal Le Pen qu'il va ferrailler pour les régionales.  A parier qu'il leur sortira: "Sur la sécurité, l'identité et le travail ne vous tournez pas vers les extrêmes, car, nous partageons les mêmes valeurs"...Et comme l'électeur niçois, est un peu dur de la feuille, qu'il a le portefeuille bien coincé sur le cœur, et ben, va gagner le motocrate, et haut la main le hold up.

L'épine dans le pied

Le M'bala M'bala qu'arrête pas de venir à Nice faire son Dieudonné, d'y faire salle comble, alors que Monsieur le maire refuse les autorisations de spectacle... Contrariant non? Y'a aussi un mec que j'admire sincère: Le procureur Eric de Montgolfier, procureur de la République qu'a pendant des années empêché de tourner en rond tous les corrompus/corrompeurs de la cité des vieux friqués. Lui, si je le croise j'lui claque la bise, un vrai de vrai incorruptible; respect!

Voila,

"Un Estrosi - Des, est-ce trop ça ?", OUI, c'est trop ça justement, malheureusement.

 

Georges Zeter/Avril 2015

Un Estrosi - Des, est-ce trop ça ?

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents