Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Georges L. ZETER

Georges L. ZETER

Ici tout va bien, exceptée la réalité - Here? Everything goes well, except reality.


Un Concerné est bien un Con entouré ?

Publié par Georges L. Zeter sur 27 Avril 2015, 22:34pm

Catégories : #xx

Un Concerné est bien un Con entouré ?

Depuis quelques jours c'est la folie de la nominette, et des nouveaux Noms, faut bien occuper le croquant non? : L'Sarkozy qu'est toujours dans les bons plans foireux ne veut plus de l'acronyme UMP, mais veut " les Républicains"; bon, tant que c'est pas les Républicons...Ya bien aussi la Marine qui voudrait se débarrasser de FN, et l'appeler peut être " FRANCE à NOUS" Merde, ça fait F à N... ou FAN ?

EDF, quant à elle, cette pépite de notre industrie florissante dorénavant ne sera plus EDF - Suez, mais "ENGIE", qu'est pas une "ANGIE"; et pour être dans le "In", sa signature sera "By people for people"; donc, lorsque qu'un "people" style Nabila raquera sa note d'Engie ça donnera: Moua-Moua Pipole, by people for people et sans pipo ta race ! Putain d'progrès mon pipe Paul !

Le PSG risque de ne plus s'appeler le Paris Saint Germain, car, il doit partir de St Germain en Lay et changer de terrain d'entrainement (mais pas d'entraineuses) ; donc, peut être, je propose le Paris Trifouilli les Oies, le PTO, peuchère le pété haut ! Sur la cane à bière vont en descendre des passitis... Et le topless du à poil: se bidonner pour pas cher en voyant la tronche d'ahuri du suédois Zlatan la tatane, qui me rejoie beaucoi lorsqu'il balance "ce plat pays qu'est pas le mien de merde!"

La presse, les téloches, les radios nous ensuquent et font croire que "tout va très bien Mame Lamarquise" dans les sphères gouvernantes-emmerdantes, où on papote, on tricote, on boursicote, chipote, pelote et pendant ce temps là, à deux heures d'avion en Ukraine un nouveau Reich voit le jour et est presque aux portes du pouvoir:  « Svoboda » (rappelez vous de ce nom) et son bras très armé: La légion Azov qui fait de grosses misères nazillardes aux russophones vers la Crimée, qui comme chacun le sait: le Crimée ne paye pas! Cette "belle légion" nous ramène vers 1941 et ressuscite nostalgiquement les bataillons de la police de sûreté ukrainienne Schutzmannschaft, dite « Chouma »... Ces sauvageons nazifions sont supportés aussi à bras tendus par le ministère de l'intérieur, par les ricains et les européens; et ils peuvent se lâcher les sanguinaires en rupture de big-bang... En +, ces abrutis de ricains et rosbifs massent des chars aux frontières de la Russie, et entraine la soldatesque ukrainienne... Vont se manger un gros paveton dans les dents par les Ruskof, et par un Poutine qui les attend de pied ferme un de ces... Pis, viendra le grand bain de sang à  bulles et à rotations, histoire de nous foutre tous dans le jacuzzi atomique jusqu'au cou.

Alors, en rideau histoire d'occuper les masses ya le tremblement de terre au Népal, un vrai coup de bol médiatique, un effet opportuniste pour la race des merdias, où tous les torchons accrédités nous ont tartinés sur la disparition du mec de Google, un cadre-aventurier nommé Dan Fredinburg dont on se tape les roubignoles, alors que plein de sherpas eux sont morts ensevelis et qu'ils ne laisseront pas un seul nom, même pas une piécette à madame et aux mouflets. L'Hollande la tête dans le guidon va par Valls et par Vo pour grimper ce col des commémorations... Malheureusement ces sacrés chiffres du chômage pointent leur nez: + quinze milles de plus sur le bord de la route, pourront toujours applaudir le Hollande qu'est en pleine grimpette... Encore de ceux qui auront du temps disponible pour "consommer de la pub" et regarder passer le train de la modernité. Et en catimini toujours les affreux, ceux qui se réunissent en secret à Bruxelles et pondent chaque matin l'étron qui scellera l'accord Transatlantique ou TAFA qui va nous enchainer à l'Empire du pire, où nous aurons absolument cette fois ci plus droit à rien, et où tout se réglera à coups de milliards des contribuables ou de ceux encore actifs, ou bien, alors dans la rue, par des charges de police matraquant à tout va, comme aux States, le carton hebdomadaire à coups de 365 magnum. Histoire encore de nous détendre et d'endormir ce qui reste de nos neurones: on annonce que Jean Ma Le Pen selon Mediapart, aurait caché en suisse plus de 2 millions d’euros via son majordome. Sacrebleu, l'a du personnel le ci devant en dedans Le Pen, mazette! Un majordome, alors pourquoi pas un grand vizir ou un bouffon? De nos jours, c'est la p'tit personnel qui fait passer la grosse galette, demandez donc à la tite comptable de la mère Betancourt sans oublier aussi le serviteur fidele qui s'est vidé devant la justice en invoquant le malotru des liasses de billet à des hommes politiques en vue, puis en garde à vue - Garde à vous, repos! Et maintenant une p'tite éclaircie: "L'ONU pointe, (comme c'est joliment dit) donc pointe dans son rapport que l'armée israélienne est responsable de sept attaques contre des écoles des Nations unies lors de son offensive sur la bande de Gaza à l'été 2014.  Ces attaques ont fait au moins 44 morts et 227 blessés entre le 16 juillet et le 26 août dans ces écoles qui étaient utilisées comme abris par les civils palestiniens."[i] Ban Ki-moon, Mossieur Onus, considère ces incidents comme "extrêmement graves" et réaffirme l'inviolabilité des installations de l'ONU... Que de prudence, que de détour pour éviter le vilain mot de: CRIMES DE GUERRE ! Passible de la cour internationale de justice, où heureux hasard les palestiniens peuvent y siéger depuis décembre dernier. Moi, j'adore la rhétorique de Monsieur Ki-Moon-mais Ki-Ripa : "incidents", "réaffirme"; Et couille molle oui, ça te va!  

En parcourant ce monde picaresque en ces quelques lignes - Quidam de nos cieux à qui il ne te reste plus qu'a espérer gagner au loto, sinon prendre des cachetons, fumer un pet, boire des canons, te shooter dans les salles idoines, sniffer, baiser, te vautrer, puis t'écrouler tel le cheval de trait qui au bout du sillon, suant, bavant tombe dans l'ornière et agonise les naseaux bleuis par les miasmes amers d'une brume néfaste, ferrugineuse.

Quant à nos branquignoles Abracadabrantesques, et bien, ils tournent, ils tournent tels des derviches niqueurs... En recherche d'un nouveau nom?

 

Georges Zeter/Avril 2014

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents